AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Spy0002 ♣ attention à vous ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

S t u d e n t

S t u d e n t
▌Âge RP : 18 ans
▌Phone : 011 - 5740 - 8920
▌Pix' :



Identity
Classe sociale: Elite
Relationship:
Côte de popularité:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Spy0002 ♣ attention à vous ~   Mar 15 Juin - 22:39

Uhm
Dong Woo


feat - T.O.P -


    « Le cri de ma détresse résonne dans un triste vide que personne n'entend... »




©️ Yunfa
Identity


› Nom(s) « Uhm
› Prénom(s) « Dong Woo
› Surnom(s) « Spy002
› Âge « 18
› Lieu de naissance « Séoul
› Nationalité/Origine « Coréen
› Statut « Student
› Sexualité « Hétérosexuel
› Situation amoureuse « Célibataire







    Who I Am



      caractère

    Croyez-moi, je ne suis pas le genre de garçon que vous voulez connaitre. Peut-être l’ai-je été quand j’avais onze ans mais pas depuis je vous l’assure. De mes fâcheuses expériences avec les autres j’ai développé un caractère plutôt dur, froid et distant. Je ne suis vraiment pas du genre bavard. Vous voulez me faire la conversation ? Il va falloir prendre votre courage à deux mains, principalement si je n’ai pas envie de faire des efforts.

    Je ne suis pas du genre à aller vers les autres mais comme si ça ne suffisait pas, je ne suis pas non plus du genre à laisser les autres m’approcher. Renfermé ? C’est un peu faible comme mot mais oui, surement. Je n’ai confiance en personne, tout comme vous ne devriez pas me faire confiance. Pourtant au fond, je suis plutôt quelqu’un de droit. Mais ça n’empêche pas que l’attaque est la meilleure des défenses, je l’ai appris à mes dépends.

    On me qualifie d’une nature violente. Je n’hésite pas à faire jouer mes poings. La violence ne résout pas les problèmes ? Certes, mais quand les nerfs lâchent, elle est la seule qui défoule. Mais rassurez vous, je ne suis quand même pas du genre à taper sur tout ce qui bouge, en général c’est plutôt avec mes frères que je me bats… Pas la petite bagarre entre frangin, non, c’est plutôt du sérieux quand on en vient aux mains…

    En dehors de ça, le terme plus approprié pour décrire cette « violence » apparente, serait plutôt de l’agressivité. Si vous me compariez à un chien, je dirais que je montre les crocs facilement, c’est surement ce qui fait que j’en effraie plus d’un. En effet, c’est plutôt amusant, j’ai remarqué que certaines premières années m’évitaient volontairement dans les couloirs du lycée.

    Il m’arrive également assez fréquemment de changer rapidement d’humeur. Passant d’un extrême à l’autre en peu de temps.

    Vous voyez bien que vous n’avez pas envie de connaitre une personne comme moi… Et il faut en plus ajouter que j’ai cette fierté que certain dise même mal placé qui fait que je ne supporte pas d’avoir tord ou d’échouer en quoique ce soit à moins de le décider par moi-même. Oui, j’aime être maitre de ce qui m’arrive, je décide si j’arrive ou échoue. Je ne laisse rien ni personne décider pour moi.

    Tout au fond de moi, il peu aussi y avoir ce minuscule côté rêveur qui parfois fait que je rêve de mener une vie différente, une vie un peu plus à mon image… Mais quelle est telle mon image ? Je ne le sais pas moi-même alors bon. Je peux toujours y rêver, si je ne sais pas ce que c’est comment y arriver ?

      physique

    Au vue des traits grossiers de mon père, il est indéniable que j’ai hérité de la beauté de ma mère, mannequin, même si je n’ai jamais vu aucune photographie d’elle.
    De mes trois frères, je suis le plus grand en taille, près d’un mètre quatre vingt cinq, mais je suis également le plus léger, même pas soixante dix kilos, soixante huit à tout casser. J’ai de la chance de ne pas avoir hérité du physique petit et trapu de mon paternel, étant au contraire plutôt grand et élancé. Je suis plutôt musclé, muscles développés par des entrainements de boxes que je fais régulièrement dans la salle de sport de Yi Sun Sin. Mais je n’ai pas pour autant l’air d’une armoire à glace, non, la boxe m’a plutôt développé des muscles fins mais puissants.

