AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une dispute inattendue ? |PV Jung Wan|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

M o d é r a t r i c e

M o d é r a t r i c e
▌Âge RP : 17
▌Phone : 011-9864-7665
▌Pix' :



Identity
Classe sociale: MODESTE
Relationship:
Côte de popularité:
23/100  (23/100)

MessageSujet: Une dispute inattendue ? |PV Jung Wan|   Sam 10 Avr - 13:54


Il était six heures du matin lorsque le réveil vint réveiller la jeune Yung Sook, une heure bien inhabituelle pour la jeune fille qui en temps normal attendait sagement que Jung Wan vienne gentiment ou pas la réveiller. Pourquoi l’avait-elle donc mit aussi tôt ? Pour préparer le petit déjeuner ? Pour se lever d’avance et se faire belle pour Ki Suk ? Peut être même un peu des deux, qui sait ! Une chose est sure contrairement à d’habitude celle-ci était debout en avance.

Doucement mais surement elle s’était étirée de tout son long avant de parvenir à sortir de sa douce couette. Si on se trouvait dans un conte de fée, elle ressemblerait à la belle au bois dormant qui se réveille d’un sommeil long de cent ans mais la réalité est toute autre. Dans le conte de fée comme dans la vie réelle, elle n’était qu’une paysanne. Enfin une paysanne qui avait réussi à avoir le cœur d’un magnifique prince, un prince que toutes les jeunes filles lui jalousaient : Ki Suk. Pourtant Ki Suk est comme ses autres camarades de cours, un garçon issu d’une famille riche. Ki Suk, son prince dans sa petite tête de jeune fille de dix-sept ans était au cœur de toutes ses pensées. Pourtant sa relation avec lui n’avait pas apporté que son lot de bonheur…Brimades et disputes quotidiennes avec Jung Wan étaient devenus si habituelles qu’elle s’était fait une raison.

Après une bonne douche bien méritée, elle se dirigea droit vers la cuisine pour préparer le petit déjeuner et deux bentôs destinaient à Ki Suk et pour elle. Elle prit grand soin à la confection du bentô de Ki Suk, après tout il avait l’air tellement d’apprécier sa cuisine…Elle espéra seulement qu’il n’aurait pas prévu un autre repas. Après avoir terminé leurs confections, elle les rangea dans un sac qu’elle posa sur la table avant de prendre son petit déjeuner.

Ayant terminée avant que son frère et son père ne soit levés, elle décida de partir plus tôt en cours, cela lui permettrait de revoir un peu ce qu’elle n’avait pas encore eu le temps de réviser. Bien sur, elle laissa derrière elle un mot pour dire qu’elle était partie plus tôt en cours pour ne pas inquiéter les deux hommes de la maison.

Ah…ces deux là, tellement de choses à dire sur eux. Un père toujours gentil mais toujours autant affecté par la mort de sa femme qu’il n’a toujours pas trouvé la force de refaire sa vie avec quelqu’un d’autre. Un père qui travaille d'arrachepied pour leur fournir une vie convenable, un homme respectable sous tous les angles. Jung Wan, le grand frère idéal et pourtant si surprotecteur qu’il en devient fatiguant. Pourtant elle sait qu’il l’aime autant qu’elle l’aime. Après tout, après le décès de leur mère, il est devenu une mère de substitution. Si seulement il pouvait comprendre les sentiments qui l’habitent peut être aurait-il un autre point de vue sur sa relation avec Ki Suk…Enfin elle travaille d'arrachepied pour lui prouver que Ki Suk la rend plus heureuse que n’importe qui d’autre. Après tout l’amour ne donne-t-il pas des ailes ?

Lorsqu’elle arriva au lycée, il était encore désert à part certains lycéens, toujours les mêmes, qui étaient déjà présent. Dans sa classe vide, elle s’installa et vérifia si les bentôs avaient supportés sans casse le voyage jusqu’au lycée. Elle soupira de soulagement et referma les couvercles pour les ranger de nouveau. Elle reçue alors un sms de son frère.


« T’es tombée du lit ou quoi ? »


Elle éclata tout simplement de rire face à la réaction si caractéristique de son frère. C’est sur qu’il la connaissait mieux que quiconque après tout. Enfin c’était ce qu’il pensait puisqu’il ne connaissait pas son plus gros secret : son job après les cours. S’il le savait, elle savait qu’elle aurait droit à un gros savon, après tout elle jouait avec le feu et ses études. Ils s’étaient pourtant promis tous les deux d’être diplômés de leurs lycées respectifs et si cela se savait, cela risquait bien de tout anéantir. Jung Wan ne lui pardonnerait surement pas et ses chances d’avoir de nouveau une relation normale avec lui serait anéantie.

La matinée se passa sans grand mal, le contrôle fut difficile mais ayant toujours été une fille studieuse, elle parvient à s’en sortir. Heureusement qu’elle était arrivée plus tôt pour revoir ce qu’elle n’avait pas eu le temps de revoir hier soir. Lorsque le professeur quitta la classe, l’ensemble de ses camarades se réunirent ou sortirent de la classe pour aller déjeuner. S’apprêtant à envoyer un sms à Ki Suk pour lui demander s’ils pouvaient déjeuner ensemble, elle se surprit à voir qu’il avait du lire dans ses pensées car elle reçu un de sa part, à ce moment là !


« Si tu me cherches, viens me retrouver au complexe aquatique je dois discuter d’un détail avec un de mes membres.
A tte de suite ! Bisou. »


Elle se retint alors de sourire de toutes ses dents de peur d’être ridicule, pourtant elle était si heureuse qu’elle aurait voulu l’exposer au reste du monde. Mais les brimades passées lui avaient apprises à se comporter de manière plus discrète.


« Très bien ! J’espère que tu n’as encore rien acheté, je t’ai préparé un bentô ^-^.
J’espère seulement qu’il sera à ton gout >//<.
A tte de suite.»


Eh oui ses sms étaient comme elle : timides et réservés. C’est donc d’un pas léger qu’elle sortit des bâtiments de Yu Gwan Sun pour se diriger vers le complexe aquatique accompagné de ses deux bentôs. Arrivée là-bas, elle le chercha du regard à travers les grilles de la piscine mais ne le vit pas. Était-il encore à l’intérieur ? Elle décida donc de l’attendre gentiment lorsqu’une voix qu’elle connaissait par cœur l’interpella.

Jung Wan accourait à sa hauteur avec un sourire sur les lèvres. Pensait-il qu’elle venait ici pour le voir ? Serait-ce pour cela qu’il semblait si heureux ? Elle soupira intérieurement. Si elle avait auparavant un brother complex, désormais c’était à Jung Wan d’avoir un sister complex. Mais bien sur, tout ça n’est que supposition dans sa petite tête.

Elle se contenta seulement de lui sourire également. Puis lorsqu'il arriva à sa hauteur elle lui lança un gentil.

« Bonjour Oppa ! Ta matinée s'est bien passée ? »

Après tout, Ki Suk semblait être occupé pour le moment alors autant en profiter pour discuter avec son frère au lieu de se sentir gênée d'attendre devant une porte close, non ?



« Un coeur n'est juste,
que s'il bât aux rythmes des autres !»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://folledemanga.kazeo.com

S t u d e n t

S t u d e n t
▌Âge RP : 18 ans
▌Phone : 011 - 9326 - 6184
▌Pix' :



Identity
Classe sociale:
Relationship:
Côte de popularité:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Re: Une dispute inattendue ? |PV Jung Wan|   Sam 10 Avr - 19:32

Kim Jung Wan ouvrit les yeux seulement lorsque son réveil résonna dans toute la pièce. Depuis son lit, il n'hésita pas à le frapper de toutes ses forces pour l'éteindre. Un de ses jours, il allait le casser pour de bon. Mais ce jour n'était pas encore arrivé. En revanche, une journée de cours l'attendait, ainsi qu'une interrogation écrite. Il jura intérieurement. Oui, le jeune homme n'était pas vraiment du matin. D'habitude, personne ne se rendait compte de sa mauvaise humeur car il se levait très tôt. Mais il avait étudié la veille jusque très tard le soir, et ce qui faisait qu'il était fatigué. Vivement les vacances, pensait-il sûrement.

Après quelques minutes de réflexion dans sa couette, il se décida enfin à se lever. Mieux valait-il ne pas arriver en retard en cours, surtout qu'il n'avait pas de traitement de faveur uniquement parce qu'il était un boursier. Ou plutôt, le Boursier. Bien au contraire, il entendait deux fois plus de remontrances de la part des surveillants, qui n'hésitaient pas à chouchouter leurs favoris, c'est-à-dire les plus riches. Enfin bref. Il se leva, tout en s'étirant, et alla directement dans la salle de bain pour prendre une douche. Il s'habilla ensuite dans sa chambre, et se souvint alors qu'il avait oublié de réveiller sa sœur. Il se précipita donc dans la chambre de Yung Sook dans le but la réveiller. Sa petite sœur était une vraie marmotte, alors il se devait de la réveiller chaque matin. Alors qu'il passait le pas de la porte, il remarqua son lit déjà refait. Il n'y avait aucune trace de ses affaires de cours non plus. Il mit plusieurs minutes à comprendre qu'elle était déjà partie. En faite, ce fut le mot qu'elle laissa sur la table de la cuisine qui le mit sur la voie. Il reconnut immédiatement l'écriture désordonnée de sa petite sœur, comme lorsqu'elle était pressée.

    « Je suis partie plus tôt. Ai fait le petit-déjeuner, bisous, YS. »


Ce mot, plus qu'explicite, il le colla sur le réfrigérateur à l'aide d'un aimant, pour que son père le voit s'il passait par-là. Jung Wan bailla un grand coup, en faisant bien attention de mettre sa main devant sa bouche, et entama le petit-déjeuner que Yung Sook leur avait préparé. Il en laissa assez pour son père bien sûre. Il n'alla pas le réveiller, car il avait eu la gentillesse de prévenir son fils qu'il avait prit une matinée de repos. Ah... Depuis la mort de la maman Kim, papa Kim n'était plus l'homme qu'il était de son vivant. Il était devenu un rabat-joie, comme la plupart des vieilles personnes. Il soupira rien qu'à cette pensée.

Jung Wan espérait ne pas devenir pareil en vieillissant. Alors qu'il terminait de déjeuner, il sortit son téléphone portable, et tapa rapidement un message à Yung Sook. Elle devait déjà être arrivé à l'école à cette heure-ci. Il voulait seulement la prévenir qu'il s'était bien réveillé à l'heure.

