AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Soirée musicale au bar [Pv Yi Da Huang]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

S t u d e n t

S t u d e n t
▌Âge RP : 19
▌Phone : 011-1302-1991
▌Pix' :



Identity
Classe sociale:
Relationship:
Côte de popularité:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Soirée musicale au bar [Pv Yi Da Huang]   Lun 9 Aoû - 4:07

Samedi matin un peu pluvieux sur Séoul. Des fenêtres de ma suite à l’hôtel W. Séoul j’admirais la pluie battante sur les vitres d’un œil encore endormit. Petit plaisir simple tranchant avec ceux luxueux de ce quartier de la ville. Il était encore très tôt quand je me suis levé, tout juste sept heures. Ce satané jet lag ne m’était pas encore passé et mes nuits étaient plutôt agitées. Envie de retourner à Oxford ? Oh non, pas du tout. Excitation à l’idée de découvrir une nouvelle chose aujourd’hui ? Plutôt oui. Je me suis levé d’un pas trainant, m’étirant en long, en large et en travers pour me laisser tomber en arrière sur le lit en écartant bras et jambes. J’aimais me sentir partir de cette façon les matins, ça me permettait de mettre rapidement mon esprit en route et de secouer ce flux sanguin ayant stagné toute une nuit. Et puis le contact des draps en soie sur mon dos ne m’était pas du tout désagréable. J’ai attendu une bonne dizaine de minutes le regard dans le vide puis je me suis enfin décidé à me lever. Distraitement j’ai mit la main sur le téléphone du Room Service, ai commandé mon petit déjeuner à l’anglaise puis suis allé passer un peignoir. J’ai saisit mon MacBook ainsi que mon iPhone et me suis installé sur la grande table en bois massif du salon. Petit jingle attestant du lancement de l’OS, deux secondes de battement et l’interface s’ouvre à moi, le réseau de l’hôtel pré-enregistré me donnant la possibilité de lancer le Firefox pour aller consulter mes mails. Assez étonnant j’en ai reçu un de Mike.

eMail de Mike Blade a écrit:

Hi sweety~~☼
Was just longing for some news. What’s up ? ☕
Thinking I... Didn’t choose the good way. :(
Go back is still possible ? é.è

Your true one ☆
Mi’B♂

J’ai sourit tout doucement devant cet aveu. Mais je ne croyais pas que faire machine arrière était une si bonne idée, tout du moins pas pour le moment. J’ai donc répondu à ce mail le plus simplement possible pour ne pas le blesser plus qu’il ne doit déjà l’être. S’il n’avait pas fait cette bêtise il n’aurait pas été si triste aujourd’hui.

Réponse au eMail de Mike Blade a écrit:

Hello honey =x
I’ve entered the Yi Sun Sin’s School like I wanted to, but actually I don’t make so much friends. Still too new I guess >.<
I cannot turn back time right now, don’t think it’s a good idea.
But don’t lose yourself. Have a good time during this break, ok ?

Dreaming of you ~~ <3
:~~Rai~~:

J’ai cliqué sur envoyé en me mordant les lèvres comme si je devais regretter. Puis je n'ai pas eût le temps de me recentrer que mon iPhone émit un petit son signe d'un message reçu. Je l'ai pris avec nonchalance, l'ai déverrouillé et ai consulté le message. Il venait de mon manager à Oxford, un gars plutôt sympa mais légèrement collant.

Mail de Manager a écrit:

Good morning Ryan,
I assume it is early in Séoul, but I have to inform you of a date.
Tonight you will perform at the Moon Yang Bar at 22:45PM.
The song is Hey You, from the Pony Pony Run Run, a french group.

Good luck.

Bonne nouvelle qui m'a annoncé que ce soir je ne vais pas m'ennuyer. Le Room service est entré peu de temps après, me permettant de prendre mon petit déjeuner en même temps que je retrouvais les paroles du titre. Je renvois une réponse positive à mon manager pour qu'il ne me dérange pas dans la journée. J'ai aussi cherché l'adresse du bar. Une fois le tout fini j'ai pris une bonne douche, passé une tenue que je trouvais parfaite pour l'occasion et ai patienté la journée grâce à mes quelques devoirs et un bout d'étude. Mon chauffeur m'amenât directement devant le bar à la nuit tombée, situé en plein milieu des quartiers chics. J'ai fait quelques pas, me suis présenté au vigile qui m'a indiqué les coulisses et ai rejoint ma loge.

