AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mission secrète | Chae Won |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

S t u d e n t

S t u d e n t
▌Âge RP : 18 ans
▌Phone : 011 - 5740 - 8920
▌Pix' :



Identity
Classe sociale: Elite
Relationship:
Côte de popularité:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Mission secrète | Chae Won |   Jeu 17 Juin - 21:05

19h00 – Spy002 ; déconnexion du Tchat privé entre Spy001 et Spy002 sur le serveur Spy’s Tchat.

Enfin une note positive dans cette journée qui était loin d’être aussi « bonne » que j’ai pu le prétendre. Comment de toute manière aurait-elle pu se dérouler correctement quand on entend dès le petit déjeuner les cris de votre belle-mère qui vous accuse d’être né. Bon ce n’est pas comme si je n’en avais pas l’habitude, au contraire même, mais ses temps ci c’était de pire en pire. « Vivement que je parte d’ici » Je me le répétais chaque jour sans jamais passer à l’action. Qu’est-ce qui me manquait pour que ce soit le cas ? Et bien tout simplement de l’argent, vous vous que je dorme où ? Sous un pond ? Je n’en ai même pas assez pour louer une chambre dans le plus miteux des hôtels de cette ville, ni même de la ville voisine. Je suis riche ? Rectification, mes parents sont riches, pas moi. Tant que je vis sous leur toit, pas de soucis, si je le quitte, je devrais me débrouiller par moi-même. Peut-être devrais-je penser à me trouver un job ? Pas bête.

Je profite que mon ordinateur portable soit allumé pour aller surfer sur les pages des petites annonces, qui sait j’y trouverai peut-être quelque chose. J’en archive même deux avant de finir par une visite du blog de Gossip Girl. J’y lis amusé les commentaires. Content de voir que les informations que les spies envoient à la bloggeuse fassent autant parler. Parmi les commentaires, on trouve de tout, du fan de la GG à l’anti-fan. J’ai appris avec le temps que Gossip n’avait aucun mal à retourner chacun de commentaires qu’elle recevait en sa faveur, c’était une chose que j’admirais assez chez elle.

Une fenêtre m’annonça que j’avais reçu un nouveau message, je l’ouvris pour y découvrir les quelques mots que le dénommé « Spy003 » m’avaient adressé, me demandant si je connecterai ce soir. Je lui répondis directement.

« Désolé number three, ce soir mission d’infiltrage de prévu ! Je te raconterai si j’obtiens de bonnes infos ! »

J’avais délibérément fait main basse sur le fait que pour la première fois depuis qu’on se connaissait, celle qu’on connaissait sous le pseudo de Spy001 m’accompagnerai. En y pensant, je réalisai que je ne connaissais même pas son prénom… Mesure de sécurité sur le Tchat, on a l’habitude de ne rien révéler, on sait juste que chacun d’entre nous fait parti des lycées Yi Sun Sin & Yu Gwan Sun. Enfin, ce n’était pas grave, je le découvrirai bien ce soir.


Je me déconnectai ensuite du réseau wifi et éteignis mon ordi. Un coup d’œil en direction de ma montre m’indiqua qu’il était 20h15. Je pris donc mes affaires et parti en direction de la cuisine qui ne se trouvait qu’à quelques mètres de ma chambre. Pratique quand on a faim, beaucoup moins quand les fourneaux chauffent et emplissent votre chambre de toutes sortes d’odeurs de cuisine.

En général, j’étais dispensé des repas en famille, les cuisiniers me laissaient mon assiette à part avant d’aller servir les autres membres de ma « famille ».

« Désolé Monsieur Dong Woo, on nous a demandé de vous servir à table ce soir. »

J’avais déjà mal à la tête rien qu’à l’idée de devoir partager un repas avec mon père, ma belle-mère et mes trois frères. Je ne réfléchis que quelques secondes avant d’annoncer au cuisinier de leur dire que j’étais déjà parti. Il voulut protester mais j’avais déjà quitté la cuisine. Un repas en famille ? Laissez-moi rire, ça ne présagez rien de bon… Qu’allaient-ils m’annoncer ? Ou plutôt à quoi mon père voulait-il me faire assister ? En ce moment j’avais l’infime conviction que j’étais devenu son pion pour convaincre mon frère ainé reprendre la compagnie. Il me désignait l’air de dire « tu ne vas pas quand laisser « ça » diriger notre compagnie ? » Qu’il se rassure, sa compagnie, je n’en veux pas.

Je pris la sortie arrière de la maison, d’un pour être sûr de ne pas être vu, de deux, car elle mené directement à là où je garais ma moto. Des mois et des mois d’économie pour me la payer deux hivers plus tôt. J’avais toujours admirée cette que mon frère ainé (le plus âgé) possédait sans jamais avoir eut la possibilité de la toucher, mais celle que je possédais était à mon sens bien mieux. Noir laqué aux finitions parfaites et avec un moteur de compétition. Depuis que je l’avais, je passais une grande partie de mes soirées (ou plutôt mes nuits) à dévaler dans les rues vides de Séoul ou à me laisser tenter par ses courses illégales qu’avait parfois lieu vers les trois quatre heures du matin… L’effet que donnait la vitesse était parfait pour vous vider la tête sans compter sur l’adrénaline qui grimpait en flèche. Mais ce soir, point de course ni d’excès de vitesse en perspective. Je la sorti de son abris pour démarrer le moteur, direction le premier fast food du coin où je pourrais me trouver un truc à manger.

Il était près de 22h30 quand j’arrivais devant la librairie Kyobo Bookstore. J’avais prévu d’arriver en avance, préférant être déjà là quand ma complice de ce soir arriverait. Le quartier était plutôt calme, mais vu l’heure assez tardive, l’on pouvait trouver plusieurs sorte de personne plus ou moins ivres dans les rues. En général, c’était surtout des employés de bureau qui avaient bût un verre en trop avant de rentrer chez eux, mais ne connaissant pas vraiment le genre de réaction que pouvait avoir la jeune fille en compagnie de ce genre d’individu qui pouvaient facilement devenir collant, j’avais préféré être là en avance. Et puis de toute manière, que je le veuille ou non je l’aurai été. Après être parti du fast food j’avais tourné en rond dans les rues de Séoul du côté des clubs privés, cherchant à voir si quelques unes des cibles de GG étaient présentes mais rien de concret pour ce soir, j’avais donc laissé tomber pour venir attendre ici.

Plus je regardais les alentours, plus je commençais à douter que le King Jy’ soit vraiment venu ici quelques semaines auparavant… Quoique qu’il aurait voulu être vraiment discret, il n’aurait pas mieux trouvé… Aucun jeune de Yi Sun Sin en vue à des kilomètres… C’était même à ce demander ce que c’est deux filles de Yu Gwan Sun était venus faire ici. En y regardant de plus près les escapades de Ahn Kyong Hee les jours précédant avaient put les y inciter. Pour un peu que ce soit des fans de la Queen, il était facilement envisageable qu’elles aient voulu l’imiter.

