AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Shin Jae Yung ~ The sad prince ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

K i n g

K i n g
▌Âge RP : 18 ans
▌Phone : 011-0523-9864
▌Pix' :



Identity
Classe sociale: Aisée
Relationship:
Côte de popularité:
95/100  (95/100)

MessageSujet: Shin Jae Yung ~ The sad prince ?   Mar 15 Juin - 15:25

Shin
Jae Yung


feat - Kim Jung Hoon -


    « C'est de la confiance que naît la trahison. »




©️ Mary
Identity


› Nom(s) « Shin
› Prénom(s) « Jae Yung
› Surnom(s) « King Jy'
› Âge « 18
› Lieu de naissance « Busan
› Nationalité/Origine « Coréenne
› Statut « King à Yi Sun Sin
› Sexualité « Hétérosexuel
› Situation amoureuse « Célibataire







    Who I Am



      caractère

    Il est vrai que savoir qui nous sommes est primordial à tout être humain pour avoir les pieds sur terre mais en toute objectivité personne ne peut réellement savoir qui il est. Après tout n’est ce pas les événements de notre vie qui font de nous ce que nous sommes ? Si on me demande qui je suis comme ça dans la rue, je ne saurais pour ainsi dire, pas quoi répondre ! Je ne me sens pas encore capable de pouvoir dire qui je suis haut et fort sans sourciller en me demandant si je ne me trompe pas. Après tout, ma vie vient à peine de commencer et il est très probable que je change et changerai encore au fils des années, et autant mon portrait actuel sera à des milliers de kilomètres de celui que je serai plus tard. Oui il y a énormément de chance que cela soit le cas. Par quoi pourrais-je donc commencé ?

    Disons que je suis d’une honnêteté à toute épreuve, je ne mens jamais ou s’il est vraiment nécessaire de le faire. Je sais de source sure que la vérité n’est pas toujours bonne à dire, mais ne comptez pas sur moi pour mentir. Si cette vérité à dire est pénible, je saurais prendre les pincettes pour le dire à la personne concernée et ce de la façon la plus diplomate qui soit. Il parait qu’avec cette caractéristique, je ferai un parfait homme politique, enfin il parait. Certes je dispose d’un charisme à toute épreuve. J’ai une physionomie du visage et des manières qui attire l’attention où que j’aille. Il semble même que je sois imprégné de cette prestance et de cette classe qu’on les dieux grecs mais j’ai toujours pensé que ceux qui me complimenté en faisaient trop. Disons juste que je suis quelqu’un qui capture facilement l’attention des autres sur lui et qui leur laisse une forte impression et ce même s’ils me croisent. A vrai dire, j’ai jamais su quoi répondre lorsqu’on critiquait cette caractéristique, peut être par médisance ou jalousie et je ne saurais dire si c’est une qualité ou un défaut mais qu’importe je suis né avec et j’y peux rien alors autant vivre avec.

    La générosité que je fais preuve trop souvent semble souvent être qualifié de défaut où du moins une façon bien hypocrite de me faire bien voir. Pourtant c’est un trait de caractère que j’ai depuis mon enfance. Je n’ai jamais aimé voir des gens seuls dans leurs coins dans la cours de l’école parce qu’il était nouveau ou qu’ils n’arrivaient pas à s’insérer dans un groupe. Je suis donc un homme qui tend facilement sa main vers son prochain sans pour autant penser aux conséquences que peuvent avoir autour de lui son comportement. Je refuse tout simplement de laisser des gens dans une situation indélicate où je sais qu’ils sont en train de souffrir. Mon empathie pour eux est souvent qualifiée d’hypocrisie mais je fais partie de ceux que quoiqu’on dise sur eux, ils gardent une image parfaite. Alors pourquoi donc me prendre la tête sur ce que peuvent raconter les autres ? J’ai appris à vivre avec sans m’en soucier réellement.

