AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mauvaise Humeur >.> [PV Yasunori]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

S t u d e n t

S t u d e n t
▌Âge RP : 19 ans
▌Phone : 011-593-938
▌Pix' :



Identity
Classe sociale: aisée
Relationship:
Côte de popularité:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Mauvaise Humeur >.> [PV Yasunori]   Lun 19 Avr - 23:27

Ce jour là Junichiro c’était levé du mauvais pied et tout allez mal pour lui. Tout commença lorsqu’il ne trouva pas son uniforme. Il habite peut être dans cette maison depuis quelques semaines, mais il ne connait pas encore toutes les habitudes de la famille. Et les uniformes ne sont pas dans son armoire mais dans le dressing. Puis, le petit déjeuné… ah oui le petit déjeuné parlons-en. Il avait eut droit a de la soupe de poisson, alors qu’il déteste ce genre de soupe, d’ailleurs il déteste la soupe tout court, même celle avec du miso. Ensuite le riz n’était pas aussi bon que celui que prépare la cuisinière… voilà de quoi le rendre de mauvaise humeur. Enfin bref il critiqua tout ce qui se trouvait sur son chemin rendant alors irritable tous ceux qui l’entouré.

Vint alors l’heure d’aller à l’école. Et le chauffeur se trouva inhabituellement dans les bouchons. Agacé par cette matinée pas assez bonne à son gout, il sortit spontanément de la voiture empoignant son sac et laissant sa sœur à l’intérieur, et décida de faire le reste du chemin à pied. Alors Hana vit son frère s’éloigner sur le trottoir tandis qu’elle attendait sagement dans la voiture. Elle n’allait certainement pas courir après l’école. Si elle arrivait en retard, elle arrivera en retard… étrange philosophie vous ne trouvez pas ?

Ainsi il marcha dans les rues de Gwangjin-gu sans vraiment savoir où il allait. Il suivit juste les files de voiture ne pouvant avancer pour je ne sais quelle raison. Là, il arriva dans le quartier Neung Dong, le fameux quartier de distraction. Un lieu qu’il connaissait bien puisque c’était là qu’il allait souvent pendant ses voyages à Séoul. Il y avait tout, boîtes de nuit, bars de nuit, casinos, karaokés et j’en passe. Tout pour attirer la clientèle haute gamme.

Une main au dessus de l’épaule tenant la lance du sac pendant sur le dos et l’autre main dans la poche. On aurait pu croire qu’il faisait l’école buissonnière ? On ne peut nier que l’idée lui traversa l’esprit. Mais Jun’ qui était un peu sursis, se devait te respecter quelque règle dicté par son père avant son départ. Et bien que le président Yoshioka garde un self-control presque inimitable, lorsque la colère monte, nous frôlons le cataclysme. Et même notre petit rebelle avait eut peur à se moment là.

Revenons à sa promenade… Il arpenté les rues tout autant animé le jour que la nuit, avec des musiciens de rues, des gens sortant de casino les yeux criant fatigues et d’autre qui ne demandait qu’à dépenser leur argent. Là Junichiro sentit son portable vibrer. Il sortit son I-phone de sa poche et vit un message non lu… Il lu le contenu qui l’incita à s’arrêter en pleine rue. L’expression de son visage froide et figé pouvait donner des sueurs froides dans le dos… encore une nouvelle qui compléta ce début de journée désagréable pour le jeune homme.

Alors tout en marchant il répondit par sms à son interlocuteur… pas facile en marchant, c’est alors qu’il percuta quelque chose, ou quelqu’un jetant le portable à terre…


ありがとうマリちゃん
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

P e o p l e

P e o p l e
▌Âge RP : 30 ans
▌Pix' : Quiet Dreamer



Identity
Classe sociale:
Relationship:
Côte de popularité:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Mauvaise Humeur >.> [PV Yasunori]   Sam 15 Mai - 10:07


Cela ne faisait pas très longtemps que le japonais avait pris place dans son petit appartement, et il n'était pas encore bien habitué à cette nouvelle vie qui le changeait pas mal de celle qu'il avait l'habitude d'avoir. Il ne se serait pas douté que c'était si difficile, ne serait-ce que de s'efforcer de parler la langue du pays toute la journée! Et pourtant Yasunori se débrouillait bien, très bien même, en coréen, pas pour rien qu'il s'était permis de venir ici. Pourtant, il était toujours bien content de pouvoir réemployer sa bonne vieille langue natale, qu'il maîtrisait tout de même bien mieux, comme tout le monde. Enfin, ça, il s'y habituerait bien vite, espérons-le. Non, mais ces derniers temps, il était fatigué, et même lorsque tout allait bien, il se fatiguait pour rien, et ne comprenait pas vraiment pourquoi. Il n'y avait pourtant pas de réel décalage horaire, c'était pas comme s'il avait été en France non plus, mais il y avait quelque chose qui le fatiguait... Le fait de n'avoir personne pour s'accrocher vraiment jouait peut-être, après tout, ici, il était tout seul et n'avait pas vraiment de compagnie, à part ses instruments et son ordinateur.... Autant dire que pour faire la conversation, on aura vu mieux, même si les instruments étaient pour lui, comme de fidèles amis qui ne le lâcheraient pas!