Il est temps d'entrer en piste ! La scène du bar est aménagée au fond de la salle et les musiciens sont déjà installés, attendant que j'arrive. Mon entrée se fait sous l'attention générale de la Jet Set Sud Coréenne, braquant sur moi un regard inquisiteur. Je le sais, je suis anglais, je viens de débarquer, et on me le rappelle bien. Mais je ne compte pas me laisser démonter. La chanson commence. Ma voix, portée par les instruments, emplit la salle et captive l'attention encore plus qu'elle ne l'était déjà. Je ne pense pas qu'ils connaissent l'originale française. Ça me permet donc une certaine liberté quant à l'interprétation. J'aimerai quand même me faire quelques fans pour grimper en réputation !


Dernière édition par Stevens Ryan le Mar 17 Aoû - 13:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/Hyun.Caldin

S t u d e n t

S t u d e n t
▌Âge RP : 19 ans
▌Phone : Yi Da Huang Phone
▌Pix' :



Identity
Classe sociale:
Relationship:
Côte de popularité:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Soirée musicale au bar [Pv Yi Da Huang]   Ven 13 Aoû - 20:55

Cela faisait maintenant quelques jours que Huang habitait seul, dans cette chambre de pensionnat qu'il avait payé aussi cher qu'un hôtel quatre étoiles. Même s'il avait pour habitude de dormir seul, le jeune taïwanais avait toujours du mal à se faire à l'idée que plus jamais, au réveil, il n'aurait cette ambiance chaleureuse qu'il avait si bien connu. Pour la première fois depuis au moins dix ans, Huang fit un cauchemar : ce même salon, ce canapé, avec cette mère désormais négligée. Allongée, inerte, elle ne faisait que penser. Son regard, rivé sur le plafond, ses songes emportés par la douleur, le violon ne jouait plus. L’archet était posé sur la table. Le jeune homme avait beau tendre la main pour l’attraper, il n’y arrivait pas. Puis le réveil. Ce réveil brutal, sans odeurs familières, sans repères. Assit, encerclés par ses draps, Huang aurait préféré dormir encore un peu, mais l’idée de refaire un rêve similaire à celui-ci le fit frissonner. Le taïwanais serra dans la paume de ses mains la couette avant de l’envoyer en valser à ses pieds. Il se leva en ébouriffant ses cheveux mi-longs, traversant la grande chambre qui était désormais la sienne.

Après avoir flâné durant une demi-heure dans le petit loft, il s’appuya contre le rebord de la fenêtre. Il pleuvait. Séoul sous la pluie était d’autant plus magnifique.

Une chance pour lui que ses cours n’avaient pas encore commencé. Il ne lui restait qu’une semaine à profiter encore un peu de ce moment de liberté avant d’être totalement accaparé par les cours. Après tout, ce n’était pas réellement ennuyant de partir en cours : il pourrait continuer à étudier la musique en long, en large et en travers. Même si, sans se vanter, Huang avait déjà une culture musicale assez développée. Les courants musicaux, les instruments et le solfège n’avaient aucun secret pour lui.

Pour l’instant, il s’ennuyait. Rester ici à réfléchir n’était pas une bonne idée. L’étudiant alluma son portable et regarda sa boîte à texto. Rien. Pas étonnant. Qui aurait pu lui envoyer un message ou même l’appeler ? Son frère l’ignorait totalement depuis et Junishiro était trop occupé pour pour se soucier de Huang.

La journée promettait d’être longue. Très longue. A quoi bon cela servait-il d’habiter l’une des villes les plus peuplées au monde, l’une des plus attractives si c’est pour, au final, se retrouver seul dans une chambre trop grande et sans rien à faire ? Huang se mordit le pouce. Il devait sortir. Mais sous une pluie battante, c’était hors de question et puis, il n’y aurait rien à faire. Poussé par l’envie de faire quelque chose de sa journée, il finit par s’habiller. Un pantalon noir et une chemise blanche ferait l’affaire. Après un brin de toilette, il sortit avec un parapluie sans prendre son petit-déjeuner. Se balader une main dans la poche avec le parapluie ouvert n’était pas pratique, mais au moins il gardait une prise sur son porte-feuille.

