AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Besoin d'air | PV Jung Wan |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

F o n d a t r i c e

F o n d a t r i c e
▌Âge RP : 18 ans
▌Phone : 011 - 7709 - 2302
▌Pix' :



Identity
Classe sociale: Elite - Queen
Relationship:
Côte de popularité:
96/100  (96/100)

MessageSujet: Besoin d'air | PV Jung Wan |   Dim 11 Avr - 22:46

Depuis quand tout a tellement changé ?

A moins que ce soit moi ?

Ce matin là, en me réveillant j’avais oublié où j’étais. Que j’étais rentré en Corée, que j’avais quitté le Japon et l’hôpital pour retrouver l’appartement et le lycée… Mais quand la femme de chambre vient me réveiller pour être sûre que je me réveille à l’heure pour mon premier cours, je pris conscience d’où j’étais… Et je fus déçu. N’était-ce pas étrange ? En général ne voulait-on pas quitter l’hôpital pour retrouver sa maison ? Ses amis ? Sa famille ? Bien sûre j’étais heureuse d’être de nouveau avec Chul Hei, d’avoir revu Jae Yung, Kyong Hee & Ho Joo… Mais tout paraissait si différent… Comme si j’étais là sans être là, comme si j’étais loin d’eux… Comme si notre connexion s’était affaiblie. Pourtant je les aimais toujours autant. Le fait de ne pas pouvoir tout leur dire comme avant été surement pour beaucoup.

Ce secret. Il me rongeait. Plus ça allait, moins je comprenais le besoin de cacher où j’étais allé l’année dernière. Pourquoi ne pouvais-je simplement pas avouer que j’avais été dans un hôpital spécialisé dans les pertes de mémoires parce que j’avais eut un accident à une soirée bien trop arrosée ? Ce n’était pas comme si on ne savait déjà pas que j’étais une habituée de ses soirées. La preuve ! Depuis mon retour j’avais bien reçu une dizaine d’invitation pour ce genre de soirée. En tête celle de KH où je n’avais finalement pas mis les pieds par peur de replongé dans la décadence dont j’étais tant friande auparavant…

Un confident, voilà ce qui me manquait. J’avais envie de hurler. De crier si fort qu’on pourrait me prendre pour une folle.

« Mee Joo, n’oublie pas ton rendez-vous chez le psy à 10h ! J’ai déjà prévenu tes professeurs que tu serais absente à cette heure là. »

Ah oui. Je ne vous ai pas dit. Ma mère a eut la merveilleuse idée de me faire voir un psychiatre. Pourquoi ? Pour régler mes problèmes vis-à-vis de l’autorité parentale. Elle trouvait que je m’opposais trop à elle et ses règles. Donc, non pas pour m’aider à retrouver mes traces après deux ans d’absences – ce que j’aurais pu comprendre – mais pour remédier à ma « rébellion » je devais me farcir des heures de psy. Ma première étant aujourd’hui même. Quelle chance !

Je me tirais difficilement de mes draps, n’ayant qu’une envie, les retrouver le soir même. J’étais pas médecin, mais j’étais assez lucide pour me rendre compte que j’entamais une dépression… En parler au psy pourrait être une bonne chose, vous ne pensez pas ? C’était sans compter sur ma très chère mère.

« Ah ! Et surtout, tu ne lui parle de l’hôpital ! C’est un psy que m’a conseille mon ami Gwan Tae Yung, si jamais elle lui répète ton histoire, ça fera le tour de la ville en un instant. Je n’ai pas besoin de ce problème en plus. »

Et le secret professionnel me diriez-vous ? Hum. Ma mère semblait penser qu’une langue pouvait vite se délier avec un peu de cash. Peut-être qu’elle n’avait pas tord ? Mais dans ce cas là, cette thérapie n’allait mener à rien. J’allais aller chez cette personne sans pouvoir lui dire quoi que ce soit de vrai. A quoi cela allait-il me servir ? … Autant pas y aller, j’en subirais les conséquences.