    Je n’ai jamais eut à me plaindre de mon physique, il a l’avantage ou le désavantage suivant les occasions, d’attirer facilement l’attention. Il m’est arrivé plusieurs fois de croiser le regard de filles de Yu Gwan Sun qui me regardaient dans la cafétéria, ou même la cours principale. Il m’est même déjà arrivé de devoir refusait de sortir avec certaines, bon plus rarement, j’avoue.

    De mon visage, ce qu’on retient le plus facilement, ce sont mes yeux ou plutôt mon regard. C’est fou le nombre d’émotions qu’on peut faire passer en un simple coup d’œil, et avec quelle aise j’y arrive. Un seul regard me suffit parfois à parfaitement faire comprendre que je ne suis pas mais alors pas du tout d’humeur à la discutions ou autre chose du même type. Pourtant, je ne pourrais pas qualifier mes yeux de grands, au contraire, j’aurai tendance à dire qu’ils sont même petits, ainsi que légèrement en amande et d’un couleur plutôt foncé, frôlant le noir.

    Mon style vestimentaire se comporte essentiellement de veste en cuir, de jean et de t-shirt, principalement blanc & noir. Je ne suis pas du genre à m’habiller de manière voyante et coloré. Je déteste ça même. Je préfère rester dans des couleurs sombres ou neutres.

    Je donne souvent un air décoiffé à mes cheveux d’une couleur proche de celle de l’encre de chine. Un noir mat avec quelques rares reflets plus clairs.

    De loin, j’ai tout l’air d’un « rebelle » comme l’aime le dire mes parents. Et quand je revêts ma tenue de motard noir des pieds à la tête, veste et gants de cuir, cela ne fait que confirmer cette idée.

    Côté bijou, je porte parfois une chevalière ou une chaine en métal brut, mais rien qui n’aient vraiment une signification particulière…





    My Story





    Il existe une théorie qui soutient que notre univers serait composé d’un nombre infini d’univers parallèles qui différerait du notre par les choix que nous faisons à chaque instant de notre vie. Existe-t-il un univers parallèle où ton choix fut différent ? Si seulement je pouvais y vivre.

    I – Jamais je ne te pardonnerais.

    Une rencontre romantique, un amour naissant à la lueur du clair de lune, des mots dits dans le creux de l’oreille de l’autre… Jamais je ne pourrais utiliser ces termes pour qualifier la rencontre entre mes deux parents biologiques. C’est pratiquement le contraire.

    Ma mère était, d’après ce qu’on m’en a dit, une mannequin très reconnu et surtout très belle. Mon père, dirigeant de la plus importante compagnie de téléphonie du pays, a été indéniablement attiré par cette beauté, malgré sa femme enceinte et ses deux fils. Il eut une aventure avec cette mannequin de 15 ans sa cadette sans vraiment ce soucier des conséquences qu’il pourrait y avoir. Ce ne fut pas l’histoire d’une fois, mais de plusieurs mois, mais ce n’était que « physique », aucuns sentiments dans tout ça. Le départ anticipé de ma mère pour les Etats-Unis mit fin à leur relation jusqu’à ce qu’elle revienne quelque mois plus tard avec une nouvelle qui allait bouleverser la vie de mon paternel. Elle attendait un enfant. Bien sûr, lui niait pouvoir en être le père. Un test de paternité vient enlever le doute sur la question.