    « T’es tombé du lit ou quoi ? »


Le jeune homme ne put s'empêcher de sourire en imaginant la tête de sa sœur à la réception de ce message. Ah... Sa sœur. Il la connaissait par cœur, après tout, c'était normal pour un grand frère. Malgré ça, depuis quelques temps, il avait remarqué que leur relation n'était plus au beau fixe. En réalité, cela avait commencé lorsqu'elle était devenue amie avec l'une des Queen de l'école, la dénommée Ahn Kyong Hee. Cela n'avait pas tellement touché le jeune homme, après tout, chacun ses amis. Il l'avait seulement prévenu des risques qu'elle prenait en devenant l'une de ses proches, c'est-à-dire, par exemple, le sentiment d'être inférieur, puisque la Queen KH était riche, tout comme ses amis. Et puis, encore et surtout, le risque de voir sa vie exposée sur le blog de la langue de vipère de Séoul, Gossip Girl. Dès qu'il osait penser à elle, ses poils se hérissaient sur son dos. Les gens ne savaient plus quoi faire pour se rendre intéressant depuis quelques temps... D'ailleurs, ce fut elle qui annonça à tous le retour de la seconde Queen, Mee Joo. Il sentit ses joues s'empourprer rien qu'à penser à elle. Il se leva précipitamment de la table, manquant de faire tomber son portable, qu'il remit dans sa poche immédiatement après l'avoir sauvé de sa chute. Il attrapa rapidement son sac et parti de l'appartement, en direction de Yi Sun Sin.

Pendant le trajet, il continua sa réflexion sur la relation conflictuelle qui les unissait, sa sœur et lui, depuis quelques semaines. Le problème s'aggrava lorsqu'il apprit que la jeune Yung Sook sortait avec Park Ki Suk, un fils de riche étudiant dans la même école que Jung Wan. Il était également le capitaine de l'équipe de natation. Pensait-elle qu'il n'allait pas être mis au courant? Il ne le savait pas. En tout cas, il l'avait appris assez rapidement, et ce n'était pas pas Yung Sook elle-même. Il avait dû extorquer les informations à une malheureuse élève de deuxième année qui passait par son couloir. Depuis, il n'hésitait pas à faire des remarques blessantes à sa sœur concernant cette relation, et pas seulement. Jung Wan aurait accepté tout le monde, sauf les personnes venant de Yi Sun Sin. Les garçons qui y étudiaient étaient tous, à part deux ou trois bougres que Jung Wan connaissait bien, des enfants pourris-gâtés par leurs parents. Il ne comprenait pas ce choix, et n'hésitait pas à le lui faire remarquer. Impulsif? Non. Il essayait seulement de protéger son unique petite sœur de requins de la société, c'est ce qu'il s'était promis de faire lorsqu'il sut qu'elle avait eu une bourse pour Yu Gwan Sun.

La matinée se déroula sans problème. Il avait rendu ses devoirs sans délai, et réussit son interrogation. Après tout, ce n'était pas pour rien qu'il était boursier dans cette école. A la sonnerie, tous se dispersèrent; les uns allaient déjeuner dehors, les autres allaient dans un restaurant proche pour un déjeuner complet, et réaliser par un chef de cuisine diplômé, sans aucun doute, d'une grande école de cuisine. Pas question pour ces personnes de manger un simple bentô. Cette pensée le fit soupirer. Il sortit donc, et se dirigea vers un endroit où il aimait déjeuner en paix. De temps en temps, Yung Sook venait le rejoindre. D'ailleurs, en parlant du loup. En passant près du complexe aquatique, il vit au loin une silhouette se dessiner, une silhouette qu'il reconnaîtrait partout où il la verrait, et même sans ses lunettes de vue. Il courut dans sa direction, pour ne pas qu'elle ait le temps de le semer.

    « Yung Sook! »


Jung Wan cria son nom pour attirer son attention, car elle semblait dans les nuages. Il arriva à sa hauteur, et s'appuya sur le mur à côté pour reprendre son souffle après ce sprint.

    « Bonjour Oppa ! Ta matinée s'est bien passée ? »


Le jeune homme releva la tête lorsqu'il entendit cette voix familière, et ne put que lui sourire en retour. Il se redressa, et secoua sa tête afin de remettre sa mèche en place.

    « Tout roule comme sur des roulettes pour l'instant, et toi? Comment ça se fait que tu sois partie aussi tôt? Un rendez-vous secret? »


Jung Wan était fière de sa manière d'utiliser les mots. Il n'hésitait pas à les tourner de telle manière à ce que la personne devant elle se sente déstabilisée. C'était le cas de Yung Sook, qui rosit légèrement tout en baissant légèrement. Il suivit son regard, et remarqua deux boîtes de bentô.

    « Je sais que je mange beaucoup, mais je n'ai pas besoin d'un second bentô aujourd'hui, ce n'était pas la peine d'en apporter deux en cours. D'ailleurs, c'est la boîte que maman t'avait donné non? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

M o d é r a t r i c e

M o d é r a t r i c e
▌Âge RP : 17
▌Phone : 011-9864-7665
▌Pix' :



Identity
Classe sociale: MODESTE
Relationship:
Côte de popularité:
23/100  (23/100)

MessageSujet: Re: Une dispute inattendue ? |PV Jung Wan|   Dim 11 Avr - 15:50

Il avait couru jusqu’à sa hauteur comme si elle allait s’envoler…Le jeune Yung Sook avait eu envie de rire mais c’était retenue par principe. Il arriva donc essouffler à sa hauteur comme s’il avait couru le marathon. La situation était si comique vue de l’extérieur.

« Tout roule comme sur des roulettes pour l'instant, et toi? Comment ça se fait que tu sois partie aussi tôt? Un rendez-vous secret?  »

Il souriait de toutes ses dents en secouant sa tête pour remettre en place sa mèche rebelle. Quand il faisait ceci, Yung Sook voyait la grande différence qu’il y avait entre lui et elle. Devant elle, se tenait un homme sur de lui, très beau garçon et qui se moquait bien de ce que pouvait penser le monde sur lui. Yung Sook était à son opposé, elle ne possédait aucune confiance en elle, n’était pas particulièrement mignonne et pour couronner le tout, elle faisait bien trop attention à ce que les gens pouvaient bien penser d’elle. Comment deux personnalités si diamétralement opposées pouvaient faire partie d’une même et seule famille ? C’était un réel mystère pour elle. Elle se mit tout simplement à rougir de sa remarque qui allait tout droit dans le mil. Ce n’était pas vraiment un rendez-vous secret mais ça avait un rapport puisqu’elle s’était levée tout particulièrement pour préparer ce bentô pour Ki Suk et désormais elle allait déjeuner avec lui. Sous n’importe quel sens on observait la scène, il s’agissait bien d’un petit rendez vous amoureux.

« Je sais que je mange beaucoup, mais je n'ai pas besoin d'un second bentô aujourd'hui, ce n'était pas la peine d'en apporter deux en cours. D'ailleurs, c'est la boîte que maman t'avait donné non? »

Oui encore une fois il avait visé juste, la boite dans laquelle elle avait préparé le bentô était bien celle de leur mère. Un léger voile de tristesse passa sur son visage. Même si elle reprochait un peu à son père de n’avoir pas fait son deuil, elle aussi était loin de l’avoir fait. Qui aurait pu penser qu’une grippe allait emporter sa mère loin d’elle ? Personne et surtout pas elle, depuis ce jour elle haïssait les docteurs et les hôpitaux qui étaient pour elle et surtout pour son subconscient les responsables de la mort de celle qui était à la fois, sa meilleure amie et surtout sa mère qu’elle aimait de tout son cœur. Si elle avait mit le repas de Ki Suk dans cette boite, c’est que ce geste avait une signification : Ki Suk parvenait à lui faire oublier la tristesse qu’elle gardait au fond d’elle depuis tant d’années. Il la faisait rire, se montrer gentil et toujours protecteur même s’il lui arrivait de piquer quelques petites colères…Il était devenu quelqu’un d’important pour elle et ce même s’ils n’étaient sont pas ensemble depuis bien longtemps.

« C’est bien la boite de maman, oppa. »Dit-elle avec un sourire tendre.

Si Jung Wan découvrait que cette boite était pour Ki Suk, il risquait de piquer une crise mais lui mentir n’était pas la meilleure des solutions.

« Même si je sais que tu es un véritable goinfre, oppa, désolée mais le deuxième bentô ne t’ai pas destiné. » Ajouta-t-elle malicieusement.

Même si elle était de nature timide, elle laissait ce côté de sa personnalité derrière elle lorsqu’elle était en présence de son frère ou de son père. Après tout, la vraie nature des gens se dévoile que lorsqu’il se sente en sécurité pour l’afficher en toute franchise. Enfin c’était le cas pour Yung Sook.

« J’attends Ki Suk en réalité. » ajouta-t-elle honnêtement sans quitter son frère du regard. « Nous avons prévu de déjeuner ensemble donc je ne pourrais surement pas déjeuner avec toi, tu m’en veux pas ? » Finit-elle avec un air tout innocent comme elle arrivait à le faire depuis quelques temps.

Son emploi à temps partiel, l’obligeait parfois à jouer la comédie et donc à mentir comme si elle respirait, ce n’était pas vraiment le cas ici, mais en omettant que la boite de leur mère était celle destinée à Ki Suk, Yung Sook évitait de commencer une dispute entre eux sur la véritable signification de la boite pour elle. Après tout les rares fois où elle utilisait cette boite pouvait se compter sur les doigts de la main et donc automatiquement même si elle ne l’avait pas dit ouvertement, Jung Wan était assez intelligent pour le déduire par lui-même. Dans un cas, il pouvait tout simplement ignorer ce fait, soit piquer sa petite crise. Dans les deux cas, la direction qu’allait prendre la conversation était entre les mains de son frère.



« Un coeur n'est juste,
que s'il bât aux rythmes des autres !»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://folledemanga.kazeo.com

S t u d e n t

S t u d e n t
▌Âge RP : 18 ans
▌Phone : 011 - 9326 - 6184
▌Pix' :



Identity
Classe sociale:
Relationship:
Côte de popularité:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Re: Une dispute inattendue ? |PV Jung Wan|   Dim 11 Avr - 17:36

Alors que Jung Wan mentionnait l'existence d'un rendez-vous secret, il vit les joues de sa jeune soeur se teindre légèrement en rose. Deux hypothèses s'offraient à lui: soit elle avait donné rendez-vous à quelques unes de ses amies pour une révision de dernière minute, soit... Yung Sook avait un rendez-vous avec son petit-ami. Rien qu'à cette idée, il ressera ses dents de colère. Il évita de parler de lui, pour ne pas s'énerver à nouveau. Après tout, cela s'annonçait comme une belle journée, et le jeune homme ne voulait pas la cacher avec des histoires futiles. Il garda donc le silence, continuant sur son flot de questions.