    Après tout je préfère me consacrer à ceux que j’aime : ma famille et mes amis. A vrai dire on peut même dire que je suis trop attentionné envers eux. Toujours à leur envoyer des messages pour savoir s’ils vont bien, à les couvrir de cadeaux lorsque je rentre d’une séance de shopping. Oui en gros, je suis un poil trop protecteur envers ceux que j’aime et ce quitte à en devenir fatiguant. Cependant mon côté introverti revient souvent à la charge, si je suis si attentionné envers eux c’est pour leur montrer que je les aime et ce même si je n’arrive pas à leur dire en face. Je parle pour ainsi dire jamais de moi, je laisse les autres parler d’eux trouvant que je ne mérite pas qu’on s’intéresse à ma personne et puis aurais-je le courage de leur dire le fond de ma pensée, les craintes et tourments qui pèse sur mon esprit tourmenté et dépressif ? Eh oui, malgré tout cet étalage de qualités qui font de moi la personne pour ainsi dire parfaite, je suis quelqu’un de très mélancolique, j’ai du mal à tourner la page, me tourmentant encore et encore sur ce que j’ai ou j’aurai du faire sur un sujet. Je suis un insatisfait de la vie en fin de compte. Je suis toujours en train de me questionner sur mes agissements, sur les paroles que j’ai dite mais je pense que cela vient du fait que je suis quelqu’un d’entêté. Je n’ai jamais aimé abandonner quelque chose dans laquelle je me suis engagé que ce soit pour des projets ou envers mes amis, je ne suis pas du genre à lâcher prise au premier pépin. Quoi qu’il arrive j’irai au bout et ce même si je dois me brûler les ailes. Ce qui me rend parfois lunatique je dois bien avouer. Je peux facilement passer du rire à de la colère et ce pour des petites choses qui comme certains diront n’en valent pas la peine, mais je pense plus que je suis ainsi que lorsque je sens que quelque chose cloche et c’est donc ainsi que parfois je découvre une vérité que j’aurai préféré ignorée.
      physique

    Parlons désormais de mon physique…Que pourrais-je donc en dire qui soit digne d’intérêt. Je suis de stature assez normale, ni trop mince ni trop musclée. Je ne suis certes pas un gros bras mais mes muscles sont assez bien dessinés, fermes et qui rendent mon corps très attrayant lorsque je me mets en maillot de bain à la plage comme à la piscine. Enfin je préfère mettre ce détail sur le compte de mon charisme. Avec mes un mètre soixante dix sept pour mes soixante kilos, je suis quelqu’un de très fins et qu’on voit de loin.

    Je possède un visage très beau selon certaines personnes, mélange tout à fait réussi de mes deux géniteurs. La forme de mon visage est assez fine mettant en valeurs mes yeux couleur acajou-ébène. Mes lèvres sont quant à elles fines et pulpeuses rendant presque inaperçu mon nez de forme quelque peu banale. Mon visage est encadré par mes cheveux de couleurs châtains foncés qu’il m’arrive parfois de colorer en noir lorsque l’envie m’en prend. La forme de mon visage si particulière est seulement mise en valeurs que lorsque j’ai les cheveux mi-longs et puis en toute honnêteté j’ai un petit complexe aux niveaux de mes oreilles qui lorsque j’étais plus jeune étaient décollés. C’est pour ainsi dire, depuis cette époque que mes cheveux sont toujours de longueurs plus ou moins longues. Bien que suite à une opération chirurgicale celle-ci sont désormais bien collés, je n’arrive toujours pas à me résoudre à les montrer ou autre jugeant que même après cette opération, elles sont loin d’être agréable à regarder.

    Ma coupe de cheveux est souvent en dégradé pour faire en sorte que cela s’harmonise avec mon visage et il m’arrive parfois de faire des mèches pour ranimer ma couleur naturelle. De là à dire que je suis coquet, ce n’est pas vraiment faux, depuis ma toute enfance, on m’a enseigné que montrer une image propre et élégante était une obligation pour des personnes telles que nous. Il est donc indéniable que désormais j’applique cet enseignement à la lettre. Bien entendu je ne suis pas une fashin victim, même loin de là. Je suis souvent la mode quand elle me plait mais généralement je m’habille plus comme j’aime. J’affectionne souvent des stylistes indépendants dont je me plais à porter leurs créations pour inciter qui sait mes amis et camarades d’en faire autant. Je porte généralement plein d’accessoires divers dont une gourmette en argent offerte par Kyong Hee lors de notre troisième anniversaire, le dernier cadeau qu’elle m’a fait, que je garde contre vent et marrée au poignet gauche signe qu’elle n’a jamais quitté mon coeur.