Appuyé contre ma moto, mon casque posé sur le guidon, et perdu dans mes pensés, je ne remarquai pas la voiture qui venait de s’arrêter à quelques mètres. Pendant un instant je m’essayai à imaginer à quoi pouvait ressembler la jeune fille que j’attendais, je m’aperçu que je n’avais que très peu d’information à son sujet. Heureusement, j’étais le seul garçon accoudé à une moto dans les parages, elle au moins, elle ne risquerait pas de me manquer.

Tenue ::
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

S t u d e n t

S t u d e n t
▌Âge RP : 17 ans
▌Phone : Phonebox
▌Pix' :



Identity
Classe sociale:
Relationship:
Côte de popularité:
5/100  (5/100)

MessageSujet: Re: Mission secrète | Chae Won |   Jeu 17 Juin - 23:41

Tenue
Spoiler:
 

    19heures pile. Je venais de quitter le tchat privée des spy, et je m’étais déconnectée juste après, sans même attendre, au cas où l’un des deux autres spy auraient voulu me parler. Nous n’étaient pas nombreux, mais à quatre on abattait un boulot considérable, et l’avantage d’être peu, c’est qu’au moins on se « connaissait » tous, et en plus, il y a du travaille pour tout le monde. Enfin, l’ordinateur allumé, je s’affalai sur son lit, qui se trouvait juste à côté, me demandant bien ce qui m’avait bien poussé à accepté cette ‘mission’. Mes craintes n’étaient toujours pas effacés, IRL et sur le web, je n’étais pas la même personne ce qui faisait que moi, Min Chae Won et que Spy001 étaient deux personnes complètement différentes. Mais peut-être que je m’inquiétais pour rien, après tout, on ne sait jamais. J’avais encore beaucoup de temps devant moi, mais je préférai me préparer à l’avance, ne voulant pas arriver près de l’heure fatidique, encore allongé comme une asperge déshydraté dans on lit. Je ne pensais pas que j’allais encore devoir sortir, alors en rentrant, je mettais directement changé, c’était une bonne erreur. Voulant être bien fraîche, je décidai donc de prendre un bon bain, ce qui à première vu n’étais pas chose facile, pire c’était le parcours du combattant. Mon père avait la mauvaise habitude d’installer tout ce qu’il vendait à la maison, et comme je ne comprends pas grand chose à la nouvelle technologie, je galère toujours. Une tonne de bouton, juste pour de l’eau chaude, de la vapeur… enfin, bref, ce n’était pas chose facile, mais comme d’habitude, j’allais me débrouiller. Trois bons quarts d’heure plus tard, je sors enfin, constatant que j’ai encore largement le temps devant moi. Même si c’était une juste une rencontre amicale, je tenais tout de même à être bien habillée. Vous connaissez les filles, rien ne doit être de travers, et malheureusement sur ce point, je ne faisais pas exception. Je mis donc un bon quart d’heure, avant de trouver une robe assez simple, que j’enfilais rapidement, avec les accessoires, et tout le tralala féminin.

    Je descends donc les escaliers à toute allure, me rendant compte que le repas était prêt. Mes parents étaient en déplacement, j’étais seule chez moi, avec quelques personnes qui s’occupaient de faire tourner la maison et de s’occuper de moi, comme la cuisinière ou le chauffeur. Mais ils sont tellement discrets que je ne remarquais même pas leur présence. Le menu était simple, mais bon. Je mangeais italien aujourd’hui, la cuisinière devait avoir envie d’essayer autre chose. J’engloutie mon plat de spaghettis en une vingtaine de minutes, je mangeais toujours lentement, puis histoire de faire passer le temps, je restais devant la télé, pour regarder un talk-show. Mon rencard était plongé sur le téléviseur, mais mon esprit était ailleurs. J’essayais, par tout les moyens de m’imagine à quoi il pouvait ressembler, grâce aux longues conversations qu’on a eu. Mais rien à faire, rien de me venait. Bon, peut-être le fait qu’il ait une moto… Ce sont souvent les bad boy qui possède des motos, mais je ne pouvais m’appuyer sur un simple stéréotype pour lui poser une personnalité.

    Regardant ma montre, j’informai mon chauffeur qu’il aurait besoin de me conduire quelque part ce soir. Celui était inquiet, lorsque je lui dit que je me rendrais dans les quartiers modestes, mais j’essayais de le rassurer tant bien que mal. Si seulement j’étais majeure… Plus que quelques mois à tenir, avant d’avoir ma voiture, et de n’avoir aucun compte à rendre à personne. Je me disais aussi que c’était une chance que mon père ne soit pas là, surprotecteur comme il était, il ne m’aurait surement pas faire un pas à l’extérieur de la maison. Passant le reste de mon temps à trainer de gauche à droite dans l’immense villa, le temps se faisait long, mais je ne partais pas, car ayant peur d’arriver à l’avance, je ne voulais pas me retrouver seule, à attendre…

    Enfin, 22h passée de vingt minutes, je sortais enfin de chez moi, à l’arrière d’une Berline, en direction du Kyobo BookStore. J’étais plutôt confiante, à cette heure-ci il n’y avait pas plusieurs garçons en moto, mais pour moi, le souci n’était pas de le reconnaître, mais de savoir comme l’aborder. Toutes ses années à me refermer sur moi-même, avaient rendue le dialogue difficile avec mes différents interlocuteurs, mais j’essayais de relativiser, après tout avec où sans l’écran, il ne devrait pas y avoir une grande différence. Enfin, plus le temps pour réfléchir, la voiture s’arrêta, et mon chauffeur m’indiquait que je pouvais enfin descendre. Je pris la précaution de lui dire, que je me débrouillerai pour rentrer, et celui-ci repartit aussitôt que je refermais la porte. Je n’eut qu’à me retourner pour voir le jeune homme contre sa moto. J’avançais donc dans sa direction, et réflexe oblige, je commençais déjà à passer mes mains dans ma chevelure brune, car je commençais à être gêner.

    J’arrivais enfin à l’auteur du jeune homme, ne pouvant m’empêcher de le regarder pendant quelques secondes. J’avais raison sur le fait qu’il avait l’air d’un bad boy, malgré tout très soigné, et je dirai même mignon. Enfin, je n’étais pas là, pour ça. Bon, je décidai d’engager la conversation.