Au moment où Jung Wan mentionna la présence de la boîte de leur mère, le visage de Yung Sook se referma un peu, un voile de tristesse passant dans ses yeux. Oui, il aurait pu ne pas en parler. Mais maman Kim n'aurait pas voulu que ses enfants soient tristes lorsqu'ils pensaient à elle. Au contraire. Elle était d'une nature si enjouée, et elle avait fait tellement de bien autour d'elle, que Jun ne faisait que sourire bêtement lorsque ses pensées étaient vers elle. D'ailleurs, c'était ce qu'il était en train de faire. Il comprenait la tristesse de Yung Sook, c'était sa seule et vraie confidente. Mais il ne voulait pas voir son regard devenir mélancolique lorsqu'il faisait allusion à leur mère. Leur père leur suffisait largement lorsqu'il s'agissait de regrets. Il n'avait toujour pas fait son deuil, et se noyer dans le travail pour éviter de le faire. Heureusement que ce n'était pas dans l'alcool, comme dans la majorité des cas...

« C’est bien la boite de maman, oppa. »Dit-elle avec un sourire tendre. « Même si je sais que tu es un véritable goinfre, oppa, désolée mais le deuxième bentô ne t’ai pas destiné. » Ajouta-t-elle malicieusement.

Jung Wan sembla étonné. A qui donc destinait-elle ce deuxième bentô, qui plus est, préparé dans cette boîte-là. Il allait sans aucun doute avoir la réponse à sa question.

« J’attends Ki Suk en réalité. » ajouta-t-elle honnêtement sans quitter son frère du regard. « Nous avons prévu de déjeuner ensemble donc je ne pourrais surement pas déjeuner avec toi, tu m’en veux pas ? » Finit-elle avec un air tout innocent comme elle arrivait à le faire depuis quelques temps.

Alors que Yung Sook continuait sa phrase, une vague de colère immergea en lui. Cette boîte remplie de choses que leur mère et lui-même avaient appris à faire à la petite Yung Sook... Elle l'avait destinée à Park Ki Suk? Ki Suk, le capitaine de natation? C'est alors qu'il fit le lien avec la présence de sa soeur devant la porte fermée du complexe aquatique. Elle n'avait aucune intention d'aller voir son grand frère, de passer lui dire bonjour. Non. Encore, cela n'avait pas vraiment d'importance, car elle n'arrivait pas toujours à le faire. En revanche, le fait que Yung Sook dépense son temps et son argent pour ce fils de riche, ça, il ne pouvait pas vraiment le digérer. Jaloux? Non, jamais il ne l'avouerait. Furieux? Oh oui il l'était. Et cette fois-ci, cela n'allait pas passer cette fois-ci.

« Alors comme ça, le repas que ses chefs lui préparent ne lui conviennent plus? Maintenant il demande à sa petite amie de jouer la cuisinière? »

Jung Wan souffla entre les dents, et serra le point. Il se redressa, conscient de ce qu'il allait provoquer. Une très grande dispute. La plus grosse qu'ils aient jamais eu. Il n'allait pas être tendre dans ses propos, car il en avait assez de tout retenir en lui. A cet instant, il n'était plus le gentil grand frère qu'elle aimait.

« Tu sais, si j'avais fermé mes yeux sur la situation jusqu'à présent, c'était parce que je ne voulais que ton bonheur. Tu es ma petite soeur, après tout. Mais franchement, en ce moment, je ne te comprends vraiment plus. »

Il plongea son regard froid dans le regard timide de sa soeur. Il ne cilla pas, et continua sur sa lancée.

« Depuis quand est-ce que tu es devenue comme ça dis-moi? Et surtout, ne crois pas que tout ça arrive seulement à cause de lui. C'est plus que ça... Ton comportement par exemple ! Tu te soucies de ce que les gens pensent, et en leur présence, tu n'en as plus aucune. Tu essayes de suivre la masse, de d'intégrer. Or, je suis désolé de te dire ça comme ça, tu n'y arriveras jamais. Toutes ces élèves... Ils ne sont pas du même monde que nous. C'est vrai que si tu accroches Ki Suk, et que tu te maries avec lui, tu rejoindras leur monde. Plus sérieusement. Tu dois vraiment en avoir marre de moi, j'en suis pratiquement sûre. »

Oui, sa soeur avait changé depuis son entrée dans cette école de riches. Pensait-elle qu'il ne l'avait pas remarquer? Il n'était pas aveugle, et elle devait le savoir plus que quiconque. Et pourtant, Yung Sook continuait de jouer la comédie avec lui. Cela le rendait malade. Jung Wan prit une profonde inspiration avant le final. Il la regarda d'un air dur, pour lui faire comprendre qu'il ne jouait plus.

« Je ne t'embêterais plus. Non, je ne rigole pas. J'ai essayé de jouer les grands frères modèles, mais apparement, j'ai tout fait foiré. Je ne crois pas que tu aies jamais vraiment eu besoin de moi. Alors maintenant, tu n'as qu'à faire ce que tu veux de ta vie, je ne m'en mêlerais plus. »

Les derniers mots qu'il avait prononcé résonnaient encore dans sa tête. Il avait été dur, mais il en avait assez. Il était seulement humain après tout. Il lui tourna le dos, et prononça encore quelques mots.

« Allez, va le rejoindre. Je n'ai plus envie de te parler pour l'instant. »

Yung Sook allait avoir assez de matière pour réfléchir. Jung Wan pensait ce qu'il venait de dire. Il ne voulait plus penser à elle. Cette journée était gâchée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

M o d é r a t r i c e

M o d é r a t r i c e
▌Âge RP : 17
▌Phone : 011-9864-7665
▌Pix' :



Identity
Classe sociale: MODESTE
Relationship:
Côte de popularité:
23/100  (23/100)

MessageSujet: Re: Une dispute inattendue ? |PV Jung Wan|   Dim 11 Avr - 18:51

[Pauvre YS T-T t'as été vache avec elle sur ce coup là !]
En toute honnêteté, Yung Sook était fatiguée que Ki Suk soit un sujet sensible entre Jung Wan et elle. Qu’avait-il fait pour mériter autant la colère de Jung Wan ? Elle savait très bien que la réputation de Ki Suk n’était pas une des meilleures. Avec elle pourtant, il était pourtant qu’un de très agréable et de respectueux. Jamais un geste déplacé ou autre. Un vrai sunbae comme on le surnomme.

Pourtant sans raison plus qu’apparente Jung Wan lui vouait une haine féroce et le regard noir que désormais Jung Wan possédait l’inquiétait sur la suite des événements. Il était furieux, même encore plus que d’habitude. Une réaction aussi extrême n’avait rien à voir à ses petites colères habituelles.

« Alors comme ça, le repas que ses chefs lui préparent ne lui conviennent plus? Maintenant il demande à sa petite amie de jouer la cuisinière? » Souffla-t-il entre ses dents en serrant le point.

Mais non où allait-il pêcher cette idée ? C’était elle qui avait prise la décision de lui préparer un repas. Les petites boulettes de riz qu’elle s’était fait un jour l’avait tellement ravi qu’elle avait décidé de lui faire ce bentô uniquement pour lui faire plaisir. Pourquoi avait-il une image si négative de Ki Suk, comme s’il en faisait une affaire d’état ?

« Tu sais, si j'avais fermé mes yeux sur la situation jusqu'à présent, c'était parce que je ne voulais que ton bonheur. Tu es ma petite soeur, après tout. Mais franchement, en ce moment, je ne te comprends vraiment plus. »

C’était elle qui ne le comprenait plus en ce moment, elle avait beau se dire qu’il voulait uniquement la protéger et que c’était qu’une petite jalousie mal placée qui le faisait agir de cette façon. Pourtant il semblait que ce n’était pas le cas. Et puis jamais il n’avait vraiment fermé les yeux sur la situation. Il en faisait quoi de toutes les petites remarques males placées qui lui lançait quotidiennement et qui parvenait à la rendre plus triste qu’elle ne l’était déjà ? Hein ?

Le regard de Jung Wan était aussi froid que de la glace. Elle sentait déjà les larmes lui venir aux yeux, ce n’était pas ce qu’elle souhaitait…pourquoi se comportait-il ainsi ? Pourquoi tant de haine ?

« Depuis quand est-ce que tu es devenue comme ça dis-moi? Et surtout, ne crois pas que tout ça arrive seulement à cause de lui. C'est plus que ça... Ton comportement par exemple ! Tu te soucies de ce que les gens pensent, et en leur présence, tu n'en as plus aucune. Tu essayes de suivre la masse, de d'intégrer. Or, je suis désolé de te dire ça comme ça, tu n'y arriveras jamais. Toutes ces élèves... Ils ne sont pas du même monde que nous. C'est vrai que si tu accroches Ki Suk, et que tu te maries avec lui, tu rejoindras leur monde. Plus sérieusement. Tu dois vraiment en avoir marre de moi, j'en suis pratiquement sûre. »

Qu’est ce qu’il croyait ? Bien sur qu’elle avait conscience de tout ça ! Elle n’était pas aussi forte que lui, n’avait pas cette confiance qu’il abordait chaque jour comme si c’était si évident pour tout le monde. Elle, Yung Sook était tétanisée, elle refusait de se montrer telle qu’elle était de peur d’être rejetée pour ce qu’elle était. Pourquoi lui, son frère ne la comprenait pas pour ça ? C’était normale qu’elle veuille s’intégrer, elle, la pauvre qui n’est même pas foutu de se rebeller, de se défendre quand des filles viennent la brimer. Mais ça bien sur, tout cela il ne le savait pas et d’ailleurs qu’est ce qu’il pourrait bien faire à part l’enfoncer encore plus dans la boue ? Rien de plus que ce qu’elle tentait déjà de surpasser petit à petit et comme elle ne le pouvait.

Ki Suk, elle se faisait pas vraiment d’illusion, un jour comme tout le monde il en aurait marre d’elle, pourtant au fond d’elle, elle voulait profiter un tant soit peu de tout ça. Un premier amour porte bien son nom, il est si rare de finir marier avec cette personne. C’est juste un risque à prendre et c’est parce qu’au fond d’elle-même elle voulait grandir qu’elle avait commencé à sortir avec lui. Peut être qu’en souffrant seule, elle finirait peut être par réveiller enfin la vraie Yung Sook qui se trouve sans doute au fond d’elle.

Mais pourquoi donc pensait-il qu’elle en avait marre de lui ? Comment d’ailleurs cela serait-il possible ? Lui, Jung Wan, son oppa, celui qui a prit la place de leur mère, celui sur qui contre vent et marée, elle pouvait compter. Comment pourrait-elle en avoir marre de lui ? Oh bien sur, ça lui arrivait d’être en colère contre lui mais uniquement pour des broutilles et finalement après une petite discussion celle-ci disparaissait comme par magie. Après tout c’est ainsi que fonctionne une famille, non ?