Les cinémas étaient déjà ouverts. Quitte à ne rien faire, autant regarder un film. A l’affiche : A Bittersweet Life et The Chaser. Ayant déjà vu la bande annonce sur Internet, c’étaient les deux meilleurs films à l’affiche cette semaine. Haussant les épaules, il paya sa place pour le premier film puis paya d’avance sa place pour le prochain. C’était ça avoir de l’argent à Séoul : pouvoir s’offrir ce que l’on voulait.

La journée pluvieuse continua de la même manière : dépenser sans compter, sans réfléchir ni penser. Une fois de retour « chez lui », il s’installa sur un fauteuil avec son ordinateur portable sur les cuisses. Avachit, enfoncé dans son siège, il put regarder ce qu’il y avait d’intéressant le soir à Séoul.


*Le Moon Yang Bar… *

Apparemment, vers 21h/22h, quelques célébrités locales ou encore de jeunes talents venaient se promouvoir sur scène. Intéressant. Vraiment. Peut-être même qu’il pourrait s’inscrire pour une soirée et jouer quelques morceaux au violon. Se renseigner et apprécier la musique jouée : il venait enfin de trouver une occupation digne de ce nom.

Pluie diluvienne sur Séoul, et pourtant, le jeune Huang sortait. Enfilant tout de même une veste en plus de son parapluie, il arpenta à pieds les rues de la ville pour enfin trouver le br en question. Etant un bar plutôt chic, il savait à l’avance qu’il devrait payer son entrée.

Assit à une table proche de la scène, le show commençait vers 22h45. Il profita du temps qu’il avait pour se renseigner et observer toute la salle. Remplie,bien évidemment. Un cocktail américain en main, la « star » annoncée était un britannique qui interprèterait une chanson à la base française. Étonné, Huang ne la connaissait pas. Normal : c’était quelque chose apparentant à de la pop. Les premières notes retentirent et ainsi que la voix du jeune homme. Typiquement occidental, il avait tout de même de la voix. Légèrement épaté, Huang l’observait et l’écouter chanter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

S t u d e n t

S t u d e n t
▌Âge RP : 19
▌Phone : 011-1302-1991
▌Pix' :



Identity
Classe sociale:
Relationship:
Côte de popularité:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Soirée musicale au bar [Pv Yi Da Huang]   Mar 17 Aoû - 21:34

Le titre suit son court et le public prend la vague de notes en cours. J'en vois qui se trémoussent sur leurs chaises, d'autres qui frappent des mains en même temps que moi, d'autres encore qui guettent mon faux pas, et une ou deux personnes qui connaissent le titre et qui chantent avec moi. Il reste encore des personnes accoudées au bar mais la pénombre et les projecteurs dans mes yeux m'empêchent de les voir. Je ne pensais pas avoir un tel succès en Corée. Je les pensais qu'un clivage très marqué aurait été présent, mais ils semblent accepter ceux qui savent faire leurs preuves. Ça me motive pour ma prestation et je redouble d'efforts pour leur en mettre plein la vue. Mais la chanson arrive vite à son terme, trois minutes ça passe très très rapidement. Lorsque la dernière note retentit le public applaudit chaudement. Je les salue respectueusement avec les musiciens, que je remercie de mon côté pour m'avoir si bien accompagné. Ils me font un clin d'œil. Le monde artistique est tout aussi complice ici qu'à Oxford. Je sors de scène par les coulisses pour laisser place au suivant et décide d'aller au bar pour finir la soirée en écoutant les autres, récupérant mon sac au passage.