    « J’espère que je ne t’ai pas fait trop attendre. »

    J’eu un petit rire crispé et gêné. Peu détendue, j’observais un peu les alentours. Même si nous nous trouvions devant une libraire assez populaire, c’était tout de même un quartier pauvre, les constructions étaient basiques, et ça changeait du décor dans lequel j’ai l’habitude d’évoluer. Je n’osais pas le regardais les yeux, baissant les yeux, je continuais. « Hm, c’est étonnant que Jae Yung ait été aperçu dans un coin aussi… pommé ? » Je décidai me m’arrêtez là, je n’étais pas du genre à trop parler. En y repensant, je ne connaissais toujours pas son prénom, mais je en savais pas comment m’y prendre, donc je préférais rester silencieuse, puis je n’en avais pas réellement besoin pour le moment. Je m’étais définie comme curieuse, alors que finalement, je ne le suis pas tant que ça.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

S t u d e n t

S t u d e n t
▌Âge RP : 18 ans
▌Phone : 011 - 5740 - 8920
▌Pix' :



Identity
Classe sociale: Elite
Relationship:
Côte de popularité:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Re: Mission secrète | Chae Won |   Ven 18 Juin - 12:08

Je ne l’entendis même pas arriver, ni même s’approcher de moi. Seule sa voix m’annonça sa présence. Je tournais immédiatement la tête vers l’origine de cette voix qui, par la proximité et les propos, je jugeais, ne pouvait que s’adresser à moi. Mon regard se posa sur une jeune fille. Elle me paru de suite assez gênée, mal à l’aise… Son rire crispé me le confirma. Timidité naturelle ? Ou est-ce moi qui l’intimidais ? Un peu des deux ? Je souris en voyant que pour l’instant elle avait soigneusement éviter de croiser mon regard.

« Non, non t’inquiète pas. »

Je la détaillai un peu plus de haut en bas pendant quelques secondes, essayant de voir si je l’avais déjà aperçu au lycée. Il ne me semblait pas. Elle était plutôt jolie et sa timidité clairement visible sur son visage ne faisait que renforcer cet aspect « mignon » qu’elle dégageait.

« Hm, c’est étonnant que Jae Yung ait été aperçu dans un coin aussi… pommé ? »

J’acquiesçais d’un signe de tête avant de me rappeler qu’elle ne me regardait pas. J’étais fier, lunatique, renfermé ou même agressif si vous le voulez, mais il y a une chose que je n’étais pas, c’était timide. Je souris de nouveau, un peu amusé. Puis me levant enfin de ma moto, je m’approchais doucement d’elle avant de la pousser d’un léger coup de coude amical et de l’inviter à se diriger vers le bar.

Je me doutais un peu depuis le temps qu’elle refusait de me rencontrer que cela devait être de la timidité, vu que l’on s’entendait plutôt bien. Je ne pouvais tout même pas nier avoir pensé pendant de bref moment que peut-être qu’elle préférait garder des relations strictement virtuelles avec les spy de peur qu’on s’aperçoive qu’en réalité elle était une « figure » importante de l’école… Ça aurait été bien marrant de se retrouver nez-à-nez avec une Queen ou sans aller jusque là, un nom cité fréquemment… Mais non. J’étais rassuré sur ce côté-là. Et oui, on ne peut jamais vraiment savoir qui se cache derrière un écran d’ordinateur, comme ne peuvent cesser de le rabâcher les différents médias.

« Les filles que j’ai entendu ne sont surement pas des sources très fiables, mais cet endroit est aussi le paradis d’un lycéen voulant se faire oublier des élèves de son école… Il n’y a que des fonctionnaires par ici le soir... ou presque. »

Je faillis rajouter que qu’il fallait être bien courageuse pour une élève de Yu Gwan Sun pour venir se frotter à un tel endroit avant de préférer ravaler mes paroles. A près tout, elle aussi était une élève de l’école privé pour fille… Bien que dans ce cas là, ces raisons étaient différentes. Mais je préférais éviter de la vexer, ou du moins le risquer.

Le bar en question ne se trouvait qu’à une centaine de mètres à pied. Vue de dehors, il n’avait vraiment pas l’air d’un endroit où on a envie d’y mettre les pieds quand on a dix-huit ans, et en pensant que la jeune fille n’était même pas majeur, je me mis à culpabiliser de l’emmener dans un tel endroit… Pas que c’était un repère de banlieusard en tout genre mais ce n’était pas non plus le Moon… Je n’étais pas énormément un habitué de tels lieux non plus, voir pas du tout. Même pas du Moon. En général toutes ces sorties élitistes, je les évitais au possible, excepté pour les infos que je pouvais récolter pour la Gossip. Mais je m’y faisais plutôt discret, restant – comme à ma grande habitude – dans un coin à observer plus qu’à participer.

« Alors ma number one, as-tu pensé à un plan d’action ? »

J’avais employé volontairement le pseudo que je lui donnais régulièrement dans nos discutions sur le net, espérant ainsi lui faire un peu oublier sa timidité. Je n’étais pas du genre vraiment très bavard en y pensant. Plutôt fermé sur moi-même, les rares discutions que j’avais avec d’autres étaient celle avec les spy sur le net, celles avec mes profs qui me reprochait mon manque d’intérêt et celle – que j’évitais d’avantage – des mes camarades de classes. Mais avec elle, j’étais plus détendu et sentait pouvoir parler librement sans contrainte et surtout sans que cela ne me dérange.

« J’avais pensé à entrer et à improviser. »

Ma grande technique, l’improvisation. Ou foncer dans le tas et on voit après ce qui se passe. Quand on a mon gabarit, des heures d’entrainements de boxe et plutôt une allure imposante, ça ne pose pas vraiment de problèmes. Si ça tournait mal, je pouvais facilement me défendre. Mais de là à l’employer accompagné, c’était plus risqué, le calcul n’était pas le même.

Arrivé à quelques pas de l’entré, je jetais un rapide coup d’œil à la clientèle présente. Principalement des hommes d’une quarantaine d’année préférant se souler pour oublier leur boulot que de rentrer chez eux. Quelques femmes également, mais bien moins, une femme d’affaire à en juger par ses vêtements et deux filles entouraient du seul groupe de garçon avoisinant nos âges… De loin les deux filles me semblaient familières mais de loin je ne pouvais en être certain. Au dernier moment, je me retourner vers ma camarade.

« Si tu veux changer d’avis et faire demi-tour c’est maintenant ».