« Je ne t'embêterais plus. Non, je ne rigole pas. J'ai essayé de jouer les grands frères modèles, mais apparemment, j'ai tout fait foiré. Je ne crois pas que tu n’aies jamais vraiment eu besoin de moi. Alors maintenant, tu n'as qu'à faire ce que tu veux de ta vie, je ne m'en mêlerais plus. »

Il s’était retourné après avoir prononcé ses mots et ne pouvait donc pas voir les larmes qui perlaient sur les joues de Yung Sook. Pourquoi disait-il ça ? Comment pouvait-il penser qu’elle n’avait plus besoin de lui ? Il était et restera à jamais son grand frère, celui qui rouspétait et rouspétera toujours quand elle fera quelque chose qui lui déplait. Pourquoi pouvait-il lui lancer des mots aussi cruels sans les regretter ni faire quoi que ce soit qui pourrait faire lui faire comprendre qu’il n’est pas totalement sérieux ?

« Allez, va le rejoindre. Je n'ai plus envie de te parler pour l'instant. »

Il était déjà en train de s’éloigner sans lui adresser un regard comme pour bien lui faire comprendre que tout ce qu’il venait de dire était réel et qu’il ne voulait plus d’elle comme petit sœur. Peut être était-ce qu’une colère pour certains, mais dans la tête de Yung Sook cela résonnait comme s’il l’abandonnait pour toujours.

C’est donc sans comprendre ce qu’elle faisait réellement qu’elle laissa tomber les bentôs de ses mains et rattrapa Jung Wan en lui tirant le bras de toutes ses forces.

« Oppa ! » Hurla-t-elle en larmes.

Il s’était retourné tandis qu’elle était totalement en larmes. Pleins de choses défilaient dans sa tête, trop de choses pour qu’elles puissent les classer par importance mais il fallait qu’elle lui parle et ce avant qu’il décide de partir pour de bon.

«Je suis désolée Oppa, mais je ne suis pas aussi forte que toi. Pourtant je te promets que j’essaye, j’essaye de tout mon cœur de ne plus penser de cette façon mais j’y arrive pas, c’est trop dur pour moi. J’aimerai je t’assure, être aussi détaché de tout ce qui m’entoure mais non…quoi qu’il arrive j’ai du mal à me montrer telle que je suis réellement…J’ai bien trop peur d’être de nouveau abandonnée...»

Après ses paroles, elle cacha ses larmes derrières ses mains mais le mal était déjà fait. Elle se sentait totalement désemparée, et avait tellement besoin que quelqu’un la soutienne dans cette aventure. Pourquoi ne le voyait-il pas de cette façon ? Elle avait beau se dire que cela ne servait à rien de pleurer mais ses larmes continuaient toujours de couler sur ses joues attendant la réaction de son frère qui se faisait cruellement venir.



« Un coeur n'est juste,
que s'il bât aux rythmes des autres !»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://folledemanga.kazeo.com

S t u d e n t

S t u d e n t
▌Âge RP : 18 ans
▌Phone : 011 - 9326 - 6184
▌Pix' :



Identity
Classe sociale:
Relationship:
Côte de popularité:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Re: Une dispute inattendue ? |PV Jung Wan|   Dim 11 Avr - 22:02

[Tu trouves? XD Bon, je vais me faire pardonner alours :P]

A sa connaissance, jamais Jung Wan n'avait été aussi furieux. Il bouillait de l'intérieur à chaque instant qui passait. Et cela avait commencé avec une simple phrase de la part de sa soeur Yung Sook. Il avait passé tout ce temps à accumuler ses vrais sentiments concernant ce changement de comportement de la jeune fille. Il lui en avait fait part par moment, grâce des remarques plus ou moins blessantes. La vérité était que Yung Sook n'était plus elle-même depuis qu'elle était entré à Yu Gwan Sun. Elle avait changé du tout au tout. Elle essayait de passer inaperçu afin de s'intégrer chez les plus riches, et ce n'était pas la vraie Yung Sook, et tous les deux le savaient. Au fur et à mesure qu'il déversait son flot de parole, il la voyait, d'abord les larmes aux yeux, puis les larmes coulants sur ses joues. Elle était tétanisée face au regard et aux paroles blessantes de son frère.

Certes, il avait été dur. Mais comment aurait-il pu lui dire tout cela autrement? Il n'y avait pas d'autres moyens, elle se prenait tout donc, pardonnez de l'expression, en pleine figure. Il tourna donc les talons, n'accordant même pas un regard à sa soeur. Il commença à s'éloigner, lorsqu'il entendit un bruit. Le bruit de boîtes de bentô tombants à terre et s'entrechoquant entre elles. Il imaginait la nourriture qui était dedans se déverser par-terre sans s'arrêter, jusqu'à ce que la boîte se vida. Soudain, quelque chose, ou plutôt quelqu'un s'accrocha à son bras de toutes ses forces: Yung Sook.

« Oppa ! » Hurla-t-elle en larmes.

Jung Wan s'arrêta net. Il tourna lentement la tête, pour voir le visage de sa soeur en larmes. Il ne l'avait pas vu rempli d'autant de larmes depuis la mort de leur mère. Non, il ne devait pas craqué. Il devait s'en tenir à ce qu'il avait dit. S'il craquait maintenant, la situation empirerait, si c'était possible... Maintenant c'était au tour de Yung Sook de déverser tout ce qu'elle avait à dire.

«Je suis désolée Oppa, mais je ne suis pas aussi forte que toi. Pourtant je te promets que j’essaye, j’essaye de tout mon cœur de ne plus penser de cette façon mais j’y arrive pas, c’est trop dur pour moi. J’aimerai je t’assure, être aussi détaché de tout ce qui m’entoure mais non…quoi qu’il arrive j’ai du mal à me montrer telle que je suis réellement…J’ai bien trop peur d’être de nouveau abandonnée...»

Fort. Alors elle pensait vraiment que son frère était fort? Peut-être était-ce dans la nature des hommes de pouvoir supporter tout ce qui arrivait sans laisser place aux émotions? Cette pensée était effectivement sexiste, alors il la rejeta de son esprit. En réalité, il l'avait promis à sa mère, d'être fort. Cette promesse, il se la répétait à chaque fois que quelque chose allait de travers. Peut-être que sa soeur n'avait pas de raison qui la pousserait à être forte. Pourtant, si sa mère avait été sa meilleure amie, elle avait dû sans aucun doute le lui dire, et lui conseiller de l'être dans sa vie.

Il écouta ce que Yung Sook avait à dire jusqu'à la fin. Résonnèrent dans tête les mots « j'essaye », « trop dur », « du mal à me montrer telle que je suis » et « abandonnée ». Ce fut bien entendu le dernier mot qui mit le pauvre Jung Wan sans dessus dessous. Elle avait peur de se faire abandonnée? Et après tout ce qu'elle avait entendu de la bouche de son frère, sa plus grande peur avait dû devenir réelle.

Il se retourna complètement, et la vit enfouir son visage dans ses mains, en pleurant à grands flots. Il soupira et posa sa main sur sa tête, en la caressant, comme lorsqu'on caressait un chat. Il vit relever un peu sa tête, toujours enfouie.

« Si tu te montres telle que tu es, les gens qui ne méritent pas d'être tes amis s'en iront immédiatement. Seul les vrais resteront. Et justement, je doute que les riches soient capables de l'être. En tout cas, je n'ai jamais dit que je t'abandonnais, moi. J'ai seulement dit que j'éviterais dorénavant de me mêler de tes affaires. »

Yung Sook découvrit enfin son visage, et osa regarda son propre frère. Ce dernier n'eut d'autre choix que de sourire, pour la réconforter un peu.

« Sèche tes larmes, ou bien c'est à moi que ton petit copain va passer un savon. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

M o d é r a t r i c e

M o d é r a t r i c e
▌Âge RP : 17
▌Phone : 011-9864-7665
▌Pix' :



Identity
Classe sociale: MODESTE
Relationship:
Côte de popularité:
23/100  (23/100)

MessageSujet: Re: Une dispute inattendue ? |PV Jung Wan|   Lun 12 Avr - 21:14


« Si tu te montres telle que tu es, les gens qui ne méritent pas d'être tes amis s'en iront immédiatement. Seuls les vrais resteront. Et justement, je doute que les riches soient capables de l'être. En tout cas, je n'ai jamais dit que je t'abandonnais, moi. J'ai seulement dit que j'éviterais dorénavant de me mêler de tes affaires.  »

Il avait totalement raison sur toute la ligne et au fond d’elle, Yung Sook en avait totalement conscience. Elle n’était pas du genre à se lier avec les autres aussi facilement que semblait le penser son frère. Dans toute l’école personne ne connaissait véritablement la vraie Yung Sook. Pour eux, elle était la pauvre dans un lycée de riches qui ne méritait pas l’attention. Si elle voulait s’insérer c’était uniquement pour en finir avec les brimades qu’elle subissait depuis son entrée dans l’école qui avait encore plus empirait depuis qu’elle était avec Ki Suk.

Au fond d’elle-même, elle n’espérait pas vraiment sympathiser avec ses camarades de classe, elle n’avait pas spécialement l’impression d’avoir les capacités pour se lier avec elles. Certes, elle n’était pas une exclue puisqu’elle était une fille du cercle d’ « amies » de la grande KH. Pourtant, elle n’était pas spécialement intégrée, sa nature timide reprenait toujours le dessus. Elle n’allait jamais ou pratiquement pas aux soirées du lycée sauf si quelque chose rendait sa présence obligatoire ou si elle était accompagnée de Ki Suk.

Au fond, la seule chose que pouvait vraiment lui reprocher Jung Wan s’était qu’elle était peut être devenue un peu superficielle. Mais là rien de bien surprenant lorsqu’une fille est amoureuse. Son envie de se faire belle pour plaire à Ki Suk était la raison majeure de son intérêt pour le maquillage, les habits et accessoires de mode. Mais en comparaison, elle n’oubliait jamais ce qui était primordial dans la vie. Sa famille est et resterait à jamais, le moteur de sa vie.

« Sèche tes larmes, ou bien c'est à moi que ton petit copain va passer un savon. »

Ses larmes cessèrent de couler sur ses joues. Une fois de plus, elle avait mal comprise les paroles de son frère et se sentait si soulagée qu’elle en était gênée. La main de Jung Wan continuait toujours de lui tapoter la tête comme on caresse un petit chaton et avec du recul, elle eut un peu honte de sa réaction si extrême. Et pourtant, c’était ça la vraie Yung Sook et personne n’arriverait vraiment à changer cet aspect de sa personnalité.

Une chose de sure, c’était qu’elle ne savait pas quoi répondre à son frère. Généralement leurs disputes ne prenaient jamais ce chemin et semblaient bien illusoires face à celle qui venait de se passer.