Je m'installe à côté d'une personne que je ne connais pas. Cheveux plutôt longs, tombant sur les épaules, visage assez fort, épaules plutôt carrées, celui-là il doit jouer un instrument faisant appel aux épaules ou faire du sport. En tout cas il ne me semble pas coréen, enfin il ne ressemble pas à ceux que j'ai déjà croisé. Le serveur s'approche de moi et je commande un Kiss Cool de mon plus bel accent anglais. Il ne semble pas connaitre ce type de shooter. Je lui explique donc qu'il faut mélanger dans un verre à shooter 3cl de vodka, 2cl de get 31 et ajouter une goutte de curaçao bleu. Je décide aussi de lui en offrir un pour lui apprendre à le boire, car il ne se boit pas comme les autres. Il s'exécute puis me tend mon verre.

-So ! Vous verser le verre en bouche et vous faites tourner le cocktail pendant dix à vingt secondes. Puis vous avalez et vous aspirez très fort de l'air en ouvrant légèrement la bouche, comme ça !

Je lui montre
comment faire sans le shooter et lui demande s'il a comprit. Il acquiesce et semble plutôt hâtif d'essayer avec le shooter. C'est partit ! Un, deux, trois. Je vois dans ses yeux une petite étincelle de surprise. Oui, ça picote légèrement, c'est l'effet de la vodka. Il ne doit pas être habitué. Quatre, cinq, six. Il m'a l'air pressé de tester la phase finale du shooter. L'homme d'à côté nous regarde d'un air intéressé ou intrigué. Sept, huit, neuf, dix ! On avale et on aspire l'air comme je lui ai montré. L'autre tousse fortement en se tenant à son bar tandis que moi je me détend doucement. Il me dit que le shooter est vraiment bon, et que c'est agréable d'avoir cette sensation d'haleine super fraîche après. Je lui fait un clin d'œil, règle les deux shooters et sort de mon sac deux partitions accompagnées d'un texte. Je ne suis pas un grand compositeur, et cette musique est ma troisième composition que je travaille depuis près d'un an. Mais c'est un défi que je me suis lancé. Une des partitions concerne le piano, l'autre le violon. C'est une musique très intime, et je compte la boucler ! Il ne me reste que quelques notes à écrire sur le violon, et près de la moitié de la partition du piano que j'ai encore simplement en tête. Je sens un regard par dessus mon épaule et un coup d'œil sur le côté m'indique que l'homme à côté de moi regarde la partition du violon que je suis entrain de finir. Je me demande s'il sait jouer du violon et s'il pourrait m'aider à achever mon travail. Je lui fait un joli sourire pour l'aborder.

-Bonsoir. Vous êtes ici depuis longtemps ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/Hyun.Caldin

S t u d e n t

S t u d e n t
▌Âge RP : 19 ans
▌Phone : Yi Da Huang Phone
▌Pix' :



Identity
Classe sociale:
Relationship:
Côte de popularité:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Soirée musicale au bar [Pv Yi Da Huang]   Sam 21 Aoû - 3:07

Lorsque la chanson se termina, Huang le reconnut : il était surpris qu'un occidental sache aussi bien se débrouiller sur scène. Comme une sorte de récompense, il se mit à applaudir, esquissant un bref sourire. Lentement, sans attendre de voir la prochaine personne, il se leva et se dirigea vers le bar pour commander quelque chose d'un peu plus sucré. Accoudé au bar, il demanda un Ripe Cherry. Par chance, le barman connaissait. Une fois servit , il dégusta tranquillement son cocktail. Le Malibu ne se faisait pas trop sentir, il y avait plus le goût de la liqueur de cerise qui était, en passant, délicieuse. Un cocktail traitre qui pouvait très vite vous faire vaciller au bout de trois verres. Se rendre malade dans des soirées chic n'était pas du tout le style du jeune taïwanais. Mais il pouvait par contre être tout à fait capable de la terminer chez lui sans se poser de questions.

Observer le barman avec ses shakers tout en écoutant de la musique était plus ou moins agréable. Mais, si l'on écoutait seulement les musiciens. Cette fois-ci, la chanteuse qui venait se promouvoir sur scène, une chanteuse coréenne, n'était pas vraiment ce que l'on pouvait qualifier de bonne chanteuse. Un timbre de voix tout à fait banal qui tentait de monter un octave plus haut sans y parvenir et tout en cassant les oreilles aux personnes qui l'écoutaient. De toute façon, de nos jours, ni la voix ni les instruments ne comptaient du moment que nous sommes beaux et que nous avons les moyens de monter sur scène. Malgré son physique avantageux et l'argent qui suivait, Huang se flattait de ne pas user de ces atouts-là pour jouer d'un instrument. Avec ce qu'il avait apprit ce soir, il pouvait être sûr de pouvoir revenir jouer sur cette scène avec un public au moins aussi grand que celui-ci. Comme le joueur de flûte avec son instrument à vent, il saurait charmer la foule sans aucun soucis.