    Un enfant issu d’un adultère un peine un an après la naissance de son fils cadet ? Non, il ne pouvait se permettre d’un tel scandale. Il voulut donc payer la mannequin pour qu’elle garde le silence et qu’elle aille élever l’enfant loin de la capitale coréenne. Mais elle refusa. Elle ne pouvait s’occuper d’un enfant avec sa carrière. Elle allait le mettre au monde mais c’était lui, lui, sa femme et ses trois autre fils, qui allaient accueillir le nouveau né dans leur maison. C’était à lui que reviendrait le lourd fardeau d’élever cet enfant. A contre cœur il accepta, plus par peur de voir éclater un scandale si ma mère parlait que par sentiment paternel.

    Voici donc la triste histoire de ma naissance. Une histoire d’adultère, de chantage, de sentiment de culpabilité… La femme officielle de mon père accueilli la nouvelle avec une froideur dont on ne peut pas vraiment lui reprocher. Vous réagirez comment vous si vous deviez élever le bâtard de votre infidèle de mari ? Bien sûr enfant je ne comprenais pas pourquoi elle me détestait autant alors qu’elle était pour moi la seule figure maternelle dans ma vie. Mais elle devait le faire. Après tout si elle avait épousé mon père ce n’était pas par amour mais bien par intérêt.

    Ce n’est donc pas dans un univers très sain que je grandis. Entre mon père qui ne m’apportait aucune attention, ma belle-mère qui me regardait à peine si ce n’est quand elle devait se plaindre de combien sa vie était misérable, et mes frères qui plus grandissait plus avaient la même attitude envers moi que nos parents… Je n’étais pas le bienvenue dans cette famille et pourtant... Ils n’avaient pas d’autre choix que de m’élever.

    Durant mes premières années de vie, celles où encore innocent, on aime ses parents quoiqu’ils vous fassent ou vous disent, où on admire ses grands-frères même si eux passent leur temps à vous prendre pour la tête de turcs, durant ces années là, je faisais de mon mieux pour être le plus gentil possible, le plus serviable possible, le plus poli possible, je voulais vraiment qu’on m’aime. Et pourtant rien ne marchait, on me reprochait toujours les bêtises de mes frères, on me punissait continuellement pour un oui ou un non… Et mon père, celui à qui je voulais le plus plaire, ne m’accordait aucun regard. J’aurais donné tout ce que je possédais pour recevoir une once d’amour.

    Dès la maternelle on m’envoya à l’école Yi Sun Sin. Il fallait bien maintenir les apparences, car même si au sein de ma famille tout le monde et moi le premier sommes au courant que je ne suis que le rejeton de la maitresse de mon père, officiellement, je suis belle et bien un fils légitime. L’école était l’un des seuls endroits où je me sentais assez bien. Entouré d’amis et assez bon pour récolté les félicitations de mes professeurs à chaque trimestre.

    Il y avait même cette fille au collège dont j’étais tombé amoureux. Ma première année de collège. Elle était mon ainé de deux ans. Mais après quelques mois à ne pas oser lui parler, à l’observer de loin, à cherche le meilleur moyen pour l’aborder sans avoir l’air louche ou étrange, mes frères découvrirent les sentiments que je pouvais avoir pour la jeune fille et s’empressèrent d’aller lui en faire part d’une manière plus que contestable.

    Mon ainé de trois ans, en dernière année du collège à cette époque accosta la jeune fille, lui déballant de but en blanc que son petit frère était « complètement fou d’elle mais qu’elle valait beaucoup mieux que ce crétin. Il lui fallait plutôt quelqu’un comme lui… ». Mon autre frère, âge seulement d’un an de plus, m’avait forcé à venir assister à la scène, scène que je regardais sans pouvoir réagir, meurtrit sous la honte. Mon frère ajouta.