« « Tu sais oppa, ils ne sont pas tous aussi mauvais que tu le penses. Tsubaki Anna, ainsi que la Queen KH sont vraiment des personnes très gentilles. Et puis Ki Suk est vraiment quelqu’un de bien même si je sais que tu en doute … »

Elle avait réussi à calmer ses pleurer et c’était avec un ton calme qu’elle avait murmuré ses mots. Le problème de Jung Wan était selon elle qu’il avait un regard trop péjoratif sur les élèves qui composaient leurs écoles et peut être qu’il en avait une vision faussée pour cette raison. Yung Sook quant à elle accordait peut être trop rapidement sa confiance aux yeux de son frère et c’est ce qu’il l’inquiétait surement. Une chose qu’il semblait ignoré était qu’elle était très secrète et ne dévoilait jamais ce qu’elle pensait véritablement.

Du bout des doigts, elle essuya les dernières larmes qui coulaient sur sa joue et se tourna vers les boites de bentôs qu’elle avait laissé tomber derrière elle. Elle se dirigea alors sans un mot vers elles et s’agenouilla pour nettoyer ce qu’elle avait fait. Elle se sentit navrée d’avoir gaspillé de la nourriture de cette façon. Pourquoi avait-eu-t-elle si peur ? Après de la peur, c’était du dégout qu’elle ressentait.

Le bentô qu’elle avait prévue pour Ki Suk était totalement foutue. En temps normal, elle aurait été capable de s’énerver pour ce qu’il venait de se passer mais après ce qu’elle venait de vivre, c’était le dernier de ses soucis. Elle prit seulement son portable et s’excusa auprès de Ki Suk.

« Je suis désolée mais ma maladresse habituelle a encore frappée T-T.
Les bentôs sont foutus >//< !
Mianhamnida donc on ne pourra pas manger ensemble T-T !
Bon appétit ! Bisou »

Elle n’avait plus désormais qu’à aller au petit snack qui se trouvait près du lycée pour pouvoir avoir un repas convenable enfin si on peut le voir ainsi. Elle reçut une réponse immédiate de Ki Suk.

« J’étais sur le point de t’envoyer un message pour te dire que
Je ne suis même pas sur d’avoir le temps de déjeuner.
Ce n’est pas grave, ne te prends pas autant la tête.
Ça sera pour une prochaine fois ?
Bisou ma belle et bon appétit !»

Gentil, voila ce que Yung Sook retenait de Ki Suk. Certes il avait aussi ses mauvais côtés mais ses bons côtés étaient bien trop nombreux. Elle rangea son portable dans sa poche et s’occupa de nettoyer tout le reste.

« Ouf, la boite de maman est intacte. » Murmura-t-elle tandis que son frère était venu l’aider à ramasser son gâchis avant de jeter le reste dans une poubelle se trouvant dans le coin.

Il ne lui restait plus qu’à aller acheter quelque chose si elle voulait déjeuner. Elle se tourna donc vers Jung Wan et lui demanda simplement :

« Je sais que tu as pris un bentô, mais si tu veux bien, je t’invite à manger dehors avec moi ? Je pense qu’on a le temps…Enfin bien sure si ça ne te dérange pas. »

Le ton de sa voix était agréable comme si la dispute n’était jamais arrivée. Yung Sook n’était pas rancunière et surtout pas envers son frère qu’elle admirait et adorait de tout son cœur quoiqu’il arrivait.



« Un coeur n'est juste,
que s'il bât aux rythmes des autres !»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://folledemanga.kazeo.com

S t u d e n t

S t u d e n t
▌Âge RP : 18 ans
▌Phone : 011 - 9326 - 6184
▌Pix' :



Identity
Classe sociale:
Relationship:
Côte de popularité:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Re: Une dispute inattendue ? |PV Jung Wan|   Lun 26 Avr - 15:31

[ Désolé pour le big retard >< ]

Le jeune homme n'avait pas été très tendre avec sa soeur. Mais cela faisait un bon bout de temps qu'il avait accumulé toutes ses mauvaises pensées, et le fait qu'il ait tout déballé à Yung Sook le soulageait d'un poids. Peut-être qu'à l'inverse, c'était elle qui avait maintenant beaucoup de choses sur le coeur, mais il savait que si besoin, elle trouverait la personne à qui tout dire, que ce soit lui-même ou bien même son petit-ami, Ki Suk. Bien qu'il ne l'apprécia pas, il semblerait que Yung Sook tienne énormément à lui. Cela ne leur arrivait jamais de se disputer aussi violemment, elle avait donc une bonne raison pour défendre ces fils et filles de riches ...

Jung Wan caressa la tête de sa soeur. Ce geste avait pour but de calmer la petite Yung Sook un temps soit peu, car elle avait pleuré toutes les larmes de son corps en un temps record. Maintenant qu'il y pensait, la dernière fois qu'il l'avait vu pleuré de cette manière, c'était à la mort de leur mère. Enfin, cette fois-là, cela avait duré beaucoup plus longtemps. Bref. Les sanglots se firent de moins en moins entendre. Elle essuya son joli visage du revers de ses mains, reniflant encore un peu. Puis elle releva la tête vers son frère, et parla à voix basse, encore légèrement faible.

« Tu sais oppa, ils ne sont pas tous aussi mauvais que tu le penses. Tsubaki Anna, ainsi que la Queen KH sont vraiment des personnes très gentilles. Et puis Ki Suk est vraiment quelqu’un de bien même si je sais que tu en doute … »

Jung Wan détourna de nouveau son regard. Il reprit possession de sa main, et avec, il ébouriffa ses cheveux. Le jeune homme ne put s'empêcher de soupirer devant la remarque de sa soeur. La gentillesse des riches de cette école, il n'avait pas encore eut l'occasion de la voir à l'oeuvre, enfin, sauf pour deux ou trois élèves. Quant aux autres, il n'avait pu voir que leurs mauvais côtés, et encore, s'ils n'étaient que mauvais ...

« Bon écoute. Pour l'instant, j'ai vraiment du mal à te croire. Je me trompe peut-être, je dis bien peut-être ! Et tant que je ne les aurais pas vu à l'oeuvre... J'ai toujours besoin d'une preuve à l'appui, comme tu le sais. »

Oh que oui, sa chère soeur le savait même très bien. Elle le connaissait mieux que personne. Sans preuve, il n'admettrait jamais qu'il ait tort. Il était très mauvais joueur, et cela faisait parti de ses nombreux défauts. Jung Wan la vit lui tourner le dos, et s'agenouiller près des boîtes de bentô. La nourriture était étalée par-terre. Et qui est-ce qui devrait tout ramasser? Eux. Le jeune soupira, et s'agenouilla près de sa jeune soeur.

« T'aurais quand même pu éviter de jeter les boîtes par-terre... Ahlala ! »

Il secoua la tête pour accompagner sa phrase de reproche. Le jeune homme ne disait cela que pour amuser la jeune fille, et faire revenir sa bonne humeur de tout à l'heure, même si cela allait être un peu compliqué après ce qu'il lui avait dit. Il ramassa avec elle ce qui avait été éparpillé. Au bout de quelques minutes, il la vit saisir son portable, et taper un message dessus. Sûrement l'envoyait-elle à son petit-ami pour annuler leur rendez-vous, dû à la « destruction » des bentôs, ou plutôt, à celle de la nourriture.

« Ouf, la boite de maman est intacte. »

« Tu as eu de la chance cette fois-ci. Évites de le refaire par contre. »

Après avoir terminé, le frère et la soeur purent enfin se relever. Jung Wan s'étira un peu. Il avait beau être sportif, mais rester accroupi pendant plusieurs minutes finissait quand même par lui engourdir les jambes. De son côté, Yung Sook alla jeter toute la nourriture dans une poubelle du coin, avant de revenir. A présent, sa pauvre soeur se retrouvait sans nourriture pour ce midi. Alors qu'il allait lui proposer de l'inviter à déjeuner, elle le prit de vitesse:

« Je sais que tu as pris un bentô, mais si tu veux bien, je t’invite à manger dehors avec moi ? Je pense qu’on a le temps…Enfin bien sure si ça ne te dérange pas. »

Jung Wan reconnut enfin Yung Sook. Sa voix avait reprit sa force, et elle n'avait plus le regard triste de tout à l'heure. Il fit mine de réfléchir, avant de lui donner sa réponse.

« Tu penses que tu vas avoir assez d'argent pour payer toute la nourriture que je vais avaler ? »

Il vit une mine inquiète apparaître sur le visage de sa soeur. Elle savait parfaitement la quantité que le jeune homme était capable d'engloutir. Il lui fit un grand sourire, et l'entoura de son bras. Non, il n'arrivait pas à lui faire la tête très longtemps. Mais il n'oubliait pas ce qu'il lui avait dit, et peut-être que cette discussion allait revenir sur le tapis pendant le déjeuner, mais cette fois-ci, il espérait qu'elle ne tournerait pas en dispute.

« Je vais essayer de réduire ma consommation pour cette fois. Et puis, j'ai toujours mon bentô... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

M o d é r a t r i c e

M o d é r a t r i c e
▌Âge RP : 17
▌Phone : 011-9864-7665
▌Pix' :



Identity
Classe sociale: MODESTE
Relationship:
Côte de popularité:
23/100  (23/100)

MessageSujet: Re: Une dispute inattendue ? |PV Jung Wan|   Mar 27 Avr - 20:52

Don't Worry ! Je comprends \o/

« Tu penses que tu vas avoir assez d'argent pour payer toute la nourriture que je vais avaler ?  »Lui lança-t-il avec cet air moqueur qui lui allait si bien.

Il faut dire que Jung Wan pouvait à lui seul engloutir tout ce qui passait sous ses mains…Un vrai morfal. Elle ne pu s’empêcher d’être inquiète. Oui, elle avait un peu d’argent sur elle mais peut être pas une somme aussi importante pour ce qu’elle imaginait. Cette inquiétude quoique plus normale de la part de la jeune fille fut balayait en deux secondes lorsqu’il lui tendit un magnifique sourire en l’entoura de son bras.

« Je vais essayer de réduire ma consommation pour cette fois. Et puis, j’ai toujours mon bentô… »

Elle ne pu s’empêcher de sourire. Elle doutait de sa promesse et surtout elle le connaissait mieux que quiconque, dès qu’il aurait devant lui l’étalage de toutes ses bonnes choses, elle était sure d’une chose il oubliera rapidement et comme par magie, cette promesse.

« « Très bien, je te fais confiance alors.  » Dit-elle avec un air moqueur.

Il était si rare de voir une Yung Sook si naturelle que toute personne aurait du mal à croire que c’est bien elle. Elle, qui est de nature si timide et si réservé, changeait totalement lorsqu’elle était près de ses proches. Mentait-elle tous les jours aux autres en cachant sa réelle personnalité ? Pas vraiment, disons juste qu’elle était méfiante et qu’elle avait peur de souffrir. Yung Sook n’est tout pas simplement une fille qui accorde facilement sa confiance et qui se trouve être parano à souhait. D’ailleurs la scène qui venait de se passer était la preuve parfaite de ce côté de sa personnalité.