Mais une chose que le japonais se refusait par dessus tout, c'était rester chez lui à broyer du noir, ça, c'était hors de question. il n'avait pas besoin de ça, tout comme il n'avait pas besoin de tourner et retourner des questions sans réponses depuis des années, dans son esprit déjà fatigué! Certes, il dormait peu et pas vraiment bien, mais cela n'empêchait que même les jours où il ne travaillait pas, le professeur s'accordait du temps pour faire quelque chose qui lui avait toujours plu: jouer dehors. Non, il n'était pas de ces gens qui aiment se faire regarder ou attirer l'attention, dans sa tête cela ne fonctionnait pas du tout ainsi, au contraire. S'il jouait à l'extérieur, c'était uniquement pour passer du bon temps lui-même, et éventuellement, en faire passer du bon aux passants qui daignaient bien s'arrêter pour écouter un peu. Il ne voulait pas d'argent, estimant qu'il en avait largement assez pour ce qu'il faisait, et tant qu'il pouvait faire plaisir aux gens, alors ça allait... Dire que lui-même n'avait pas toujours l'air si joyeux... Mais il était bien connu, lorsqu'on fréquentait Yasunori, que ce dernier pensait plus aux autres qu'à lui, qu'il se faisait passer après, toujours.... Bien sûr, il ne montrait pas de visage sombre, et préférait revêtir un doux sourire enfantin, mais au fond, ce n'était pas moins l'inverse.

Ce matin là, le nippon s'était levé relativement tôt, comme à sa bonne habitude, et, après avoir grignoté quelques petits trucs sans importance, il avait entrepris de ranger le peu de choses qui tentaient vainement de trainer chez lui, puis une fois fait, s'était préparé pour sortir. Ce matin, il avait décidé de le passer dehors, pour prendre l'air, et puis, il n'avait pas de cours, alors autant en profiter. Comme à son habitude, Ysho' s'était vêtu de noir, dans un style plutôt détendu mais néanmoins très soigné, et pas forcément habituel aux yeux de certains. La seule chose qui aurait pu faire tâche sur cette note sombre était une petite cravate noires quadrillée blanche, le reste était des plus sobres. Il se coiffa comme à son habitude, et n'oublia pas l'éternel maquillage, présent pour cacher sa pâleur, plus une touche de noir encerclant ses iris naturellement couleur azur, ceux-là qui le rendaient si fier... C'était peut-être la seule chose, d'ailleurs, qui faisait sa fierté.

Spoiler:
 

Une fois prêt, le jeune adulte attrapa son synthétiseur, avec tout ce qu'il lui fallait pour le faire fonctionner, il posa la lanière sur son épaule, en faisant en sorte que cette dernière ne lui fasse pas mal, puis il sortit, tranquillement et d'un pas calme, l'œil curieux, l'air aimable. Aujourd'hui, Yasunori partait en direction du quartier des distractions. Il n'était pas vraiment allé là-bas depuis son arrivée ici, si ce n'était pour repérer où il pourrait bien s'installer, alors la curiosité l'y guida tout naturellement. Seulement, il n'arriverait pas à destination immédiatement... Car il y a toujours quelque chose de nouveau qui se passe chaque jour et aujourd'hui, ce fut une collision.

L'œil vagabond du jeune Yasu' n'eut pas le temps de croiser la présence d'un jeune homme, et par le fait, il ne pu même pas tenter de l'éviter, et il se prit cet inconnu de plein fouet, alors qu'il passait l'angle d'une petite ruelle qui lui avait servi de raccourci. Sur le coup, le synthétiseur glissa de son épaule, habillement rattrapé par son propriétaire, qui empêcha le précieux instrument de toucher le sol, et donc, évita l'hécatombe. Pas bien solide sur ses jambes, lui-même tituba un instant, avant de tourner la tête vers son "agresseur" ou sa "victime" tout dépendant du point de vue. Aussitôt ses iris clairs se posèrent sur une petite forme au sol, et il ne se fit pas prier pour ramasser le petit appareil, le tendant délicatement à son propriétaire, en priant pour qu'il n'y ait pas de casse car... Ça coûtait cher, ces téléphones, il n'en avait peut-être pas, se contentant d'un modèle moins performant, mais connaissait les prix, quand même!