    « Ce crétin n’est même pas mon frère, ce n’est que le bâtard de la famille. »

    Le lendemain ça avait fait le tour de l’école. Tout le monde savait à présent que je n’étais que le « fils de la maitresse de mon père ». Mes « amis » me tournèrent le dos, leurs parents leur ayant surement convaincue que je n’étais pas une personne fréquentable, la fille que j’aimais commença à sorti avec mon frère, l’enfer de la maison s’étendit jusqu’à Yi Sun Sin. Gossip Girl n’existait pas encore à l’époque mais je suis sûre que ça aurait fait la une si ça avait été le cas…

    C’est à ce moment là que je me suis mis à détester ma mère biologique encore plus que je détestais mon père, mes frères et ma belle-mère. Comment avait-elle pu m’abandonner dans ce monde ? Ne savait-elle pas que le « bâtard » ne serait jamais accepté ? Ou alors s’en fichait-elle ? Ca ne m’étonnerait pas. Après tout quel genre de mère abandonne son enfant sans plus jamais chercher à le revoir contre une forte somme d’argent ?


    II – Soit je suis un solitaire et alors ?

    C’est dans les années qui suivirent que je m’affirmais tel que je suis actuellement. Essayer de plaire à mon père ? A ma belle-mère ? Admirer mes frères ? Cette époque était révolu et bien loin. Maintenant seul un sentiment de haine existait. Je n’avais qu’une envie partir de cette maison dès que j’en aurais l’opportunité. A treize ans, je pris la décision que dès que j’aurais atteint ma majorité, je quitterais cet enfer.

    A Yi Sun Sin, mon comportement changea également. Mes notes baissèrent juste que pour n’atteindre que la moyenne, je n’avais plus aucun ami, et honnêtement avec les expériences que j’avais eut je n’en voulais plus. A quoi bon s’entourer de personne pas capable de vous accepter tel que vous êtes ? Dans ce monde de riche, il était inconcevable de faire confiance à quelqu’un d’autre que soit même.

    Plus le temps passait, plus je m’affirmais à l’encontre de toute autorité. Je deviens plus « sombre ». Je n’étais pas de ceux vers lesquels l’ont va naturellement. Je suis plutôt le mec toujours seul, limite effrayant.

    Malgré cet aspect, j'attirais in-vraisemblablement quelques personnes courageuses vers moi... Des filles qui étaient attirés par mon côté « mauvais garçon » ou mon côté « solitaire », parfois même d'autre garçon qui - seul et rejeté - cherchait un ami, mais je les rembarrais tous. Je n'avais confiance en personne et ne souhaitez pas me lier à qui que ce soit et surtout pas dans cette école.

    Un jour, arriva dans ma vie une fille (du moins c’est ce que laisse supposer son pseudo) qui changea plusieurs choses dans mon quotidien. Cette fille était une bloggeuse dont le passe-temps favori était de raconter tout les potins du quotidien ceux qu’elle nommait comme « l’élite Séoulienne ». Parmi lesquels se trouvaient les plus riches et les plus populaires de notre lycée. Au début, je me contentais de lire ces articles de manière détaché et amusé jusqu’au jour où je surpris une petite conversation entre deux des noms les plus récurrents sur son blog, je ne pus m’empêcher de le rapporter à Gossip Girl, et depuis je prends goût à être une de ses taupes. C’est plus facile que ça en à l’air, il suffit de bien ouvrir ses yeux et ses oreilles. Et puis, ce nouveau loisir m’a permis de découvrir d’autres personnes grâce à un mini fan-club de la Gossip où je retrouve trois personnes avec qui il est agréable de discuter. Principalement la fondatrice de ce fan-club, ma spy number one… Je pense que si je ne me suis pas encore lassé de mes activités de « spy » c'est grâce à eux, à elle. J'ai pour la première fois l'impression d'avoir des « amis ». Dur à imaginer puisqu'il ne s'agit que de relation virtuelle... Mais j'aimerai vraiment changer cela avec ma number one mais elle refuse catégoriquement, je ne sais pas quoi faire pour la convaincre mais j'ai vraiment envie de la rencontrer.