Alors qu’ils se dirigeaient vers le snack en question en silence, Yung Sook réfléchissait à ce qu’il venait de se passer. Entre frère et sœur, il était tout à fait normal de se disputer et ça serait vraiment inquiétant si ce n’était pas le cas, mais à travers celle-ci, elle avait découvert que son frère en avait vraiment sur le cœur. Même si ces reproches l’avait blessés, Yung Sook reconnaissait bien volontiers qu’il avait raison. Elle a toujours été timide et a toujours recherché à ce qu’on pense d’elle en bien, mais depuis qu’elle était à Gwan Sun, cette évidence était plus que frappante.

Elle devait faire ses preuves, prouver qu’elle avait le droit d’être aux côtés de Ki Suk, supporter la tête bien haute les diverses brimades qu’elle subissait depuis le début de leur relation. Et puis avouons le sans détour, elle voulait être belle, éblouissante comme ses camarades pour capturer le regard de l’homme qu’elle aimait. Elle vivait toujours avec cette peur au ventre qu’il ne la quitte à tout moment, lui ce sunbae si admiré et aimé. Qui était-elle en fin de compte comparé à toutes ses filles sublimes et si fortunées ? Elle ne pouvait se rendre qu’à l’évidence qu’elle n’avait rien d’exceptionnel.

C’était donc tout naturel pour Jung Wan d’avoir l’impression qu’elle s’échappait de son contrôle, qu’elle prenait enfin un peu son indépendance, en ne lui courant pas comme lorsqu’elle était petite et dont son univers se délimitait qu’à Jung Wan et leur père. Sa récente discussion avec Anna, lui avait ouvert les yeux vis-à-vis de l’amour que lui portait son frère, elle devait donc lui dire ce qu’elle avait aussi sur le cœur comme lui venait de le faire.

« Oppa… » Dit-elle doucement. « Je sais que t’inquiètes pour moi et je t’en remercie, mais tu ne devrais pas. »

Elle s’était arrêtée de marcher et s’était retournée vers son frère. Elle souriait simplement et en le regardant droit dans les yeux, elle ajouta simplement.

« Je n’ai pas changé, et je n’oublierais jamais d’où je viens. Après tout, ce n’est qu’auprès de papa et toi que je me sens sécurisée. Si je te donne l’impression de devenir superficielle, ce n’est pas le cas. Après tout je suis et resterai toujours ta petite sœur. Il faut seulement que tu comprennes que je grandis, comme toi. J’aime Ki Suk et bien entendu mon amour pour lui me rend différente et fais naître en moi un nouveau côté de ma personnalité qui peut te paraitre superficiel mais qui pourtant est naturel. »

Elle se tut un instant et ajouta simplement après quelques secondes.

« Je voulais juste te le dire car j’en ai assez de la situation qui pèse entre nous deux. Oppa, je t’adore de tout mon cœur et si seulement tu pouvais simplement accepter ma relation avec Ki Suk, je serai la fille la plus heureuse au monde. Ki Suk est vraiment quelqu’un de bien, ça serait si bien si tu voulais bien le rencontrer et le découvrir par toi-même.»



« Un coeur n'est juste,
que s'il bât aux rythmes des autres !»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://folledemanga.kazeo.com

S t u d e n t

S t u d e n t
▌Âge RP : 18 ans
▌Phone : 011 - 9326 - 6184
▌Pix' :



Identity
Classe sociale:
Relationship:
Côte de popularité:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Re: Une dispute inattendue ? |PV Jung Wan|   Sam 31 Juil - 19:10

Après une dispute, il n'était jamais évident de reprendre une conversation normale avec la personne à qui vous veniez de dire ses quatre vérités et hurler dessus. C'était également le cas maintenant, enfin du côté de Jung Wan. Les disputes mineures qu'ils avaient eu jusqu'à présent entre sa sœur et lui ne le mettaient pas aussi mal à l'aise qu'à cet instant. Néanmoins, il essaya tant bien que mal à cacher son mal-être, après tout, il était le grand frère. Après tout ce qu'il avait pu balancé à Yung Sook, il était normal de se rattraper un peu en détendant l'atmosphère. Le seul sujet qu'il trouva sur le moment fut la nourriture. Après tout, c'était l'heure du déjeuner.

« Très bien, je te fais confiance alors. » Dit-elle avec un air moqueur.

Le jeune homme ne put s'empêcher d'esquisser un sourire en entendant la répartie de sa petite sœur. Lui faire confiance lorsqu'il s'agissait de nourriture ? Il ne valait mieux pas. Ceux qui se risquaient à le faire s'en mordaient les doigts par la suite. Sa meilleure amie se faisait avoir assez souvent d'ailleurs, au plus grand plaisir de Jung Wan. Néanmoins, leur situation financière revint sur le devant de la scène, et il soupira un bon coup. D'accord, cette fois-ci, il essayerait vraiment de ne pas manger comme un goinfre pour qu'il reste de l'argent à Yung Sook. Bien sûr, il planifiait déjà de mettre la main au porte-feuille et de régler au moins la moitié voire plus si elle le laissait faire.

Le frère et la sœur prirent donc la direction du snack qu'ils avaient choisi. Un silence s'installa entre eux, mais Jung Wan ne pouvait dire que c'était un silence tendu ou bien gêné. En réalité, chacun avait besoin d'analyser ce qui venait de se passer, d'en tirer des conclusions et de changer de comportement. Le dernier point n'était applicable qu'au Lonely Boy. Lonely. Gossip Girl choisissait parfois bien ses surnoms. Rien qu'à cette idée il ne put s'empêcher de sourire intérieurement. Mais en faite, il n'y avait pas de quoi rire. Seul, il l'était devenu depuis qu'il avait mis les pieds dans cette école. A part une poignée d'élèves qu'il appréciait, il considérait tous les autres comme des ennemis, les rangeant immédiatement dans la catégorie des gosses de riche pourris-gâtés. Le jour où il avait appris que sa propre sœur sortait avec "l'un d'eux", il s'était sentit un peu trahi, c'est vrai. Mais maintenant qu'il y repensait, après avoir vidé son sac, il se sentait un peu ridicule. Et il avait de quoi l'être. De l'extérieur, on aurait pu penser qu'il avait une sorte de sister complex, ce qui était totalement faux. En réalité, il avait tendance à la surprotégée depuis la mort de leur mère, et, c'était sûrement le plus gros problème. Au bout de quelques minutes de marche silencieuse, il sentit Yung Sook se stopper à côté d'elle. Le jeune homme se tourna vers elle.

« Oppa… » Dit-elle doucement. « Je sais que t’inquiètes pour moi et je t’en remercie, mais tu ne devrais pas. »

Elle le regardait droit dans les yeux tout en souriant. Oui il s'inquiétait pour elle, et un peu trop en faite.

« Je n’ai pas changé, et je n’oublierais jamais d’où je viens. Après tout, ce n’est qu’auprès de papa et toi que je me sens sécurisée. Si je te donne l’impression de devenir superficielle, ce n’est pas le cas. Après tout je suis et resterai toujours ta petite sœur. Il faut seulement que tu comprennes que je grandis, comme toi. J’aime Ki Suk et bien entendu mon amour pour lui me rend différente et fais naître en moi un nouveau côté de ma personnalité qui peut te paraitre superficiel mais qui pourtant est naturel. »

Elle avait raison, et Jung Wan le savait. Mais en mauvais perdant, il n'arrivait toujours pas à l'admettre. Sa petite sœur n'était plus si petite que ça, et il devait la laisser vivre et l'encourager, l'aider si besoin, mais surtout pas la freiner, ce qu'elle faisait elle-même sans avoir besoin de qui que ce soit. Elle continua sur sa lancée.

« Je voulais juste te le dire car j’en ai assez de la situation qui pèse entre nous deux. Oppa, je t’adore de tout mon cœur et si seulement tu pouvais simplement accepter ma relation avec Ki Suk, je serai la fille la plus heureuse au monde. Ki Suk est vraiment quelqu’un de bien, ça serait si bien si tu voulais bien le rencontrer et le découvrir par toi-même. »

Le jeune homme ne put cacher un léger sourire. Ki Suk, c'était une autre histoire. A dire vrai, il ne l'avait jamais rencontré, ni même parler et pourtant, il était dans la même école. Il n'avait entendu que des rumeurs à son sujet, mais il avait était déjà classé dans la mauvaise catégorie par Jung Wan, aucune raison que ça change. Mais après cette franche discussion, et après s'être remis en cause, il se devait, pour Yung Sook, d'au moins aller lui parler de terminer son rôle de mauvais grand frère une bonne fois pour toute. Rien qu'à l'idée de lui parler, il soupira un bon coup. Leur échange promettait d'être un peu intense, pas vrai ?

« J'ai compris. »

Jung Wan remit en place sa mèche rebelle avec sa main, comme il savait si bien le faire.

« J'en ai aussi assez de notre situation, c'est la raison de ma colère de tout à l'heure. Il me semble que je te dois quand même quelques excuses pour mon comportement, c'est juste que j'avais promis à Maman de te protéger. Je crois que j'ai pris mon rôle trop au sérieux ! »

Il rigola tout seul, comme s'il venait de faire une découverte. Il passa une nouvelle fois sa main dans les cheveux, et se massa légèrement la nuque avant de continuer.

« Je pense que... dans un futur proche je pourrais, disons, aller voir Ki Suk. Juste pour mettre les choses au clair. »

A ce moment-là, il évita tant bien que mal le regard de sa sœur, n'attendit même pas sa réponse et se remit à marcher vers le snack. Le jeune homme l'entendit tenter tant bien que mal de le suivre avec ses petits pas, et essayer même de le rattraper. Mais elle ne pourrait jamais battre les longues jambes de son grand frère. Les élèves de l'école et les passants les regardaient d'un air bizarre, mais de son côté, il y était habitué, et il savait que ce n'était pas le cas pour elle. Le souffle de Yung Sook se fit de plus en plus bruyant. Il ralentit un peu, mais ne s'arrêta pas pour autant.