    My Story





    Mon histoire personnelle n’est pas des plus passionnante à mon humble avis mais peut être qu’en vous la narrant, peut être seriez vous plus à même de comprendre l’homme que je suis désormais alors que je viens juste de fêter mes dix-huit ans. Pour commencer je suis né, le 20 janvier 1994, dans une maternité privée de la ville de Busan, deuxième ville de la Corée du sud après Séoul. Mes parents venaient tout juste de fêter leur un an de mariage lorsque ma naissance très attendue fut annoncée à eux. Autant vous dire que pour ce jeune couple, cette annonce était la plus belle. Six mois avant même ma naissance, tout était préparé pour mon arrivé : landau, berceau, doudous, sucettes, couches et bien d’autres choses. Mes parents n’avaient aucuns soucis à se faire, mon père avait déjà fait ses preuves et se trouvait déjà à l’époque à la tête de l’entreprise qu’il avait fait fructifier alors qu’il avait pris le poste de PDG quelques années auparavant. J’ai passé mes trois années à Busan mais vous vous en doutez bien qu’il me reste que peu de souvenirs de cette époque. Ma mère malgré qu’elle soit une femme très occupée avec les responsabilités dues à son rang de nouveaux riches, passaient énormément de temps avec moi. Elle voulait que son enfant reçoive autant d’amour qu’elle avait pu en recevoir de ses parents. J’ai eu une enfance plus que chanceuse avec du recul comparé à certains de mes amis dont la relation avec leurs parents est plutôt conflictuelle. Je venais juste de fêter mes quatre printemps lorsque mon père prit la décision de venir vivre à Seoul, selon lui pour pouvoir suivre plus facilement ses affaires tout en étant prêt de sa famille. Pour ainsi dire c’est à partir de ce moment là que ma vie à prit un sens. A quatre ans, on commence à s’éveiller à la vie, aux belles choses et surtout à se façonner soit même. La première fois que j’ai rencontré Ho Joo s’était lors d’un diner chez lui, nos deux pères semblaient être en affaire. Ma première impression du garçon avait vraiment était forte, il semblait si grand comparé à moi. Un caractère bien trempé et totalement éblouissant pour le petit garçon introverti que j’étais. Autant vous dire que le premier contact entre nous deux caractères si diamétralement opposé était loin d’être prometteur. Il m’avait tout simplement intimidé et j’étais loin à l’époque de lui tenir tête. Quelques jours plus tard, lorsque je suis arrivé dans ma nouvelle école maternelle, je me suis retrouvé dans sa classe. Autant vous dire qu’il ne m’a pas fallut longtemps pour savoir qu’il était le leader de la classe. Personne n’osait lui répondre, ni le regardait. Pas qu’il s’agissait d’une brute ou autre mais il intimidait voilà tout, sauf moi. Enfin si un petit peu. C’est ainsi que sans parler ni rien faire d’autre je trainais avec lui le suivant comme pourrait le faire un chien avec son maitre maintenant avec du recul, mais disons plutôt que j’avais envie d’être comme lui. Une jalousie bien étrange pour un petit garçon comme moi qui était malgré tout très populaire. A vrai dire je ne saurais dire quand notre amitié entre Ho Joo et moi est devenue vrai et officielle et je suis persuadé que lui-même ne saurait le dire. On s’était tous les deux apprivoisés voilà tout. Quand il s’ennuyait chez lui, il venait me voir pour jouer et vice versa. En fin de compte s’est devenu une habitude pour lui autant que pour moi d’être l’un auprès de l’autre.

    Bien que Ho Joo gardait toujours son comportement hautain, moi je me suis laissé prendre au jeu de l’apprécier et ce fut la première personne à qui j’ai envoyé mon premier sms du premier portable que j’avais reçu en cadeau. Enfin bref, Ho Joo était la seule personne avec qui je passais le plus clair de mon temps en dehors de l’école. Peut être trouvait-il ça soulant, en tout cas il ne m’en a jamais fait la réflexion et c’est donc d’une façon totalement naturelle que je commençais à l’appeler Ho Joo mon meilleur ami, tout simplement.