Je lui souris. Faire machine arrière n’était pas de mon genre mais au vue de la probabilité que les infos soient vrai contre le risque de voir la jeune femme se retrouver au milieu de tout ces ivrognes, le calcul était plutôt vite fait… Mais ça ne tenait qu’à elle, si elle se sentait d’y entrer, je la suivrais sans broncher. La balle était dans son camp.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

S t u d e n t

S t u d e n t
▌Âge RP : 17 ans
▌Phone : Phonebox
▌Pix' :



Identity
Classe sociale:
Relationship:
Côte de popularité:
5/100  (5/100)

MessageSujet: Re: Mission secrète | Chae Won |   Ven 18 Juin - 17:07

    J’avoue après avoir regardé d’un bref coup d’œil les alentours avoir eu un peu peur. Mais je n’aimais pas non plus les retours en arrière, et je ne revenais pas non plus sur ma parole, c’est donc lorsqu’il qu’il me donna un très léger coup de coude, que je me m’y à le suivre en direction du bar. J’essayais déjà de m’imaginer quel genre de personnes pourrions nous y rencontrer, et j’avais déjà ma petite idée. Les différentes images que j’avais pût au journal télévisé lorsque des bagarres éclataient dans ce genre de lieu ne me présageait rien de bon. Et avec les infos qu’il venait de me donner, je pouvais qu’être que plus angoissée. Essayant d’oublier un instant ce qui risquait de m’attendre je lui répondis.

    « Je commence vraiment à douter sur le fait qu’elles soient venues ici. Il faudrait être courageux et fou pour s’aventurer dans ce genre d’endroit. »

    Donc j’étais folle, et un peu courageuse aussi. Mais ce n’était pas exactement la même chose, puisque j’avais un appui masculin à mon côté, et pas des moindres. Vu son gabarit, le jeune garçon devait se défendre comme un chef, à ce niveau là je ne m’inquiétais pas, et c’était d’ailleurs une raison de plus pour me faire rester. Enfin, si par malheur il arrivait quelques choses, j’étais la seule responsable, puisqu’en soit, il ne m’avait obligé à rien. Dans ses moments là, il fallait peu penser et surtout agir, c’est pourquoi j’arrêtais de me poser des questions, en me concentrant un peu plus sur ce qui m’entourait. L’entendre m’appeler « ma number one » me fit penser aux nombreuses conversations que nous avions eu auparavant, et je ne savais pas pourquoi, mais me rassurait quelque peu, et me rendait même un peu plus à l’aise. Un plan d’action ? Pas vraiment, je n’y avais pas pensé, dans ce genre de situation, il fallait juste improviser, n’est-ce pas ? Après tout, prévoir des choses pour se rendre compte qu’en fait ça ne marcherait pas ça ne sers à rien, puis, pour ma part, j’étais en terrain inconnu, donc je préférais ne pas m’avancer. Apparemment, il avait pensé comme quoi, ce qui ne m’étonnais que peu, car même si nous étions assez différent de caractère, ils nous arrivaient de penser de la même manière.

    « J’avais pensé à la même chose. Entrer et Improviser c’est la meilleure chose à faire. »

    Le hic, c’est lorsque l’on improvise justement, c’est plutôt en solo, puis qu’en couple ou plus, on est tout de même obligé de prévenir son partenaire sur un minimum d’actions. Enfin, ce n’était pas le moment d’y penser, nous n’étions même pas encore rentrés. Désormais à quelques pas devant l’entrée, je regardais de loin la clientèle sans vraiment m’y attarder, puis surprise, j’écoutais mon camarade. Heureusement, j’y avais déjà réfléchis antérieurement, et mon choix était déjà tout fait. C’est donc en lui souriant comme il l’avait fait que je lui répondis.

    « Ca va aller, je continue… »

    Je pris une intense respiration, puis décida de prendre les devants. Je me demandais si dans ce genre de lieu mal fréquentés il y avait une limite d’âge, comme dans pas mal de lieu. Sans vraiment me préoccuper de cela, nous avancions. J’avais la mine assez fermé, ce qui me donnait un air soudainement plus mature. Arrivée devant l’entrée, je regardais celui qui semblait être le videur, comme dans les boites, et je me demandais bien à quoi cet homme à moitié ivre pouvait servir. Je ne pu m’empêcher de le regarder, sourire en coin, puis d’avancer. La classe n’est-ce pas ? Je doute que dans son état normal, le dit « videur » aurait voulu vérifier quoi que ce soit à mon spy numer two, avec cet air de bad boy, il pouvait aller où il voulait… Mais être une fille offrait aussi bien des avantages. Bref. La première chose désagréable que je pu constater dès mon arrivée était l’odeur de la cigarette qui envahissait l’espace entier. En fait, le mot désagréable ne pouvait même pas qualifier l’impression que je ressentais en ce moment, mais je pris sur moi, après tout, ce n’était pas mortel. Je jetais un coup d’œil sur l’ensemble du lieu, de gauche à droite je pouvais remarquer plusieurs « groupes » dont majoritairement, comme à l’entrée des hommes qui devaient avoir la quarantaine. Mais à ma grande surprise, il y avait aussi un groupe de jeune. Trois garçons et deus filles… Je ne pouvais pas vraiment identifier leur visage, mais l’une m’étais vraiment familière, j’avais l’impression de l’avoir déjà croisé à Yu Gwan Sun. D’ailleurs il n’y avait pas une multitude de lieux possible puisque mes sorties étaient vraiment rares. Je m’approchais de mon camarade de sorte qu’il puisse m’entendre car le lieu était assez bruillant.

    « Je suis sûr à 80% que l’une des jeunes filles là-bas est à Yu Gwan Sun. »

    Bien sur je ne les pointais pas du doigt, pour être discrète, mais je pense qu'il avait du lui aussi les remarquer. J’étais vraiment curieuse de savoir ce que des personnes de leurs âges pouvaient faire dans un lieu pareil. C’était si mal fréquenté, mais je ne pouvais plus me plaindre, j’y étais entrée, je devais y rester jusqu’à quand on en finirait.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

S t u d e n t

S t u d e n t
▌Âge RP : 18 ans
▌Phone : 011 - 5740 - 8920
▌Pix' :



Identity
Classe sociale: Elite
Relationship:
Côte de popularité:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Re: Mission secrète | Chae Won |   Jeu 24 Juin - 12:42

« Je commence vraiment à douter sur le fait qu’elles soient venues ici. Il faudrait être courageux et fou pour s’aventurer dans ce genre d’endroit. »

Je souris aux paroles de la jeune fille, nous étions d’accord sur ce point. Mais il était bien connu que ces derniers temps les quartiers modestes étaient presque devenus à la mode… De pauvres filles riches en mal d’aventure à force de se voir tout servis sur un plateau en argent auraient pu vouloir expérimenter un peu des endroits dangereux pour faire monter leur taux d’adrénaline… Cela ne m’étonnerait guère.