    Aujourd’hui, à enfin dix-huit ans, et donc la majorité coréenne, j’envisage de tenir la promesse de ce garçonnet de treize c’est faite à lui-même et de claquer une bonne fois pour toute la maison familiale… Mais je n’ai pas vraiment encore les moyens de me payer de quoi me loger, donc je me contente de l’envisager sans encore avoir eut le courage de le faire… Mais je sens que ça ne va pas tarder… L’ambiance est de plus en plus tendue depuis que mon frère aîné (le plus jeune) a annoncé qu’il refusait de prendre la succession de l’entreprise familiale… Ce qui avec les refus des deux autres aînés, ferait de moi le dernier capable de prendre la succession... Vous imaginez ça vous ? Le fils illégitime reprendre le flambeau de l'entreprise familiale ? Non ? Et bien mon père non plus et pour dire vrai, moi non plus.





    More About Me


    › Famille « La « famille ». Voilà bien un mot que je déteste. Biologiquement parlant j'ai trois demi-frères, de cinq, trois et un ans mes ainés. Je ne m'entends pas avec eux, ou plutôt eux ne me voit que comme la tare de la famille... Mon père n'est pas mieux. Je ne suis que la conséquence d'une de ses erreurs, il l'assume en me nourrissant et en me logeant. Pour ma belle-mère, je n'existe pas, exception faites de quand elle doit faire porter à quelqu'un la cause de son malheur. Quand à ma véritable mère, elle a préférée me laissé dans cet environnement de riche plutôt que de m'élever.
    › Signe(s) Particulier(s) « Je fais régulièrement des courses de motos illégales.
    › Vos ambitions pour le futur « Partir. Partir loin.
    › Votre secret « Fils illégitime de mon père même si c'est plutôt un secret de polichinelle... Il se pourrait également que je sois le dernier sur la liste des héritiers de la compagnie de mon père mais ça même lui se refuse à l'admettre... Et de toute manière je n'en voudrais pas.
    › Votre avis sur le blog de Gossip Girl ? « J'aime ce blog et ce qui tourne autour. Je ne sais pas trop comment expliquer pourquoi je me suis si bien pris à son jeu, mais je dois dire que c'est quelque chose que j'adore faire.
    › Et sur elle ? « J'aimerais bien voir à quoi elle ressemble, quel genre de personne peut se cacher derrière ce pseudo...







      ©️ Yunfa





    ©️ Yunfa
      Hors RPG


      › Prénom ou Pseudo « Yunfa
      › Âge « Chuuuuut~
      › Comment avez-vous découvert le forum ? « hum hum vous me croirez si je vous dis que je l'ai créé ?
      › Qu'est ce qui vous a attiré chez lui ? « ... =P
      › Un conseil pour l'améliorer ?« Des garçons, des garçons \o/
      › Avez-vous lu le règlement ? « Non /PAF/ code ok by MJ
      › Autre chose ? « C'est la faute à KH si j'ai pris un nouveau perso >o<



Dernière édition par Uhm Dong Woo le Mer 16 Juin - 1:03, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

S t u d e n t

S t u d e n t
▌Âge RP : 17 ans
▌Phone : Phonebox
▌Pix' :



Identity
Classe sociale:
Relationship:
Côte de popularité:
5/100  (5/100)

MessageSujet: Re: Spy0002 ♣ attention à vous ~   Mar 15 Juin - 22:54

Citation :
Autre chose ? « C'est la faute à KH si j'ai pris un nouveau perso >o<

Moi qui voulais t'acceuilir chaleureusement T.T'
Je suis pas toute seule, il y a aussi Ryu... Maintenant que j'y pense à vous deux, vous avez 6 comptes oo' /sors/
Anyway, bienvenue quand même! Fighting pour ta fiche collègue, je suis impatiente de lire *0*
T.O.P <33333
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