Une multitude de notes vinrent se jouer dans son esprit, chassant les idées noires de la journée. Des "do" mineurs, des "la", des "ré" majeurs ... Pourquoi les seules choses qui lui venaient en tête étaient ces chants irlandais et guillerets, ces pubs toujours remplis, les effluves de la Guinness et la pluie s'abattant sur les nombreux champs immensément verts ? L'étudiant n'avait jamais réellement aimé la Terre d'Émeraude et pourtant, la plupart des musiques qu'il préférait jouer avait cette empreinte gaélique, cette empreinte qu'il avait volé à son frère. Le bodran, la Tin Wistle et la cornemuse vinrent s'ajouter à sa base au violon. Et il n'avait pas de quoi noter. Son coude posé sur le comptoir, Huang plongea son menton dans le creux de sa main. Désormais, la cerise avait un goût fade.

Songeur, il ne remarqua même pas que celui qui était précédemment sur scène, l'occidental blond au style typiquement britannique, s'amusait à donner un cours au barman. Le jeune homme venait de lui apprendre l'existence d'un nouveau cocktail. Non intrigué, mais plutôt blasé de ce trop plein d'arrogance, Huang observait la scène en plissant les yeux. Il était tout à fait normal que ce garçon soit arrogant. De plus , chanter une chanson qu'il n'avait même pas écrit était un blasphème à la musique elle-même. Le taïwanais rageait intérieurement. Et il se mit à rager d'autant plus que le britannique sortit une feuille et se mit à écrire sur une partition. Là, ce n'était même plus une intrigue qu'il ressentait à l'égard de cet occidental, mais une envie folle de découvrir comment ces notes faisaient-elles pour se balader sur ce papier.

Se hissant du mieux qu'il put pour observer derrière son épaule, Huang manqua de s'étaler par terre, ou sur le jeune homme blond. Se rattrapant de peu au comptoir, il croisa le regard du jeune homme qui lui sourit. S'il était ici depuis longtemps ? Juste assez pour l'entendre chanter et le voir noter sur cette partition. Trop de mal à parler. Trop de mal à respirer. Il transpirait. Sa bouche légèrement entre-ouverte laissait croire à un poisson hors de l'eau. Finalement, il se décida à parler :


" - Hmm ... Euh ... Bonsoir. Je suis là depuis que vous avez commencé à chanter en fait. ".

Rien d'autre à dire ? On dit souvent que la peur tue l'action. En l'occurrence, ce n'était pas la peur qui tuait son action, mais la gêne. Il ne pouvait pas sourire et sa voix légèrement monotone ne donnait pas du tout envie qu'on lui adresse la parole. Rares étaient les fois où il avait l'occasion de croiser un chanteur et compositeur. Il se devait de l'aborder.


" - Au fait ... Très bien cette prestation. Vous êtes compositeur ? ".


Un petit geste de la tête pour désigner le papier. Envisager un duo alors qu'il ne le connaissait même pas ? C'était ça le shobiz' ; rencontrer d'autres artistes et espérer quelque chose d'eux sans réellement les connaitre.

" - Je suis Yi Da Huang ; compositeur, musicien et interprète. Ravi de vous rencontrer. ".

Venait-il de se présenter ? Il aurait presque sourit. Pourquoi se voiler la face ? Les idées de ce blondinet et les siennes ne pouvaient que fusionner pour donner quelque chose de nouveau, quelque chose de sympathique. Quelque chose qui arriverait sûrement à chasser de son esprit les sons irlandais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Soirée musicale au bar [Pv Yi Da Huang]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Soirée musicale au bar [Pv Yi Da Huang]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Liar Liar :: } _Seoul City | Gwangjin-gu } Le Quartier Riche :: → Neung-dong } Divertissements :: → Moon Yang } Bar-