« Ou en mal d’aventure... Le danger peut attirer parfois. »

Au fond, je n’étais pas si différent que ça d’elles… Au détail près que pour le plateau en argent je pouvais repasser, c’était plus un vulgaire plateau en plastique mais je n’étais pas à plaindre niveau confort non plus. Devenir spy pour GG, faire de la boxe, participer à des courses de motos illégales… Je recherchais moi aussi à faire monter mon taux d’adrénaline.

« Je suis pas si différent… »

Je ne sais pas si j’avais prononcée ces paroles pour moi ou envers la jeune femme. Je souris brièvement avant de continuer à avancer, n’attendant aucune réponse de sa part. Le plan était donc à l’improvisation, tant mieux c’était ce que je savais faire de mieux, et même si c’était plus difficile à deux, surtout alors qu’on se voyait pour la première fois, j’avais assez confiance en elle pour ne pas m’inquiéter. Tout comme j’espère qu’elle ne doute pas du fait qu’elle aussi pouvait me faire confiance et compter sur moi, en fidèle petit spy 002 que j’étais.

Alors qu’elle m’affirmait continuer, elle passa devant et se dirigea vers le bar en question. Je la regardai un court moment s’avancer seule vers l’entré avant de la rejoindre en quelques pas. A l’entré nous attendais – si je puis dire – le videur… Ou ce qu’il en restait. Un homme ivre qui ne prêtait plus aucune attention aux aller-venu des clients. Nous passons sans aucun problème devant lui, mais en tant normal je ne doutais pas qu’un seul petit billet nous aurait permis d’entrer sans qu’il ne se préoccupe de nos âges. C’était facile à amadouer ce genre de personnes.

L’intérieur du bar était comme le laissait présager l’extérieur… Des odeurs d’alcool et de cigarettes se mélangeaient créant une atmosphère lourde et plutôt désagréable. Seul le barman semblait encore lucide. Toujours derrière la jeune femme, j’observais les filles que j’avais aperçues de l’extérieur. Plus je les regardai, plus j’étais certain de les avoir déjà vu. Certes leurs tenues étaient assez différente des uniformes scolaires de Yu Gwan Sun sans parlait du maquillage qu’elles avaient mis mais ma camarade confirma mon intuition.

« Je suis sûr à 80% que l’une des jeunes filles là-bas est à Yu Gwan Sun. »

Sans quitter la table des deux filles des yeux, je passais devant pour conduire mon acolyte vers le bar, le meilleur endroit pour observer sans trop se faire repérer, surtout qu’aucune table libre ne se présentait à nous, si ce n’est une à l’exact opposé du groupe qui nous intéressait.

« Il me semble que les deux y sont… »

A ce moment là, l’une des deux filles, se tourna vers nous – ou plutôt vers le bar – comme pour faire signe au barman de venir, je pus alors croiser son regard et la voir de face. Son état était plutôt discutable. Une cigarette dans la main droite et certainement quelques verres déjà bu, elle ne semblait plus vraiment dans son état normal. Mais la reconnaitre n’était plus à présent très difficile malgré tout ça.

« Ce sont les filles que j’ai entendu discuter cet après-midi. »

J’étais sûr cette fois. Des élèves de Yu Gwan Sun à cette heure ci dans un tel endroit en pleine semaine et surtout dans cet état… Voilà qui pourrait être intéressant à immortaliser. Je sorti mon portable de ma poche quand le barman vient à notre rencontre.

« Qu’est-ce que je vous sers ? »

Je jetais un coup d’œil en direction de ma jeune partenaire, sans apercevoir que la jeune ivrogne qui appelait sans relâche le barman depuis quelques instants maintenant c’était décidé à se lever pour venir directement à sa rencontre. Ce n’est que lorsque je l’entendis cogner une table et faire tomber les verres s’y trouvant que je me retournai. Légère erreur.

« Uhm Dong Woo ! »

J’haussais un sourcil. Comment elle connaissait mon nom ? Quoique je ne savais pas si je devais plutôt être surpris qu’elle le connaisse ou qu’elle s’en rappelle vu son état. La jeune fille se releva pour trébucher de nouveau, atterrissant cette fois miraculeusement dans un siège, au milieu d’un groupe d’homme plutôt ravis de voir une nouvelle venue.

J’observais la scène sans vraiment savoir si je devais intervenir ou pas. Elle discuta un court moment avec avant de les quitter en direction du bar et de commander une nouvelle tourné pour elle et ses amis. Elle semblait déjà avoir oublié ma présence. Elle reparti en sautillant vers sa table où elle fut accueilli avec des cris enthousiastes. Je me tournai alors vers ma camarade, légèrement amusé.

« Elle ne se souviendra même pas m’avoir vu ici demain matin. »

Le barman revient alors à la charge, souhaitant prendre notre commande puisqu’il avait été interrompu. Il aurait été trop simple de penser pouvoir rester assis sans consommer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

S t u d e n t

S t u d e n t
▌Âge RP : 17 ans
▌Phone : Phonebox
▌Pix' :



Identity
Classe sociale:
Relationship:
Côte de popularité:
5/100  (5/100)

MessageSujet: Re: Mission secrète | Chae Won |   Dim 27 Juin - 19:25

    Alors comme ça j’avais raison. Ses deux filles étaient aussi élèves à Yu Gwan Sun. Je pensais déjà avoir croisé l’une d’entre elles, et maintenant que mes doutes étaient écartés, je savais que je les avais déjà croisés même à plusieurs reprises. Ce n’était pas des filles très importantes, elle n’arrivait pas à la cheville de nos chères Queens, à vrai dire elles ne faisaient même pas partie de leur cercle d’amies, mais ces filles aimaient beaucoup faire parler d’elle pour un oui ou pour un nom. Pour moi, elles étaient plus des parasites qu’autre chose. A mon avis, elles n’avaient vraiment rien à faire, et comme il le disait plutôt, le danger attire parfois lorsqu’on est en mal d’aventure. Leurs situations me feraient presque rire, non pas parce que je me croyais supérieur, loin de là, mais surtout parce qu’elles me faisaient pitié. Enfin, je n’étais pas un exemple non plus en matière de relation sociale pour les juger, après tout on se retrouvait bien dans le même endroit… Plus tôt avant que nous entrions le jeune homme avait affirmé qu’il n’était pas si différent… J’aurai aimé pensé la même chose, mais j’étais bien différente. Disons que j’assume mon statue de fille surprotégée, qui n’a pas su encore profitée de la vie. Je l’écoutais avec beaucoup d’attention quand il me dit que finalement s’était bien les jeunes filles qu’il avait entendu discutée. Décidément, nous étions très chanceux. Mais alors que je le regardais, qui décidait d’immortaliser ce moment, le serveur l’interrompie. Je me retournais donc, croisant en un labs de temps très court le regard de mon Spy002. Je n’étais pas venue ici pour boire, et encore moins me bourrer, à vrai dire je n’y avais même pas pensé, être à côté du barre était juste notre dernière option. Je soufflais, puis avant même de dire quoi que ce soit, une voix se fit distindre parmi ce brouhara.