K i n g

K i n g
▌Âge RP : 18 ans
▌Phone : 011-0523-9864
▌Pix' :



Identity
Classe sociale: Aisée
Relationship:
Côte de popularité:
95/100  (95/100)

MessageSujet: Re: Spy0002 ♣ attention à vous ~   Mar 15 Juin - 23:44

En effet ça craint xD
*On est folle *o* oui mais folle de ce forum \o/*
Enfin bref bienvenue cher spy002 !
Bonne chance pour ta fiche. Par contre oublie moi pour les ragots d'accord ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tokyo-dreamers.my-rpg.com

S t u d e n t

S t u d e n t
▌Âge RP : 18
▌Phone : 011-0382-1695
▌Pix' :



Identity
Classe sociale: Riche
Relationship:
Côte de popularité:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Re: Spy0002 ♣ attention à vous ~   Mar 15 Juin - 23:47

Uhm Dong Woo est dans la place :3 J'ai hâte de voir ce qu'il nous réserve ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

S t u d e n t

S t u d e n t
▌Âge RP : 18 ans
▌Phone : 011 - 5740 - 8920
▌Pix' :



Identity
Classe sociale: Elite
Relationship:
Côte de popularité:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Re: Spy0002 ♣ attention à vous ~   Mer 16 Juin - 1:04

Thank you ♥️

Jy' ~> Impossible de t'oublier, un King ne se laisse pas oublier voyons

Edit | Et je vous annonce que j'ai fini ma fiche - ce fut express, je crois pas avoir fait aussi court depuis bien longtemps xD Mais je préfère rester mystérieux huhu /paf/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

A d m i n i s t r a t r i c e

A d m i n i s t r a t r i c e
▌Âge RP : 18
▌Phone : 011 - 1724 - 0453
▌Pix' :



Identity
Classe sociale: Queen KH
Relationship:
Côte de popularité:
94/100  (94/100)

MessageSujet: Re: Spy0002 ♣ attention à vous ~   Mer 16 Juin - 10:30

    Vive les fiches expresse, ya que ça de vraie _o/
    Que dire de plus ? Tu as bien saisi le perso ( en même temps c'est toi qui l'a crée u.u ) et voila xD
    Donc, je te valide ! ♥️




Signa by Kim Yung Sook | Merchi ^-^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

G o s s i p . G i r l

G o s s i p . G i r l
▌Âge RP : unknow
▌Pix' :



Identity
Classe sociale: unknow
Relationship:
Côte de popularité:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Spy0002 ♣ attention à vous ~   Mer 16 Juin - 10:31

Voila tout le blabla administratif :)



Qui je suis ? C’est la seule chose que vous ne saurez jamais… You Know you love me ~ xoxo ♥

험담 소녀
Gossip Girl.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

S t u d e n t

S t u d e n t
▌Âge RP : 18 ans
▌Phone : 011 - 5740 - 8920
▌Pix' :



Identity
Classe sociale: Elite
Relationship:
Côte de popularité:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Re: Spy0002 ♣ attention à vous ~   Mer 16 Juin - 10:53

Thank you pour la validation ! ♥️
*Du orange *O* me manque que le gris et j'ai toutes les couleurs hihihi /BRIQUES/*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

P e o p l e

P e o p l e
▌Âge RP : 30 ans
▌Pix' : Quiet Dreamer



Identity
Classe sociale:
Relationship:
Côte de popularité:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Spy0002 ♣ attention à vous ~   Mer 16 Juin - 11:45

TOP *v*! *non non... lâche pas le chien T.T Yasuu*

Bienvenue... Nan rebienvenue =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ven-light-chaser.deviantart.com
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Spy0002 ♣ attention à vous ~   

Revenir en haut Aller en bas
 

Spy0002 ♣ attention à vous ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Liar Liar :: } _Welcome to Seoul :: → Fiches d'identités :: → Fiches Validées :: Portfolio :: Yi Sun Sin-