    C’est lors de notre première année au collège que notre amitié prit un tournant des plus inattendus. On venait à peine de faire connaissance avec Kyong Hee et Mee Joo lorsque je compris que j’étais tombé amoureux de Kyong Hee. Pourtant nous étions aussi différents que le jour et la nuit et cependant je ne pouvais empêcher mon cœur de battre comme ça. C’était un sentiment tout nouveau pour moi et je ne savais pas quoi en faire. Après tout Kyong Hee était aussi difficile d’approche que Ho Joo et je dois bien avouer que le même refrain s’était opéré. Je la couvrais d’attention et me montrer toujours gentil avec elle. Comme avec Ho Joo, je parlais peu mais je me trouvais en sa présence au même moment. Mee Joo quant à elle était toujours avec Kyong Hee comme moi avec Ho Joo, il fut donc tout naturel que considérant Kyong Hee comme une amie, celle-ci faisait également partie du lot de mes amis. Sans le savoir réellement ont été devenus la crème de la crème, les fameux « Kings & Queens ». Je n’ai d’ailleurs jamais compris pourquoi les autres élèves avaient décidés de nous mettre sur un piédestal. C’est à ce moment là que Ho Joo commença à s’intéresser aux filles. On se voyait autant qu’avant bien entendu mais il commencé enfin à s’ouvrir à moi comme moi je l’avais fait auparavant. C’est ainsi qu’il fut le premier à qui j’avais avoué mes vifs sentiments pour KH. C’est d’ailleurs lui qui m’enseigna ce qu’il fallait faire pour plaire à une fille et surtout à une fille telle que KH. C’est ainsi que peu de temps vers la Saint Valentin de mes quatorze ans, j’ai décidé de déclarer mes sentiments à KH. Je n’étais pas vraiment sur qu’elle accepte de sortir avec moi et j’avoue que j’étais quelques peu inquiet mais cette inquiétude fut vite écartée lorsqu’elle accepta.