" Oh, je suis désolé... Je crois que c'est à vous.... Et j'espère que je ne vous ai pas fait mal? "

Malgré son accent fortement marqué, il s'exprimait on ne peut mieux, et son air désolé se lisait aussi dans son regard azuré, celui-là qui ne savait pas mentir... Vraiment, il ne connaissait personne ou presque ici, et il fallait que la première personne croisée, il la percute, et pas doucement en plus! Aussi, le professeur, tenant d'une main son synthétiseur, et tendant le I-phone de l'autre, gardait son regard un peu inquiet, de peur d'avoir fait mal au jeune homme qui n'avait, à priori... pas l'air bien commode.... Mais voyons, c'était le matin, pas la peine d'être déjà de mauvaise humeur, si?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ven-light-chaser.deviantart.com

S t u d e n t

S t u d e n t
▌Âge RP : 19 ans
▌Phone : 011-593-938
▌Pix' :



Identity
Classe sociale: aisée
Relationship:
Côte de popularité:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Mauvaise Humeur >.> [PV Yasunori]   Mer 9 Juin - 23:15

[désolée pour le retard ^^"]

Vu la carrure du jeune Yoshioka, il est étonnant qu’il ne soit pas tombé lui aussi à terre. Bien qu’il ne soit pas l’homme le plus maigre du monde, nous pouvons quand même dire qu’il est loin d’égaliser le plus gros. Ainsi il garda l’équilibre suite à cette bousculade, mais on ne peut pas en dire autant de son portable. Jun’ ne prit même pas la peine de le ramasser, sa mauvaise humeur prenait le dessus, il était déjà en temps normal quelqu’un d’assez caractériel et prétentieux, mais ce jour là, ces défauts étaient multipliés par dix.

Il remit correctement la veste de son uniforme sur son dos, et leva la tête. Il vit alors un homme assez svelte et plus grand que lui. Bien plus grand, en effet, Junichi fut obligé de lever la tête un peu plus que d’habitude pour regarder son agresseur. Sa taille n’avait pas son importance pour Juni, son arrogance pouvait tout défier. Et bien que la coutume japonaise voulait qu’il le regarde entre les sourcils, lui, il posa ses yeux dans ceux de son interlocuteur. Non pas qu’il soit quelqu’un de mal poli, mais voyez vous, sa prétention lui impose de se sentir supérieur aux autres…

La posture droite, le visage mécontent il s’abstint dans un premier temps de réagir jugeant qu’il n’allait pas s’abaisser à ça… il avait quand même sa dignité et à en juger l’allure de l’autre homme, il n’était pas du tout du même monde. Finalement c’est l’agresseur qui ramassa le portable et le tendit à Jun’ en s’exclamant :

- Oh, je suis désolé... Je crois que c'est à vous.... Et j'espère que je ne vous ai pas fait mal?

- Si dire « je suis désolé » était suffisant pour réparer tous les maux, alors la police serait inutile…

Junichirô prit le portable en le remerciant brièvement, comme s’il s’agissait plus d’une habitude plus d’une véritable reconnaissance. Il remarqua alors ce coréen assez spécial. En effet l’accent de l’homme était assez étrange, voire amusant. Il ressemblait de prés à celui d’un japonais.

Il secoua légèrement la tête, comme pour enlever cette idée idiote de ses pensées. Il porta son regard sur le portable qu’il tenait toujours dans sa main. Il tapota deux trois coups que l’écran qui visiblement ne semblait pas répondre aux exigences de monsieur Yoshioka. Il regarda alors l’homme toujours en face de lui.

- Il ne fonctionne plus… comment comptes-tu me dédommager ?

Il est clair qu’à cet instant Juni chipotait un peu. Il lui fallait bien un souffre douleur, et le pauvre homme était tombé au mauvais moment au mauvais endroit. Le jeune Yoshioka voyait enfin une occasion de s’amuser un peu ? Il aimait rendre les gens fous, et surtout voir les limites… d’autant plus qu’à cet instant, il n’avait pas envi d’aller à l’école… il est clair qu’inconsciemment il cherchait un échappatoire.

- alors ?... Ajouta Junichirô tout en insistant du regard l’homme qui l’avait bousculé.


ありがとうマリちゃん
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Mauvaise Humeur >.> [PV Yasunori]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mauvaise Humeur >.> [PV Yasunori]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Liar Liar :: } _Seoul City | Gwangjin-gu } Le Quartier Riche :: → Neung-dong } Divertissements-