Je me lavais, revêtais mon uniforme de Yu Gwan Sun puis pris un déjeuner léger (=un café) sans grande conviction. J’avais ce poids dans la poitrine, l’envie de crier et de pleurer mélangé. Et associé à ça une envie que je n’avais pas eut depuis trois ans, celle de boire. C’était ça ma solution avant ? Boire dès que ça n’allait pas ?

Oui c’était ça. Mais c’était ça qui m’avait perdu.

Arrivé au lycée, des filles me saluèrent mais ne restèrent pas avec moi et je m’assis seule à une table dans la cours. Les gens passaient, venaient me voir et puis repartaient. C’était comme ça aussi avant ? Kyong Hee ? Je ne l’avais pas vu ce matin là. Etant à présent dans des classes séparées, c’était plus ou moins normal… Je pris un café de nouveau et regardai les gens passer et me sourire avant de repartir jusqu’à que la sonnerie retentisse pour nous indiquer l’heure de reprendre les cours.

A 10h, je quittai Yu Gwan Sun. Enfin théoriquement. Je fis mine de me diriger vers la sortie alors que mon professeur principale me regardait mais dès que je fus hors de sa vue, je pris une autre direction, celle de Yi Sun Sin. Oui, l’école pour garçon jumelé à la notre. Pour y être souvent rentré en douce pour retrouver Jy’ et Ho Joo avec KH, je connaissais pas mal les locaux, et je savais que l’endroit parfait pour passer cette heure là s’y trouvait.

C’était dans la partie Est, le bâtiment était inoccupé depuis notre année de quatrième, j’étais heureuse de voir que c’était toujours le cas, pour cause d’insalubrité. Je pris l’escalier de secours pour monter sur le toit.

L’air frai de ce mois de printemps me frappa au visage tel une claque revigorante. La vue donnait directement sur le stade de sport. Des élèves de Yi Sun Sin y jouaient au football. Ils semblaient tout petit vu d’ici… Ils ne pouvaient ni me voir, ni m’entendre…

Un sourire se dessina sur mes lèvres. Je pris une bouffé d’air, remplissant mes poumons à l’extrême, fermai les yeux et… Criai le plus fort et avec le plus d’énergie possible. Je voulais me vider la tête, me vider de tout, tout oublier de nouveau… Je criai une fois, puis deux et trois. C’est fou ce que ça soulageait… Mon cœur battait à tout rompre dans ma poitrine. Je m’assis par terre, toujours les yeux fermées, appuyant ma tête sur le rebord du mur qui me séparé du vide. L’air frais caressant ma peau, je me sentais bien. Crier m’avait fait énormément de bien, je devrais faire ça plus souvent. Un sourire sur les lèvres, je rouvris les yeux.

Et là devant moi, un garçon. D’une seule traite je me relevais, me cognant la tête au rebord du mur au passage…

« Aie… »

La chance que ce garçon sache qui je suis était de combien sur cent ? Et la chance de me retrouver sur Gossip Girl dans l’heure ?





Avatar by me ; icon (x4) by Tsubasa on YC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://liar-liar.forumactif.org

S t u d e n t

S t u d e n t
▌Âge RP : 18 ans
▌Phone : 011 - 9326 - 6184
▌Pix' :



Identity
Classe sociale:
Relationship:
Côte de popularité:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Re: Besoin d'air | PV Jung Wan |   Dim 1 Aoû - 19:33