    C’est ainsi qu’on est devenu aux yeux de tout le monde le couple parfait qu’il soit. Certes nous avons eu des critiques mais qu’importe avec le temps je m’étais habitué à ce que tout mouvement que je faisais le soit. On s’entendait bien surement parce que je ne l’obligeais pas à me parler lorsqu’elle ne le souhaitait pas. Je respectais comme elle respectait le fait que je ne lui parle jamais de mes problèmes personnels. Quelques mois après notre début de notre relation, quelques tensions étaient palpables entre mes chers parents, mais rien de bien inquiétant à vrai dire. Juste des petites crises de la part de ma mère qui trouvaient que mon père travailler trop. Mais vraiment rien de bien grave. Enfin c’était ce que je racontais à Kyong Hee ou à Ho Joo lorsque je n’arrivais pas à cacher mon inquiétude. Et puis du jour au lendemain ses disputes se sont stoppés et tout est redevenu normal dans leur couple enfin c’était ce que je pensais. Auprès de Kyong Hee à ce moment là tout me semblait beau, mon monde, bien que cela fasse trop fleur bleu pour un garçon, tournait autour d’elle. Je la couvrais d’attention, veillais à la faire sourire du mieux que je le pouvais tout en ne devenant pas trop collant. Notre relation était vraiment des plus banales mais paisible, aucunes disputes à l’horizon ou autre. Pour tout vous dire je pensais que notre couple était comme disait les autres, parfait. Peut être même un peu trop ? Je ne sais pas, peut être…Une chose est sure quelque chose se brisa dans notre couple lorsqu’elle apprit que son père et sa mère avait divorcé l’un de l’autre. Alors que je voulais être là pour la consoler pour tenter de la soutenir comme me le dictait mon devoir de petit ami. Kyong Hee préférait rester seule et surtout de ne pas me voir. J’ai vraiment eu l’impression à ce moment là que je ne servais à rien et mon inquiétude était bien plus forte qu’auparavant. Avais-je fais une erreur ? Avais-je dis un mot de trop ? L’avais-je trop ennuyée avec mes questions ? Je ne savais plus trop quoi penser. Je n’arrivais plus à calculer le nombre de fois où elle ne répondait ni à mes sms, ni à mes appels, comme si elle n’existait pas. Ou plutôt était-ce moi qui n’existais pas ? Le départ de Mee Joo pour le Japon mit un terme à tout en quelque sorte. Mee Joo pendant cette période était celle vers laquelle je me tournais pour avoir des nouvelles de Kyong Hee. Je ne me souviens plus de combien de temps après le départ de celle-ci, je suis restée sans réponse ni nouvelles de Kyong Hee. Je n’osais même pas parler de la situation à Ho Joo de peur de me faire passer pour un mec pathétique, ce que j’étais après réflexion. Mais en toute honnêteté même si la vérité me blessait, je voulais la connaitre. Je n’ai pas eu à attendre longtemps puisque je m’étais directement rendue chez elle où je demandais à la voir. Rien que dans un regard, j’ai compris qu’elle était mal à l’aise et elle qui est de nature si franche et directe n’osait pas me regarder en face. Je lui ai demandé des explications tentant de rester calme et de ne surtout pas m’énerver. Pourtant à ce moment là, je sentais mon cœur battre dans mes tympans et mon sang circulant dans tout mon corps en train de bouillir. Elle me donna enfin l’explication de son comportement. Autant vous dire que j’ai cru que le monde était en train de s’écrouler. Comment ça elle avait couché avec Ho Joo ? Non cela ne pouvait être qu’une blague….Sans rien ajouter à sa déclaration, j’avais pris mon manteau et était sorti sans un mot. Je ne sais pas pendant combien de temps je suis resté dehors à ce moment là mais lorsque j’avais reprit quelque peu mes esprit, le soleil se levait à peine et mon corps était lourd comme si j’étais sous anesthésie et que je me réveillais enfin. J’avais toujours du mal à comprendre ce qu’il venait de se passer où plutôt j’étais en train de me voiler la face. Lorsque je suis rentré chez moi ce jour là, ma mère semblait alarmée par mon teint. Selon elle j’avais du attraper froid. En réalité je me souviens de tous les petits détails insignifiants de cette journée tant qu’ils me permettaient de fuir cette réalité. J’ai protesté être malade pour ne pas à avoir à sortir de ma chambre. Je ne voulais tout simplement pas que les gens me voient dans un tel état. J’étais incapable de sourire, ni même de pleurer, je me sentais tout simplement vide. On dit souvent que c’est de la confiance que nait la trahison et je pense que c’est tout à fait vrai. J’avais accordé toute ma confiance à eux deux. Ils étaient ce que j’avais de plus cher dans cette vie. Elle était celle pour qui mon cœur avait pour la première fois ressenti les tourments de l’amour et elle était désormais celle qui l’avait brisé. Si encore cela était avec un autre homme tout me paraitrait plus simple je me serais surement appuyé sur Ho Joo pour qu’il tente de m’aider à oublier ce cauchemar et peut être que je serai surement parvenu à la pardonner et à lui donner une seconde chance. Mais impossible, désormais tout était fini. J’avais simplement envie qu’on me laisse en paix, qu’on oublie ma présence, qu’on fasse comme si je n’avais jamais existé. Seulement qu’on me laisse oublier tout ça, au nom de dieu. Mais bien sur, c’était trop bien compté sur nos chers camarades qui ne cessaient de me demander s’il était vrai qu’on faisait un break. C’était cette explication qu’elle avait du donner à ses amis pour expliquer la situation. Même si ça me faisait mal de le dire de cette façon, j’appuyais cette excuse avec un sourire, le sourire typique du king Jy’ et je partais sans rien ajouter.