« Un peu de sport avant manger, ça fait du bien non ? »

Jung Wan l'entendit protester, mais le snack était déjà visible, et ils arrivèrent devant quelques secondes plus tard, plus affamés que jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

M o d é r a t r i c e

M o d é r a t r i c e
▌Âge RP : 17
▌Phone : 011-9864-7665
▌Pix' :



Identity
Classe sociale: MODESTE
Relationship:
Côte de popularité:
23/100  (23/100)

MessageSujet: Re: Une dispute inattendue ? |PV Jung Wan|   Dim 1 Aoû - 17:53

Yung Sook avait du mal, après avoir tant parlé, à regarder son frère en face. Elle ne savait pas trop comment il allait réagir. Bien qu’elle lui avait exposé toutes ses pensées d’une façon si franche et persuadée qu’elle était dans le bon, elle était tout simplement terrifiée à l’idée que son frère ne puisse pas la croire. Cependant elle releva son regard qu’elle avait baissé le temps de quelques secondes, un peu confuse de lui avoir ouvert son cœur d’une façon si soudaine. Elle vit tout d’abord un léger sourire prendre possession des lèvres de son frère. à quoi pouvait-il bien penser pour sourire de cette façon ? Elle ne le savait pas mais elle se contenta tout simplement d’attendre une réponse ou une réaction de la part de Jung Wan avant de supposer toute chose. Puis il soupira un bon coup, surement également perdu dans ses pensées avant de lui lancer tout simplement en remettant en place sa mèche rebelle avec sa main qui lui tombait depuis quelques minutes sur le visage.

« J’ai compris. J’en ai aussi assez de notre situation, c’est la raison de ma colère de tout à l’heure. Il me semble que je dois quand même quelques excuses pour mon comportement, c’est juste que j’avais promis à Maman de te protéger. Je crois que j’ai pris mon rôle trop au sérieux ! »

YS fut totalement surprise par la réaction si spontanée et douce de son grand frère. Elle ne savait pas pourquoi mais ça la surprenait totalement. A force de toutes les disputes qu’ils avaient eus, elle avait l’impression que quoiqu’elle ferait rien n’allait changer mais il fallait croire que lorsqu’on disait franchement les choses, même si les chances étaient infirmes, il était possible que quelque chose change en fin de compte. C’était le cas ici présent. YS s’était d’ailleurs retenue de sourire, tellement elle était heureuse de la réponse de son frère et pensa d’ailleurs qui fallait qu’elle aille un jour remercier Anna. C’était grâce à elle qu’elle avait compris qu’il était temps qu’ils s’expriment honnêtement l’un envers l’autre pour pouvoir reprendre une relation de frère et sœur tout à fait normale. Son frère ne devait en aucun cas lui présenter ses excuses, comme elle ne voulait pas lui en présenter de ressentir un sentiment si fort pour un autre homme que son père ou lui. C’était ainsi et on ne pouvait rien changé. Seulement il comprenait ses sentiments, il avait fini par voir qu’elle aussi commençait à grandir et avait décidé de lui laisser un peu de liberté. C’était tout ce qui importait en fin de compte, non ?

Il semblait gêné, non il était gêné en fait. Quand il avait tendance à trop jouer avec sa mèche et à passer une de ses mains derrière sa nuque, cela voulait dire qu’il ne savait plus ou se mettre. D’un côté, être parents, ça avait ses bons côtés, juste par un regard ou un geste on pouvait déceler si quelque chose n’allait pas. Il semblait hésiter quelque secondes pour ajouter quelque chose et cela intrigua quelque peu sa jeune sœur. Que voulait-il dire de plus ? C’est vrai qu’elle avait parlé de Ki Suk en lui disant qu’elle serait plus qu’heureuse de savoir qu’eux deux soient en bons termes, mais déjà les dernières paroles que venaient de dire son frère l’avait rendue si heureuse qu’elle trouverait presque irréel qu’il se plie à sa demande…oui c’était trop beau pour être vrai et pourtant…

« Je pense que…dans un futur proche je pourrais, disons, aller voir Ki Suk. Juste pour mettre les choses au clair. »

Il venait à peine de prononcer les mots qu’elle n’aurait même pas pu espérer entendre dans ses rêves les plus beaux. Un sourire sincère et touché par les mots de Jung Wan fit son apparition sur le visage de la jeune fille. Une joie sans précédent avait pris possession de son cœur et de son corps. Elle remarqua rapidement que le jeune homme en question était également un peu perturbé par ce qu’il venait de lui dire. La preuve, il ne l’avait pas regardé en face et pour couronner le tout, avait repris le chemin sans l’attendre. Il était déjà loin quand elle remarqua la chose et bien qu’elle s’était mise à courir, elle peinait à le rejoindre. Un seul pas du jeune homme équivalait à trois pas de la jeune fille. Ce n’était pas un géant mais il marchait relativement vite, et bien trop vite pour elle pour une fois. Bien qu’elle soit un peu sportive, les récents événements lui avaient accaparés toutes ses forces et elle peinait donc à le suivre. Son cœur battait à cent à l’heure dans ses trempes tellement elle était heureuse. Ce qui l’énervait surtout c’était qu’elle n’avait pas encore la possibilité de le remercier et surtout s’il continuait à la distancer de cette façon, elle allait finir totalement épuisée. C’est alors qu’il ralenti simplement son rythme de marche et elle put le rejoindre. Seulement ils étaient désormais devant le snack et ce n’était plus le moment de relancer le sujet. De plus maintenant qu’il l’avait forcé à courir, elle était affamée et lorsqu’elle arriva devant la liste des spécialités du snack, elle avait presque oublié ce qui venait de se passer, ou du moins son ventre l’intimait de le faire. La seule chose qu’on pouvait voir maintenant, c’était qu’elle était folle de joie et un sourire franc quoiqu’un peu gênée d’être si éclatant était affiché sur son visage et rien ne semblait pouvoir l’enlever, ni le fait d’entendre la longue liste de ce que prit son frère.

Si vous vouliez son avis, son frère avait décidé de se venger de ce qu’il venait de dire. Pas moins de quatre gros sandwiches pour lui tout seul. Comment pouvait-il tant manger ? C’était un véritable mystère pour elle. Pour sa part, elle se contenta seulement d’un sandwich et alors qu’elle était sur le point de payer, elle lui lança simplement le regard moqueur.

«  Heureusement que tu devais te restreindre, hein ?  »

Elle tenta pendant quelques secondes de garder son air sérieux mais elle ne put s'empêcher de sourire et d'éclater de rire. Non elle était décidément bien trop heureuse pour tenter de garder son sérieux même en voulant faire une petite blague à son frère. La journée semblait être l'une des plus heureuses qu'elle avait eu depuis quelques temps et elle risquait pas de changer d'idée.



« Un coeur n'est juste,
que s'il bât aux rythmes des autres !»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://folledemanga.kazeo.com

S t u d e n t

S t u d e n t
▌Âge RP : 18 ans
▌Phone : 011 - 9326 - 6184
▌Pix' :



Identity
Classe sociale:
Relationship:
Côte de popularité:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Re: Une dispute inattendue ? |PV Jung Wan|   Jeu 5 Aoû - 22:18

Pendant leur marche rapide, Jung Wan avait jeté de temps à autre des regards à sa sœur, pour voir si elle suivait le rythme. Bien qu'elle eut un peu de mal, il remarqua que son visage s'était illuminé, elle arborait un grand sourire, qu'elle ne lâcha même pas lorsqu'ils arrivèrent devant le snack. Les paroles que le jeune homme avait prononcé un peu plus tôt, elle les avait sûrement attendues depuis le début de la relation entre elle et Park Ki Suk. Après quelques semaines de bataille acharnée, Yung Sook avait gagné la guerre; il abdiquait enfin, chose rare pour lui. Mais avait-il un autre choix ? Sa sœur tenait tellement à lui faire accepter son nouveau petit ami, qu'il avait décidé de lui laisser une chance. Après tout, telle qu'il la connaissait, elle n'allait sûrement pas choisir une personne mauvaise et invivable qui profiterait d'elle et de sa naïveté. Il devait tout de même lui faire un peu confiance.

Le jeune homme vit son reflet dans la vitre su snack et secoua de nouveau ses cheveux avec sa main, afin de les remettre en ordre. Parfois c'était assez ennuyant de devoir toujours remettre la même mèche en ordre. Son père lui avait même proposé de les lui couper, afin d'éviter que Jun ne passa sa main dans les cheveux trop souvent, à quoi il avait répondu avec un grand rire. Bien que ça le gêna de temps un autre, il aimait sa coiffure et n'en changerait pour rien au monde. Enfin bref, ils entrèrent donc dans l'établissement, où il put reconnaître quelques élèves de Yi Sun Sin et Yu Gwan Sun en train de déjeuner, ce qui donna encore plus faim au jeune homme. Ils s'installèrent à une table au fond près du mur, et la serveuse leur apporta, nerveusement une carafe d'eau ainsi qu'un menu pour chacun. Elle semblait sur les nerfs, sûrement à cause de la période du déjeuner qui était très animée. Il jeta un coup d'œil rapide, mais vu qu'il lui était arrivé de s'arrêter ici pour manger, lorsque, par exemple, il n'avait pas eu le temps, ou tout simplement oublié de faire son bentô, il savait quoi commander. Un grand sourire s'épanouit sur le visage de la serveuse au moment d'écrire la commande sur son bloc-note. En effet, Jung Wan ne put s'empêcher de prendre quatre sandwich, tandis que Yung Sook n'en pris qu'un seul. Sa sœur lui jeta un regard accusateur, après que la serveuse soit repartie avec les menus.

« Heureusement que tu devais te restreindre, hein ? »

« Mais je me suis restreint ! Je tiens toujours mes promesses tu sais ! »

Jun ne put s'empêcher de sourire. Sa sœur fit de même, puis éclata de rire par la suite. Après cette matinée et cette course, le jeune homme avait besoin de prendre des forces ! Cela avait été fatiguant, et pour continuer la journée normalement et être attentif, il se devait de se recharger, et seule la nourriture le lui permettait. Enfin ... Même lorsqu'il n'avait pas besoin de reprendre des forces il mangeait quand même, mais ce n'était qu'un détail.

Leurs commandes arrivèrent assez rapidement sur leur table, et ils entamèrent sans atteindre chacun ses sandwichs. Yung Sook continuait de sourire bêtement, elle semblait voler sur un petit nuage. Et il avait fallu seulement quelques mots de la part de son grand frère pour lui faire cet effet-là. Il lui en fit donc la remarque, entre deux bouchées.

« Tu vas finir par avoir des crampes si tu continues de sourire aussi longtemps. »

Jung Wan continua de manger, entamant tour à tour chaque sandwich. En même temps, ce n'était pas parce qu'il avait décidé d'enterrer la hache de guerre, que son avis avait changé au sujet de Ki Suk. Non, en aucun cas. Il faisait toujours parti de cette catégorie de personnes riches qu'il détestait tellement. D'ailleurs, il appréhendait le moment où il irait lui parler. Qu'allait-t-il donc se passer ? La pire des situations qui pourrait arriver, c'était que les deux jeunes gens s'énervent et que leur discussion se transforme en bagarre. Mais tout était possible. Peut-être allaient-t-il améliorer leur relation ? Tant de possibilité se bousculaient dans sa tête, qu'il préféra mettre de côté toutes ses interrogations et de terminer son quatrième sandwich tranquillement.