Le réveil de Kim Jung Wan résonna dans toute la pièce à six heures pile. Il essaya tout d'abord de l'éteindre en gardant les yeux fermés, en tâtant sa table de chevet, en vain. Il se souvint alors que la veille, ou plutôt, vers une heure du matin, il l'avait laissé sur son bureau juste après l'avoir régler. Le bruit qu'émettait cette petite chose s'amplifiait au fur et à mesure, ce qui lui tapait sur les nerfs dès le petit matin. Il soupira un bon coup, et se leva de son lit. Quelques pas à peine le séparait du réveil, et alors qu'il allait l'atteindre, son pieds cogna quelque chose. Sa chaise. Il ne put s'empêcher de jurer cette fois-ci, avec un bruit insupportable d'un côté, et une douleur atroce de l'autre. Il régla le problème en tapant sur son réveil de la main droite, et en frottant ensuite son pieds avec la main gauche. Après un levé pareil, il était sûr de ne plus avoir envie de se rendormir dans son lit. Le regard de Jung Wan tomba alors sur son bureau, et, apparemment, il avait tapé bien trop fort, la machine à bruit n'avait pas survécu. Il tapa avec sa main son front, et souffla une nouvelle fois dans le vide. Cette matinée avait vraiment mal-commencé. Le jeune homme frotta ses yeux avec ses doigts, pour essayer d'une part, de mieux voir dans la pénombre de sa chambre, et d'autre part, de remettre ses idées en place. Il ouvrit les rideaux de sa chambre, et commença enfin son train-train quotidien. Il se dirigea vers la salle de bain en trainant les pieds, ses affaires sous le bras.

Après une douche bien méritée, il s'habilla, et, le plus important, il se coiffa. Jun faisait très attention à sa coiffure, même si certaines mèches le gênaient parfois. Il se prit la peine de se regarder quelques secondes dans le miroir, et remarqua que malgré une nuit assez courte, aucune cerne n'était visible à l'horizon. Le jeune homme avait de chance de ce côté-là, surtout lorsqu'il voyait certains élèves de sa classe avec d'énormes cernes le jour des examens. Rien qu'à les visualiser dans sa tête, il ne put s'empêche de lâcher un rire discret. Il prit finalement son sac de cours, où était déjà rangé tout ce dont il avait besoin, et se rendit dans la cuisine. Son père était déjà partit, sa sœur également. Cette dernière avait d'ailleurs pensé à son frère, puisque son bentô était déjà rempli et prêt à être dégusté. Il la remercia intérieurement et le rangea dans son sac. Sur l'horloge, sept heures quinze. Il fallait qu'il se dépêche pour ne pas arriver en retard en cours. Il se fit rapidement un petit sandwich, qu'il engloutit pendant la route en direction de Yi Sun Sin.

Pendant près de deux heures, Jung Wan se trouva dans sa salle de cours en compagnie de ses camarades, à écouter son professeur de mathématique. La spécificité de ce dernier était tout d'abord, de posséder une voix soporifique, à laquelle seuls les plus robustes résistaient, une haleine vraiment mauvaise s'ajoutait à ça, mais également, et le pire de tout, c'est que pendant ses explications, il lui arrivait de dériver sur d'autres sujets, plutôt personnels. Ce matin, l'un des élèves lui fit une remarque sur son haleine, et ils eurent tous le droit d'entendre le compte-rendu de son médecin, et ce qu'il pensait lui-même de son côté. Lorsque la sonnerie retentit dans tout le bâtiment, tout le monde souffla de soulagement dans la classe, et assez rapidement, de nombreux élèves eurent le reflex d'ouvrir les fenêtres en grand, afin d'aérer la pièce et de la rendre plus viable. Alors que tous se dépêchaient de sortir pour l'intercours, un professeur dont le prénom échappait à Jung Wan vint leur annoncer que le cour suivant était annulé, et donc, qu'ils étaient tous libres. Tous se sauvèrent immédiatement, quand à Jun, il se demanda où il pouvait bien aller. Il s'approcha de la fenêtre, et l'idée lui vint à l'esprit d'aller se poser sur le toit du bâtiment, dans la partie Est qui était inoccupée depuis un bon bout de temps. Le jeune homme attrapa donc ses affaires, et se rendit donc là-bas, le plus discrètement possible afin que personne ne le remarque. Après tout, avec Gossip Girl, il devait se méfier de tous et de toutes, à quelques exceptions près. Il monta quatre à quatre les marches, et, alors qu'il n'était qu'à la moitié, il entendit un cri. C'était la voix d'une jeune fille. Il accéléra le mouvement, et atteignit quelques secondes plus tard le toit, à bout de souffle.