    Quand j’en avais marre de tout ce phénomène que semblait prendre notre choix de faire un break, je quittais l’école sans un mot pour aller dans un parc pour tenter de prendre l’air. Dire que le temps apaise l’âme et qu’on fini un jour par pardonner, peut être vrai pour certains mais pas pour moi. La trahison dont j’ai été victime n’est pas réparable. Je ne pourrais plus voir Ho Joo sans l’imaginer en train d’embrasser et caresser le corps de Kyong Hee que j’ai tant aimé et que j’aime toujours. Jamais je pourrais lui pardonner ce qu’il a fait…Jamais ou du moins pas pour le moment. Depuis ce jour, je n’ai pas revu ni Ho Joo ni Kyong Hee. J’ai filtré leurs appels tout comme leurs messages. En toute objectivité je ne sais pas ce que l’avenir me réserve si je dois faire face à l’un d’entre eux. Même maintenant je ne peux me résoudre à leur proférer des paroles cruelles qui pourraient tout autant les blesser qu’elles me blesseraient. Alors je garderais le silence même si cela doit me rendre fou jusqu’à que cette colère et ce sentiment disparaisse comme il est venu…Jusqu’à que je puisse renaitre de mes centres et redevenir le Jae Yung que j’ai toujours été.




    More About Me


    › Famille « Mon père qui est homme d'affaires dans une entreprise qui investi en bourse, et ma mère. je suis donc fils unique
    › Signe(s) Particulier(s) « je garde encore au poignet gauche, une gourmette que m'a offert Kyong Hee, signe évident que je n'ai pas encore tiré un trait sur ma relation.
    › Vos ambitions pour le futur « Pour l'instant je ne sais pas encore, j'hésite entre des études de médecine ou en économie
    › Votre secret « Je suis devenu alcoolique depuis que Kyung Hee m'a quitté. C'est le seul moyen que j'ai trouvé pour me vider la tête.
    › Votre avis sur le blog de Gossip Girl ? « Si seulement elle pouvait m'oublier et s'intéresser à autre chose qu'à mon état d'esprit ça m'arrangerait.
    › Et sur elle ? « Je ne la connais pas, je ne me permettrais donc pas de la juger donc autant qu'elle en fasse de même.







      ©️ Mary





    ©️ Mary
      Hors RPG


      › Prénom ou Pseudo « Mary
      › Âge « 22
      › Comment avez-vous découvert le forum ? « Il y a très longtemps donc je sais plus xD.
      › Qu'est ce qui vous a attiré chez lui ? « Tout *o*
      › Un conseil pour l'améliorer ?« Nothing je l'aime comme il est mais faut juste que GG réagisse \o/
      › Avez-vous lu le règlement ? « Bien entendu, je le connais par coeur " Code Ok Par KH "
      › Autre chose ? « Suis-je devenue folle ? Surement. en tout cas promis je tâche de finir la fiche très rapidement :). Qui sait ce soir ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tokyo-dreamers.my-rpg.com

F o n d a t r i c e

F o n d a t r i c e
▌Âge RP : 18 ans
▌Phone : 011 - 7709 - 2302
▌Pix' :



Identity
Classe sociale: Elite - Queen
Relationship:
Côte de popularité:
96/100  (96/100)

MessageSujet: Re: Shin Jae Yung ~ The sad prince ?   Mar 15 Juin - 16:29

Mon Jy' ♥️
Est-ce nécessaire de te souhaiter la bienvenue ici ? Tu es plus que la (re)bienvenue sur le forum \O/

Bon courage pour ta fiche ! ♥️
Le début est très bien déjà *o*




Avatar by me ; icon (x4) by Tsubasa on YC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://liar-liar.forumactif.org

A d m i n i s t r a t r i c e

A d m i n i s t r a t r i c e
▌Âge RP : 18
▌Phone : 011 - 1724 - 0453
▌Pix' :



Identity
Classe sociale: Queen KH
Relationship:
Côte de popularité:
94/100  (94/100)

MessageSujet: Re: Shin Jae Yung ~ The sad prince ?   Mar 15 Juin - 17:11

    Jy' *0*<3
    Re-bienvenue hein, et fighting pour ta fichouille ne ? :3




Signa by Kim Yung Sook | Merchi ^-^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

K i n g

K i n g
▌Âge RP : 18 ans
▌Phone : 011-0523-9864
▌Pix' :



Identity
Classe sociale: Aisée
Relationship:
Côte de popularité:
95/100  (95/100)