Voyant qu'ils avaient tous les deux terminés, la serveuse revint à la table des deux jeunes gens, avec dans l'une de ses mains la facture du déjeuner. Cette fois-ci, elle n'était plus aussi souriante, et jetait plutôt des regards meurtriers à la petite sœur du jeune homme. Lorsqu'elle arriva près de la table, elle continua à fixer la jeune fille, sans la lâcher des yeux, et déposa distraitement le ticket sur la table du côté de Jung Wan. Elle commença à débarrasser la table nerveusement, sans se détourner de Yung Sook. Le jeune homme réfléchit pendant quelques secondes à la raison de cette méchanceté. Deux possibilités s'offraient à lui: ou bien, elle était une fervente lectrice de Gossip Girl, ou bien elle était une admiratrice de plus de Park Ki Suk, avec la possibilité que ce soit les deux combinées. Il lâcha un soupire. De toutes les manières, c'était mauvais signe. Il jeta un coup d'œil du côté de sa sœur, et la vit, la tête baissée, contempler son assiette vide. Jun n'allait pas laisser passer cette situation dans réagir. Il se tourna vers la serveuse, et s'adressa à elle d'un air froid et dur afin qu'elle se stoppe avant d'aller trop loin et commettre l'irréparable.

« Un problème ? »

Au son de sa voix, la jeune employée sursauta, manquant de laisser tomber les assiettes qu'elle avait déjà en mains. Elle se reprit rapidement en main.

« Aucun monsieur. »

« Alors éviter de faire ce genre de choses, ou bien ça va très mal finir. » dit-il avec un sourire hypocrite sur ses lèvres. La serveuse décida de ne pas abandonner la partie, et continua de répondre, avec le même ton hypocrite.

« Je ne vois pas de quoi vous voulez parler. »

« Continuez de jouer les ignorantes, on dirait que ça vous a mené très loin jusqu'à maintenant. » puis, d'un air plus doux. « Yung Sook, on y va. »

Sur ce coup-là, il avait été méchant avec la serveuse, mais elle l'avait méritée, non ? Il déposa la somme demandée sur la table, et se leva presque immédiatement, et prenant toutes ses affaires, suivi de près par sa sœur. Il s'en allèrent rapidement, mais Jung Wan remarqua sans peine que le snack était comme figé, et que tous les regards étaient tournés vers les Kim. On aurait même pu entendre les mouches voler s'il y en avait. Quelle chance il y avait-t-il que Gossip Girl soit informée ? 100%. Le jeune souffla à nouveau, imaginant déjà la scène. Ils se retrouvèrent donc sur le trottoir devant le restaurant. Jun se tourna vers sa sœur, un sourire gêné aux lèvres.

« Mianhamnida Yung Sook. Il me semble que je nous ai attiré quelques ennuis. Mais je ne pouvais pas la laisser faire sans réagir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

M o d é r a t r i c e

M o d é r a t r i c e
▌Âge RP : 17
▌Phone : 011-9864-7665
▌Pix' :



Identity
Classe sociale: MODESTE
Relationship:
Côte de popularité:
23/100  (23/100)

MessageSujet: Re: Une dispute inattendue ? |PV Jung Wan|   Dim 15 Aoû - 20:38

Lorsqu’ils étaient arrivés dans le snack en question qui était leur but principal, ils s’étaient installés à une table tandis qu’une serveuse était venue leur apporter une carafe d’eau ainsi que les menus pour qu’ils puissent faire leurs choix. Yung Sook était tellement sur son petit nuage qu’elle n’avait qu’à peine remarqué la nervosité de la jeune serveuse et c’était surtout concentrée sur ce qu’elle allait prendre. De plus, mademoiselle était bien trop occupée par sa propre faim pour faire attention à la jeune salariée. Après tout, elle ne la connaissait pas pour faire plus attention à elle. Elle remarqua seulement le sourire qu’avait affiché la jeune fille lorsque son jeune frère avait passé sa commande. Il faut dire qu’elle ne devait pas en voir souvent des garçons comme lui…D’ailleurs elle n’avait pas pu s’empêcher de lui faire la remarque d’une humeur taquine due essentiellement au fait qu’elle était de très bonne humeur.

« Mais je me suis restreint ! Je tiens toujours mes promesses tu sais ! » Lui avait-il répondu en souriant.

Il s’était retenu ? Mon œil avait-elle eu envie de dire. Elle connaissait son frère pour être la personne de sa connaissance qui pouvait autant s’empiffrer sans pour autant prendre le moindre gramme. Pour Yung Sook s’était une autre affaire. Elle avait un appétit d’oiseau en général à part pour les pâtisseries qu’elle pouvait manger par dizaine, pas très bon pour la santé en effet mais totalement exquis pour le palet de sa bouche. C’est pour cette raison qu’elle faisait attention à sa ligne, après tout elle voulait pouvoir pleinement profiter de son péché mignon, que voulez vous. En tout cas la remarque de son frère eut le don de la faire éclater de rire. Après tout que voulez vous, on n’allait pas lui changer son frère et d’ailleurs elle ne le souhaitait en aucune façon. Bien que parfois, l’appétit de son frère l’obligeait à aller faire des courses en milieu de semaine car il avait pratiquement tout affalé, elle l’adorait tel qu’il était, avec ses qualités et défauts.

De plus, elle était contente que son frère semble plus ouvert maintenant à sa relation avec Ki Suk. On pouvait même dire qu’elle avait eu l’impression qu’un gros poids s’était enlevé de ses épaules, et elle se sentait plus légère. Si son frère acceptait totalement sa relation avec le jeune homme, elle pouvait avoir la conscience tranquille et profiter pleinement de son nouvel amour. Après tout, elle avait toujours eu l’impression de l’avoir déçu lorsqu’elle avait commencé à sortir avec son sunbae. Elle avait été tellement tourmenté par cette chose qu’elle n’avait pas pu profiter de son amour naissant pleinement comme elle aurait du le faire. Mais voila c’était fini, il avait accepté la situation, avait même pris la résolution à aller toucher quelques mots à Ki Suk, c’était en soi un énorme pas en avant pour eux. Elle était donc heureuse tout simplement et son sourire si rarement figé sur son visage commençait même par être trop éblouissant pour son frère qui ne pu s’empêcher de lui lancer.

« Tu vas finir par avoir des crampes si tu continues de sourire aussi longtemps. »

Elle avait raison, ses muscles de ses joues commençaient à lui faire un peu mal mais elle ne pouvait s’empêcher de sourire. Elle mangeait sans s’en rendre compte, ses pensées perdues par le fait que beaucoup de choses devenaient simples pour elle. Elle n’avait plus à lui cacher certaines choses, pouvait même lui demander des conseils si celui-ci voulait bien lui en donner. Enfin bref elle ne pouvait s’empêcher de sourire voila tout.

Par contre depuis qu’ils s’étaient installés à cette table, elle commençait à remarquer enfin que quelqu’un la fixait. Jusqu’à là rien de bien dramatique en soi, juste que le regard n’était pas agréable et fini même par faire redescendre Yung Sook de son petit nuage. Elle remarqua rapidement que l’expéditeur de ce regard était la serveuse qui les avait servies un peu plus tôt. Juste en remarquant son regard, elle comprit qu’elle faisait partie des fans de Ki Suk. Après tout pour quelles autres raisons pouvait-elle la fixer de cette façon ? Aucune. Yung Sook était bien trop calme, gentille et serviable pour être l’objet d’une quelconque haine n’ayant pas de lien avec son petit ami. Elle avait toujours été considérée comme un paria dans cette école mais généralement cela se cantonnait dans des remarques acerbes mais rien d’autres. Comme la demoiselle n’était pas une de ses camarades, le choix final était restreint qu’à une seule possibilité : Ki Suk. Elle baissa d’ailleurs le regard lorsque celle-ci vint à leur table pour la débarrasser et apporter la note. Même baissée, elle pouvait sentir le regard perçant de la jeune fille. Il y a quelques temps, elle aurait surement fuit ou n’aurait pas pu retenir ses larmes mais ce temps était résolu et surtout c’était devenue une habitude. Elle pouvait comprendre la jeune fille mais n’éprouvait plus aucune honte d’être au côté de Ki Suk. Il lui avait fallut du temps pour se persuader elle-même à cette idée.

Si Ki Suk l’avait choisi, elle et non aucune autre parmi les autres, c’était pour une raison qu’elle ignorait toujours mais elle ne voulait plus se dévaloriser de la sorte. De plus, elle l’avait promis à Ga Hee, fini le temps des larmes. Cependant, elle n’avait toujours pas le courage de faire face à ses groupies qui étaient jalouses d’elle, alors elle se contentait de rester silencieuse, espérant que son frère ne le remarque pas. Mais cela était trop rêvé, le jeune homme avait déjà remarqué son malaise et avait déjà réagit. Il commençait à s’énerver contre la jeune fille et sa voix était loin d’être agréable. L’ambiance qui était bonne enfant auparavant devint d’un seul coup bien calme, bien trop occupé par la scène qui se déroulait sous leurs yeux.

« Yung Sook, on y va. »

Elle se contenta alors de le suivre calmement n’osa pas relever la tête, bien trop gênée par la situation. Encore une fois la famille Kim venait de se faire remarquer en beauté. Elle était désormais confuse et ne savait plus ou se mettre. Rien que par l’évènement qu’il venait juste de se passer, elle savait que désormais tout allait être remis en question. Jung Wan était loin d’être idiot et elle savait parfaitement qu’il avait comprit la raison qui avait poussé la jeune fille à la fixer si durement.

« Mianhamnida Yung Sook. Il me semble que je nous ai attiré quelques ennuis. Mais je ne pouvais pas la laisser faire sans réagir. »

La voix de son frère était calme et douce. Elle pouvait même voir un léger sourire gêné s’être dessiné sur les lèvres du jeune homme. Il semblait s’en vouloir. Elle se contenta alors de remuer la tête en signe de négation et répondit.

« Non, ne t’en veux pas, oppa ! Merci beaucoup, au contraire…Tu sais, Ki Suk est très populaire, c’est normal que certaines de ses fans me fixent de cette façon. Avec le temps, je commence à être habituée, mais tu me connais, je suis bien incapable de me défendre…Enfin pour le moment. »

Elle avait fini ses mots dans un murmure. En effet elle avait peut être pas la force pour le moment de se défendre, d’oser regarder en face ses jeunes filles éprises du garçon qu’elle aimait également, mais elle s’efforçait de le devenir. Car oui, elle ne voulait plus rester passive devant ce genre de chose.



« Un coeur n'est juste,
que s'il bât aux rythmes des autres !»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://folledemanga.kazeo.com
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Une dispute inattendue ? |PV Jung Wan|   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une dispute inattendue ? |PV Jung Wan|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Liar Liar :: } _Seoul City | Yu Gwan Sun & Yi Sun Sin } Les Écoles :: → Yu Gwan Sun } L'École des Filles :: → Le complexe aquatique-