Jung Wan aperçut une fille adossée près du mur. Il se rapprocha, essayant de reprendre son souffle, et quelle ne fut pas sa surprise en reconnaissant le visage si familier de Kang Mee Joo ! Il se stoppa net, et se fut comme si tout s'était mélangé dans tête. Encore un peu, et ses yeux sortaient sûrement de ses orbites. Jun se pinça même pour voir s'il rêvait ou pas. Mais non, c'était bien Queen MJ, dont le retour avait été annoncé par Gossip Girl. Après un départ inattendu, un retour inopiné. Des sentiments qu'il avait longtemps tenté d'enfouir venait de refaire surface. Il y avait un bon bout de temps qu'il ne l'avait pas vu, mais, ce retour, au fond de lui, il l'avait vraiment attendu. Il avait tenté de l'oublier, mais tous ses efforts venaient de partir en éclats, et seule la gentillesse de sa part lors de leur première rencontre lui revenait en mémoire. Le jeune homme remit nerveusement sa mèche de cheveux à sa place et fit quelques pas de plus vers elle, ce fut à ce moment-là qu'elle ouvrit les yeux.

Leurs yeux se croisèrent pendant un court instant, et Jung Wan vit qu'elle semblait paniquer un peu, si bien qu'elle se releva si brusquement qu'elle se cogna la tête au rebord du mur.

« Aie… »

Ce seul mot parvint à faire revenir le jeune homme à la réalité. Il la vit se frotter la tête après s'être cognée de plein fouet, et s'approcha d'elle encore plus, il était près d'elle à présent. Jun se baissa à sa hauteur, l'air inquiet.

« Est-ce que ça-va ? Vous ne vous êtes pas trop fait mal j'espère ? »

Le jeune homme la vit se reculer un peu, mais le mur l'en empêchait à présent. Son regard se fit assez dur, et il se souvint alors de la légère vague de panique qu'il avait lu dans ses yeux. Sa crainte principale était sûrement de se retrouver à nouveau en première page du site de Gossip Girl, ce qu'il comprenait parfaitement. Il tenta alors de la rassurer, en souriant.

« Si vous pensez que je vais informer Gossip Girl vous concernant, vous pouvez être tranquille, je ne suis qu'un pauvre étudiant de Yi Sun Sin qui essaye justement de lui échapper tout autant que vous ! Alors arrêtez de me regarder avec cet air si méchant, ça ne vous va pas du tout. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

F o n d a t r i c e

F o n d a t r i c e
▌Âge RP : 18 ans
▌Phone : 011 - 7709 - 2302
▌Pix' :



Identity
Classe sociale: Elite - Queen
Relationship:
Côte de popularité:
96/100  (96/100)

MessageSujet: Re: Besoin d'air | PV Jung Wan |   Sam 28 Aoû - 14:27

Je le détaillais du regard en attendant une réaction de sa part. Son visage ne m’était pas familier. Mais bon pouvait-on m’en vouloir de ne pas connaitre tout les visages des garçons de Yi Sun Sin ? J’étais partie depuis deux ans après tout. Déjà qu’à l’époque je ne connaissais que ceux qui m’intéressaient sur le moment pour les oublier la semaine d’après une fois mon intérêt éteint.

J’imaginais plusieurs scénarios possibles. Le plus amusant aurait été qu’il s’enfuit en courant. Certains premières années réagissaient comme ça en présence d’un des membres de la « royauté » des deux écoles. Mais bon, le garçon en face de moi n’avait pas vraiment l’air d’une première année pour dire vrai. Non, il avait l’air d’avoir facilement mon âge.