    « Uhm Dong Woo ! »

    Je ne me retournais pas, après tout ce nom ne me disait rien. Mais c’est alors que je vis l’étonnement qui se lisait facilement sur son visage. Sans aucun doute, je pu constater avec aisance, que c’était comme cela qu’il se nommait. Et au même titre, j’étais très étonnée. Même si je ne connaissais pas la nature de leur relation, si relation il y avait, dans l’état dans lequel elle se trouvait, ce devait être difficile de distinguer quelqu’un. Enfin, alors que je pensais que c’était un souci majeur, et qu’elle viendrait surement nous importuner, je me rendis compte que j’eu totalement tord, puisque celle-ci rejoignit malgré elle un groupe d’homme, avant de rejoindre par la suite, son groupe d’amie, qui jacassait encore plus qu’à notre arrivée. Je regardais la scène éballit, constatant l’insouciance de ces gosses de riches. Je ne pu que soupirer, puis constatait qu’au contraire, mon camarade en était lui plutôt amusée. J’esquissais un large sourire, laissant échapper un petit rire, finalement amusée par la situation.

    « Je me demande si elle se souviendra être venue ici tout court. »

    Je dois l’avouer que je prenais un malin plaisir à tourner cette fille en ridicule. Je sortis donc à mon tour mon téléphone portable, puis discrètement, même si je n’en avais guère besoin vu l’état des personnes autour de moi, j’achevai le travail qu’il voulut commencer, en prenant quelques clichés de ce groupe, histoire d’immortaliser ce moment. Malheureusement pour moi, le serveur revint à la charger, pour que nous commandions de quoi boire. Je ne lui en voulais pas, car c’était son gagne pain, mais il fallait savoir que l’alcool et moi ça faisait deux Comme pas mal de personnes, je réagissais mal à l’alcool, et c’est bien pour ça que j’en buvais le moins possible, pour tout dire, je n’en pris qu’une seule fois, pourtant à petite dose durant la fête du lycée, mais je ne saurais vous dire ce que j’ai fait ce jour là. Au bout de deux verres, je me sentais déjà fuyante. Si je pouvais, j’aurai pris un simple verre d’eau, mais ne serait-ce pas « mal vu » ? Enfin, un verre, au pire, ce n’était pas la mort non plus. Soupirant de nouveau, je me tâtais, avant de finalement me décider à prendre un simple cocktail alcoolisé, que je commençais à siroter lentement en regardant discrètement la populace qui nous entourait, en particulier le groupe de jeune. Ceux-ci semblaient faire un concours. Vous savez le genre de concours qui consiste à boire le plus de verre en un temps limité… Les choses qui tôt ou tard provoquent un coma éthylique, et bien que c’était tout sauf amusant, je ne pouvais m’empêcher d’esquisser un léger sourire narquois en les voyant s’amuser de la sorte. A croire que ce n’était malheureusement pas la première fois. Enfin, c’était peut-être une bonne occasion à saisir les gens ivres étaient toujours très facile à manipuler.

    « Je ne sais pas quel genre de relation tu as avec cette fille, mais on devrait peut-être aller lui parler ? Et profiter du fait qu’elle ne soit pas dans son état…normal ? »

    Ce n’était pas que je voulais en finir au plus vite, mais maintenant je réalisais bien pourquoi je ne fréquentais pas ce genre d’endroit, même dans le quartier huppé de Seoul, car bien que les installations soient mieux, l’ambiance était toujours la même, et c’était ambiance je la détestais plus que tout.

    « Si tu veux, je peux t’accompagner. »

    Ca ne m’enchantait pas plus que ça, mais je préférais encore ça, à rester seule au comptoir en compagnie de vieux hommes ivres qui me lançaient des regards plus que suspect. Mine de rien, c’était assez intimidant, et l’idée de tenter notre chance avec ces jeunes me tentait beaucoup plus.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

S t u d e n t

S t u d e n t
▌Âge RP : 18 ans
▌Phone : 011 - 5740 - 8920
▌Pix' :



Identity
Classe sociale: Elite
Relationship:
Côte de popularité:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Re: Mission secrète | Chae Won |   Mer 25 Aoû - 19:06


HJ :: Sorry pour le retard ; en plus c'est nul comme poste, je me rattraperai au prochain =o

Se souvenir d’être venue ici ou non. Ce n’était clairement pas faux, mais on était justement là pour qu’elles s’en souviennent non ? Ou du moins avoir la preuve en photo. La jeune femme finit ce que j’avais tenté de commencer en capturant le groupe de jeune, les deux filles de Yu Gwan Sun bien en évidence avec son téléphone portable. Ca n’aurait certainement pas de quoi faire la une de Gossip Girl, ce n’était que deux filles sans réelle notoriété, mais ça serait toujours ça de pris dans cette soirée.

Le serveur revint ensuite à la charge, ne souhaitant décidément pas qu’on reste planté là sans consommer, assez normal d’un côté mais bon. Alors que je regardais ma camarade d’un œil amusé prendre un cocktail, je demandais un simple coca. Celui qui conduit ne boit pas, n’est-ce pas ? Surtout que bon, on ne sait jamais ce qui peut arriver, je préférais largement prendre un coca qu’une autre boisson. Le serveur nous quitta enfin pour aller préparer nos commandes. Il revient assez rapidement avec, je pris une gorgé de ma boisson regardant ma spy number one en faire de même. Au final, cette sortie ne serait peut-être pas justifiée.

« Je ne sais pas quel genre de relation tu as avec cette fille, mais on devrait peut-être aller lui parler ? Et profiter du fait qu’elle ne soit pas dans son état…normal ? »

Ma première réaction fut de tiquer au mot « relation », je n’en avais aucune avec cette fille. Le fait qu’elle connaisse mon nom m’avait autant surpris que le fait qu’elle puisse s’en rappeler dans son état aussi second. Je faillis d’ailleurs l’affirmer à ma camarade avant de me raviser. Que j’ai ou pas une relation avec elle n’était pas vraiment la question.

Je me retournai alors pour observer le groupe. Je n’étais qu’à moitié chaud pour aller me mêler à ce groupe, surtout en présence de la jeune fille. M’enfin, c’était elle qui l’avait proposé, elle devait se sentir capable d’y aller aussi.

« Si tu veux, je peux t’accompagner. »

Je lui souris.

« Tu ne crois pas que je t’aurais laissé toute seule au bar quand même ? »

Je n’étais pas sûre qu’elle l’ait remarqué mais certains hommes du bar la regardait depuis notre arrivé d’un air qui me donnait facilement des envies de meurtre. Il était hors de question que je laisse la jeune fille toute seule.