MessageSujet: Re: Shin Jae Yung ~ The sad prince ?   Mar 15 Juin - 17:41

C'est vrai ???
Contente d'avoir bien cernée le personnage, j'ai fais le physique me manque plus l'histoire, mais comme je dois attendre qu'on se mette d'accord avec Ho Joo sur les circonstances de notre rencontre je vais devoir attendre un peu -_-.
J'espère qu'il se connectera ce soir T-T.
En tout cas merci de votre accueil les filles.
(Je sens que bibi va s'éclater à faire l'histoire du petit king !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tokyo-dreamers.my-rpg.com

P e o p l e

P e o p l e
▌Âge RP : 30 ans
▌Pix' : Quiet Dreamer



Identity
Classe sociale:
Relationship:
Côte de popularité:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Shin Jae Yung ~ The sad prince ?   Mar 15 Juin - 19:25

Bienvenue jeune homme =)
Fighting et bon jeu =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ven-light-chaser.deviantart.com

A d m i n i s t r a t r i c e

A d m i n i s t r a t r i c e
▌Âge RP : 21 ans
▌Phone : 011 - 0707 - 9026
▌Pix' :



Identity
Classe sociale: Elite
Relationship:
Côte de popularité:
95/100  (95/100)

MessageSujet: Re: Shin Jae Yung ~ The sad prince ?   Mar 15 Juin - 19:43

Bon courage Mary ♥️

/ah ! j'avais oublié à quel point sa tête à lui ne me revenais jamais u___u/


« Tous ces stéréotypes, ça me rend folle
N'as tu jamais osé me juger ? Regarde à l'intérieur, pas ce que tu vois !
Ce que tu penses n'est rien de ce que je suis.
Tiens-moi en sécurité, dis moi que je suis à toi même quand je ne suis pas avec toi
Laisse-moi libre, regarde moi en toute confiance afin que je puisse rester
»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

K i n g

K i n g
▌Âge RP : 18 ans
▌Phone : 011-0523-9864
▌Pix' :



Identity
Classe sociale: Aisée
Relationship:
Côte de popularité:
95/100  (95/100)

MessageSujet: Re: Shin Jae Yung ~ The sad prince ?   Mar 15 Juin - 23:42

Merci à vous deux.
Bon j'ai poursuivi la fiche me manque plus que quelques infos sur la relation entre Jy et Kh et normalement je pourrais conclure la fiche.
J'espère juste que je ne me suis pas trop écartée du personnage, dans ce cas vous savez ce qu'il vous reste à faire ;)

Edit : Voila c'est terminé :)
J'espère que je n'ai pas trop trahi le jeune homme.
S'il faut des modifications n'hésitez pas :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tokyo-dreamers.my-rpg.com

S t u d e n t

S t u d e n t
▌Âge RP : 18
▌Phone : 011-0382-1695
▌Pix' :



Identity
Classe sociale: Riche
Relationship:
Côte de popularité:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Re: Shin Jae Yung ~ The sad prince ?   Mar 15 Juin - 23:48

Copain de Bar !!! xD J'aime beaucoup son caractère , hâte de le voir à l'action =P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

A d m i n i s t r a t r i c e

A d m i n i s t r a t r i c e
▌Âge RP : 18
▌Phone : 011 - 1724 - 0453
▌Pix' :



Identity
Classe sociale: Queen KH
Relationship:
Côte de popularité:
94/100  (94/100)

MessageSujet: Re: Shin Jae Yung ~ The sad prince ?   Mer 16 Juin - 0:25

    Il n'y a aucun problème, c'est parfait ♥️
    Je te valide jeu, & pis, bah bon jeu xD~




Signa by Kim Yung Sook | Merchi ^-^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

G o s s i p . G i r l

G o s s i p . G i r l
▌Âge RP : unknow
▌Pix' :



Identity
Classe sociale: unknow
Relationship:
Côte de popularité:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Shin Jae Yung ~ The sad prince ?   Mer 16 Juin - 0:26



Qui je suis ? C’est la seule chose que vous ne saurez jamais… You Know you love me ~ xoxo ♥

험담 소녀
Gossip Girl.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Shin Jae Yung ~ The sad prince ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Shin Jae Yung ~ The sad prince ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Liar Liar :: } _Welcome to Seoul :: → Fiches d'identités :: → Fiches Validées :: Portfolio :: Yi Sun Sin-