Him – « Est-ce que ça-va ? Vous ne vous êtes pas trop fait mal j'espère ? »

Je fus légèrement surprise. Pas qu’il s’intéresse à mon état. C’était un des scénarios possibles, après tout j’étais une jeune fille plutôt jolie qui venait de se cogner la tête assez violemment contre la paroi d’un mur. Non, ce qui me surprit fut sa politesse. J’avais l’habitude – comme beaucoup autres membres de l’élite Séoulienne – d’omettre souvent toutes marques de politesse, même avec des ainés et inversement qu’on en fasse de même avec moi. Ca ne me dérangeait pas, le contraire était un peu déstabilisant. Un peu, il en fallait quand même plus pour me troubler.

Me – « Ça va. J’aurais certainement une belle bosse dans quelques heures mais je m’en remettrais. »

Un grand sourire vient ponctuer mes paroles dites sur un ton léger. Quoi qu’il prévoie de faire avec l’information d’une « MJ » à présent folle et qui se cognait la tête contre les murs, ça ne m’importait pas vraiment. Au pire, j’aurais une remontrance si ma mère l’apprenait, je séchais ma séance chez le psy ne l’oublions pas.

Him – « Si vous pensez que je vais informer Gossip Girl vous concernant, vous pouvez être tranquille, je ne suis qu'un pauvre étudiant de Yi Sun Sin qui essaye justement de lui échapper tout autant que vous ! Alors arrêtez de me regarder avec cet air si méchant, ça ne vous va pas du tout. »

Je le regardais surprise et amusée par ses paroles. Plusieurs remarques me viennent à l’esprit en cet instant même, je choisis de commencer par la plus évidente et la plus narcissique soit dit en passant.

Me – « C’est faux. Tous les airs me vont. Même en colère je suis jolie.»

Un grand sourire me dessina de nouveau sur mon visage, accompagné de mon rire à la fois léger et mélodieux. Je n’étais pas vraiment sérieuse, je ne pouvais cependant être certaine que le garçon est saisis l’humour dans mes paroles. Certains aimaient penser que j’étais une Queen narcissique qui ne pensait qu’à elle. Pas 100% tord mais pas 100% raison non plus.

Me – « Et si tu veux envoyer l’info à GG ne te prive pas. Faut bien la divertir. Je ne suis plus à ça près et honnêtement, je n’y fais plus attention. Elle peut dire ce qui lui chante.»

Bizarrement la présence du garçon m’avait rendu d’une humeur joyeuse, taquine et maligne. Je souris de nouveau pour accentuer le fait que Gossip Girl n’était au final que le dernier de mes soucis et que s’il voulait envoyer l’info, au final, j’étais même prête à le lui rédiger. Bon cependant, ça avait l’air d’être une chose qui allait rester entre nous. Au moins, si jamais il lui venait l’idée de me faire du chantage avec il savait à présent que c’était mort. Mais cette idée ne m’effleura pas l’esprit. Je suis peut-être naïve et inconsciente, mais j’ai avait la bonne impression que le garçon était une personne bien. Après, on sait tous que pour juger les gens, je suis bien de loin la plus mauvaise qu’on puisse trouver.

J’entrepris de m’assoir, sur le mur cette fois pour être sûre qu’il ne m’attaque pas de nouveau… Je fixais une nouvelle fois le garçon cherchant à savoir si je pouvais l’avoir déjà vu avant, à une soirée ou à un gala organisé par nos parents, puisque je partais du principe – surement erroné – que les élèves de Yi Sun Sin étaient tous riches. Mais non. Il ne me semblait pas l’avoir déjà vu auparavant… Ou alors j’avais oublié. Ce qui était fort probable aussi.

Me – « Tu t’appelles comment ? »

Avais-je besoin de me présenter moi ? Le fait même qu’il m’affirme ne pas me mettre sur Gossip Girl n’était pas là la marque qu’il savait déjà qui j’étais ?




Avatar by me ; icon (x4) by Tsubasa on YC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://liar-liar.forumactif.org
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Besoin d'air | PV Jung Wan |   

Revenir en haut Aller en bas
 

Besoin d'air | PV Jung Wan |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Liar Liar :: } _Seoul City | Yu Gwan Sun & Yi Sun Sin } Les Écoles :: → Yi Sun Sin } L'École des garçons-