« Tu as raison, si on veut avoir des infos c’est maintenant qu’il faut y aller. Mais ne t’éloigne pas de moi, ok ? »

Me demandez pas d’où me venait cette envie de la protéger, peut-être me sentais-je responsable de l’avoir emmené ici ou bien simplement parce que je l’appréciais, mais c’était ainsi. Je pris mon verre dans une main puis me levait de mon siège en direction de la table des deux filles et de leurs acolytes, mais après avoir seulement fait un pas, je me retournais vers ma camarade.

« Au fait, tu as dû le comprendre, mais moi c’est Dong Woo.

J’accompagnais mes paroles d’un sourire encourageant. Marquant un temps d’arrêt assez important dans l’espoir qu’elle me donne son nom aussi. Voyez-vous, outre le fait que j’étais assez curieux de le connaitre, je préférais le connaitre avant de m’aventurer en terres inconnues, ne sachant pas ce qui pouvait nous attendre et surtout ne souhaitant pas que les « amis » des deux filles puissent tirer avantage de ce manque de connaissance… On ne sait jamais de quoi peuvent être capable des mecs souls.

Une fois arrivé à leur table, nous neumes pas vraiment à annoncer notre venue, la fille même qui m’avait reconnu me sauta presque au coup, me loupant de peu, pour retomber sur la banquette avec son amie. C’était assez frustrant de ne pas comprendre le pourquoi du comment du fait qu’elle me connaisse. Je ne connaissais moi-même pas son nom. Elle me dévisagea un court instant avant de se tourner vers son amie qui – dans un état un peu moins avancé d’ébriété – lui donnait pas très discrètement des coups de coude pour savoir qui nous étions. Elle tenta de lui chuchoter sans grand succès sur le volume de sa voix :

« C’est le sunbae de mon frère ! Tu saiiis le club de boxe ! »

Elle m’attrapa ensuite par le bras pour m’inciter à m’assoir à côté d’elle, je résistai à son assaut, pour laisser ma partenaire s’assoir d’abord. Les garçons de la table la regardèrent de manière plutôt intéressé, surement lassée des deux filles complètement soules qui était à présent sur le point de s’endormir l’une sur l’autre. L’un deux vient justement les pousser légèrement pour prendre place à côté de l’espionne.

« Ça te dérange pas si je m’assois à côté de toi j’espère ? Ton copain ne sera pas jaloux ?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

S t u d e n t

S t u d e n t
▌Âge RP : 17 ans
▌Phone : Phonebox
▌Pix' :



Identity
Classe sociale:
Relationship:
Côte de popularité:
5/100  (5/100)

MessageSujet: Re: Mission secrète | Chae Won |   Ven 27 Aoû - 19:44

HJ : C'est pas grave. Moi non plus c'est pas terrible, je te laisse le soin de jouer avec les PNJ :3 ♥

« Tu ne crois pas que je t’aurais laissé toute seule au bar quand même ? »

Je répondis à son sourire, par un autre sourire amusée. Mais ça m’arrangeait complètement, de pouvoir quitter le bar où je me sentais mal à l’aise, même si rien ne me confirmait que je ne serais pas mal à l’aise non plus là-bas, mais qui ne tente rien n’a rien. Cependant, je pris plus de temps à me lever que je ne l’aurais dût, surement à cause de la phrase du jeune homme. Je savais bien que j’avais l’air timide et fragile à l’extérieur, et qu’en fin de compte je l’étais vraiment aussi à l’intérieur, mais ce soudain élan protecteur, m’étonnait un peu. Mais je n’allais pas m’en plaindre non plus, donc je me contentais d’hocher la tête positivement, pour lui indiquer que je ne m’éloignerais pas. Loin de moi cette idée, je le suivrais comme son ombre. Bref, je me levais après qu’il le fasse, et je n’eût même pas le temps de faire un pas, que le jeune homme s’adressait de nouveau à moi. Un léger sourire s’affichait de nouveau sur mon visage, alors que je pensais qu’il serait aussi plus judicieux de ma part de lui donner mon nom, car on avançait en terre inconnue et aussi plus simplement par simple politesse puisque maintenant je connaissais le sien. Sans plus me faire désirer, je m’exprimai alors rapidement.

« Tu peux m’appelle Min Chae Won. »

Par la suite, je le suivis attentivement, jusqu’à ce que nous nous arrivions à leur table. Alors que c’était l’odeur de la cigarette qui empestait au bar, ici c’était plutôt l’odeur de l’alcool qui prenait le dessus. Rien qu’à voir les verres, bouteilles et canettes qu’il y avait, j’imaginais facilement tout ce qu’ils avaient put ingurgiter. La fille de tout à l’heure lui sauta directement au cou ce qui fit que je reculais d’un petit pas. Décidemment, je me posais toujours des questions sur la nature de leur relation, même si ça ne me regardais pas du tout. J’observais la scène légèrement amusée par le comportement ridicule de la jeune fille, avant de finalement comprendre, comment elle l’avais connue. J’avais déjà apprit au court d’une de nos longues conversations qu’il faisait de la boxe, mais ça m’impressionnait toujours autant. Enfin, je n’eût pas le temps de m’attarder sur ma pensée, qu’avant que Dong Woo se fasse sauvagement assoir par sa « partenaire » je m’assis en premier, en attendant qu’il fasse de même. Mais finalement ce fut un des garçons de la table qui vint s’assoir à côté d’elle. En premier je fus extrêmement gênée, j’ai toujours eu le contact difficile avec les inconnus, et encore plus avec les ivres.« Ça te dérange pas si je m’assois à côté de toi j’espère ? Ton copain ne sera pas jaloux ?» Je n’ai jamais sû comment ça faisait de se faire draguer, c’était assez étrange, mais assez drôle, vu que je prenais ça au second degré. Surtout le fait qu’il croit que Dong Woo soit son copain. On avait vraiment l’air d’un couple ? Alors qu’on venait à peine de se rencontrer, c’était vraiment hilarant. Je lançais un regard rapide à mon spy préféré, ne sachant visiblement pas comment réagir, mais lui étant occupée avec cette fille, j’allais éviter de lui transmettre mon anxiété.

« Vas-y, il est déjà occupé avec la tienne. »

Allez savoir pourquoi j’ai dit ça, je ne le sais pas moi-même. Mais c’était juste histoire de dire quelques choses. Mais bon, le laisser s’assoir à côté, c’était aussi le laisser me parler et surtout me sortir son baratin. Je soupirai intérieurement, comme quoi la situation n’était vraiment pas facile, et que pour le moment Dong Woo s’en sortait beaucoup mieux que moi, surement qu’il était habitué, et puis c’était plus facile pour un garçon de se la jouer distant, que pour une fille. Surtout que j’avais tout intérêt à ne pas le contrarier. Et dire que je découvrais les joies des soirées bouteilles entre étudiants à cause d’une malheureuse information sur les Queens & Kings. Heureusement que Ki Suk aux dernières nouvelles ne trainent pas dans ce genre d’endroit, sinon je me serai surement suicider. Je ne savais même pas pourquoi je commençais à penser à lui. Pour me changer les idées, je pris une gorgée du cocktail que j’avais commandé au bar, en me rendant compte avec stupéfaction que le jeune homme avait mit son bras autour de mon épaule. Moi qui détestais le contact physique, je le regardais en voyant ce grand sourire béta afficher sur son visage. Je me retins de dire quoi que ce soit, et je me contentais de lui rendre le même sourire, bien que le mien soit complètement faux, mais c’était tellement facile de sourire. Puis innocemment, comme si de rien était, histoire de lancer la conversation, je lançais une question dont la réponse nous ferait un peu avançait. Plus vite on pourrait partir, mieux ce sera.

« Vous venez souvent ici ? Ca change du Moon Yang. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

S t u d e n t

S t u d e n t
▌Âge RP : 18 ans
▌Phone : 011 - 5740 - 8920
▌Pix' :



Identity
Classe sociale: Elite
Relationship:
Côte de popularité:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Re: Mission secrète | Chae Won |   Ven 27 Aoû - 21:40

Mettre un nom et un visage sur le pseudo de la Spy001 était plutôt satisfaisant. Je m’y cette information dans un coin de ma tête alors que nous étions assis à la table de nos camarades plutôt « joyeux » si je puis dire. Le tableau devait être beau à voir de l’extérieur. Entre les deux mecs un peu chauffé mais moins que ce qu’il m’avait semblé de loin – ce qui était beaucoup plus embêtant au final – et les deux filles de Yu Gwan Sun complètement éméchée, et nous deux au milieu de ça, avec presque voir carrément pas une seule goute d’alcool dans le sang. Je regardais d’un œil Chae Won alors qu’un des deux garçons se fit une place à côté d’elle. J’hésitais un moment entre intervenir ou laisser faire. La réaction de la jeune fille me convint de laisser faire. Etrangement, j’avais d’avantage envie de faire dégager ce débris qui venait de lui passer un bras autour du coup mais je me retins.

Mon attention fut accaparée par la fille qui m’avait reconnu. Elle s’était miraculeusement levée pour finir par se vautrer littéralement sur moi. Légèrement voir totalement agacée, je réussis à la remettre dans une position assise à mes côtés. Elle me sourit de toutes ses dents avec un enthousiasme non dissimulé, je ne pus que lui rendre un sourire forcé au plus haut point.

« Un verre ? »

Sans attendre de réponse, le garçon qui se trouvait encore en face de moi me servit un verre de bière et en fit de même avec Chae Won.

« Vous venez souvent ici ? Ca change du Moon Yang. »

Plus je regardais les deux énergumènes, plus je doutais qu’ils aient déjà vu l’intérieur du Moon Yang. D’ailleurs leurs regards amusés me le confirmèrent à l’instant même. Personnellement, je n’aurais pas employé le nom de ce bar, ça allait directement amener à penser qu’on faisait partie de la jeunesse riche de Séoul. Par chance, la fille à côté de moi pris la parole.

« On va plus au Moon Yang ! On se faisait virer parce qu’on avait trop bu. Ca craint. »

Je ne dis rien mais n’en pensais pas moins, et surtout avait une certaine envie de rire. Plus pitoyable, ça devenait dur, elle ferait mieux de s’endormir la pauvre. Bref, je décidais de prendre la situation en mains avant que ça dégénère d’une manière ou d’une autre.

« Vous vous êtes rencontré ici ? »

D’un signe de main j’indiquais les deux mecs et les deux étudiantes. Toujours celui qui m’avait servit un verre me révéla qu’il venait de faire connaissance plus tôt dans la soirée en fait.

« L’hystérique, là, m’a sauté dessus en m’appelant « Jy’ », j’sais pas qui c’est ce « j’y », tu le connais toi ? Bref, finalement elles nous ont payés un verre mais c’est qu’elles doivent pas être habituée à boire, t’as vu leur état. Du coup on commençait à se faire u peu chi**. Ca vous dit de les mettre dans un taxi et de continuer la soirée autre part ? »

L’hystérique en question n’était autre que la fille qui avait à présent la tête posé sur mon épaule et un filet de bave le long de la joue. Il était clair qu’elle ne verrait pas le reste de la soirée.

« En plus, mon pote il a l’air de bien aimé ta copine là. Ca pourrait être sympa de finir en boite tout les quatre, j’suis sûre qu’on pourra se trouver des filles mieux que ces deux là nous aussi. »

Self control, sang froid et prise sur soi. Maitre mot en ce moment même. Je lançais un regard à Chae Won qui essayait de soutirer des infos à son voisin, le laissant quand même trop l’approcher pour qu’il ne puisse pas s’imaginer qu’elle pouvait – éventuellement – être intéressée. Et l’autre en face qui me sortait son charabia de mec qui voulait juste se faire payer son entré comprenant bien que si on avait les moyens de passer des soirées entières au Moon Yang, on pouvait aisément lui payer le champagne dans sa boite favorite. Dommage pour lui, c’était pas notre truc, et celles qui nous intéressaient c’était les deux filles et non lui.

Je reviens un moment sur les paroles qu’ils venaient de prononcer. Elle lui avait sauté dessus en l’appelant « Jy’ » ? Je soupirais. Bon au moins on était fixé, les chances que ce soit le « Jy’ » de la fois d’avant était assez élevé.

« Vous étiez ici hier soir aussi ? »

Même pas suspicieux, il me fit un simple oui de la tête. Précisant qu’il venait souvent ici, c’était un endroit cool pour décompresser après le boulot et tout. Il accompagna sa phrase d’un « tu comprends. » Je souris.

« En fait pas tellement. On est encore au lycée après tout. »

Ces deux mecs ne nous serviraient à rien, autant ne pas les garder sous la main. Il ferait plus nous handicaper qu’autre chose. Son regard changea un peu, devenant légèrement gêné. Son pote à côté était peut-être assez soul pour faire comme s’il ne m’avait pas entendu mais lui non. Voyant clairement son manège, je souris.

« Vous feriez mieux d’y aller non ? Se faire payer à boire par des lycéennes, ça peut être mal vu quand même. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Mission secrète | Chae Won |   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mission secrète | Chae Won |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Liar Liar :: } _Seoul City | Seongdong-gu } Le Quartier Modeste :: → Majang-dong } Lieux publics-