AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Je vais mal. Et toi ? ▌PV Yoon Jung Soo [Finish]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

S t u d e n t

S t u d e n t
▌Âge RP : 17 ans
▌Phone : 011 - 9666 - 5264
▌Pix' :



Identity
Classe sociale: modest
Relationship:
Côte de popularité:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Je vais mal. Et toi ? ▌PV Yoon Jung Soo [Finish]   Dim 5 Sep - 0:26


Il avait beau donner l’impression qu’il ne pensait plus à ce léger incident, au fond de lui c’était tout assez différent. Pourquoi diable l’avait-elle embrassé sur la joue et surtout pourquoi il n’avait pas pu réagit autrement qu’en se muant dans un silence pesant ? Il n’avait aucune idée et son esprit fatigué par la journée qu’il venait de passer ne l’aidait vraiment pas. Il ne savait pas du tout si c’était dans la nature de la jeune fille d’embrasser n’importe qui comme ça, ou s’il devait pas lire autre chose. Si oui mais quoi ? Aucune idée et ça le perturbait car il ne comprenait vraiment pas pourquoi elle avait eu ce geste envers lui. Sans parler du fait qu’il l’avait laissé faire sans rien dire. Ce qui n’était pas habituel, vraiment pas du tout naturel de sa part. D’habitude il évitait à temps tout geste de tendresse comme s’il les fuyait comme la peste. Ce n’était pas un homme à montrer explicitement ses sentiments même lorsqu’il le désirait ardemment, c’était trop lui demander. C’était sa nature. La seule chose qu’on lui concédait, c’est quand il n’aimait pas une personne…il n’hésitait pas à lui faire comprendre et ce en se montrant même parfois blessant et cruel. Alors pourquoi diable n’avait-il rien fait ou rien dit ? C’était si étrange...Trop bizarre d’ailleurs.

Etait-il attiré par elle ? Fut d’ailleurs la première question qu’il se posa. Si c’était le cas ça expliquait pas mal de choses…ça expliquait la raison pour laquelle il était intrigué. Mais l’était-il ? Il faudrait être aveugle pour ne pas être un poil attiré par la jeune fille. L’image qui se reflétait-elle était captivante, mystérieuse telle une rose dont on avait peur de se piquer en voulant trop s’en approcher. Etait-ce d’ailleurs pour cette raison qu’il avait l’impression qu’ils se ressemblaient ? Former autour de soi, une barrière bien froide, qui dissuade quiconque de vouloir s’y approcher de trop près ? Pourtant au cours du repas, il avait eu l’occasion de voir que contrairement à lui, elle laissait bien volontiers ses barrières derrière elle pour tenter d’aller vers son prochain. Une chose dont il était incapable de faire, surement parce qu’il ne devait pas en avoir l’habitude. Il faut dire qu’en temps normal, c’était les autres qui le fuyaient et il avait fini par faire de même, refusant tout contact avec des personnes étrangères à ses connaissances. Pourtant certaines personnes avaient fait leurs places dans l’esprit du jeune homme : Kyu Rim, son oppa du gang, le mari et la femme du restaurant où ils étaient allés diner, et Anna également s’il voulait bien se l’avouer. Oui, Anna en l’espace de quelques heures était parvenue à se faire sa place dans l’esprit du jeune homme. Quelle pouvait donc être la véritable raison ? Une attirance physique et psychologique ? Un relâchement de sa part due à une fatigue extrême ou un mix de tout ça ? Il ne préféra même pas y penser et se contenta seulement d’observer Anna lorsqu’elle lui passa devant pour se lancer à l’attaque du jeu.

Même le visage rouge du a un exercice, la jeune fille était toujours aussi belle à regarder et il remarqua d’ailleurs quelques visages d’autres clients de l’endroit se poser de nombreuses fois sur elle. Il faut dire que même en tenant un marteau en plastique et concentrée par le fait de frapper des taupes en plastique, la jeune fille était en totale possession de ses charmes féminins. Bien entendu, le regard que celui-ci portait sur la jeune fille était le même, bien qu’il n’y était pas insensible s’il se laissait allé mais bien plus correct que celui des autres. Du moins c’était ce qu’il préférait se dire comme pour se rassurer. Que voulez vous, il faisait avec ce qu’il avait sous la main avec en plus son esprit embrouillé par tout ce qu’il était en train de vivre et d’éprouver. C’est alors qu’elle se retourna vers lui, le chassant ainsi de ses pensées. Elle lui indiqua que c’était à son tour de montrer ses talents au jeu, qu’elle pensait s’en être bien sortie et qu’elle avait fait un bon choix en l’écoutant. Elle ajouta que bien entendu ceci devait rester secret sinon sa réputation risquait d’en prendre un coup.

Il ne comprenait pas pourquoi les gens faisaient une telle fixation sur leur réputation. Il faut dire que lui-même avait une réputation assez sulfureuse derrière lui. Etre considéré comme la bête noire auprès de laquelle il ne faut surtout pas se trouver à part si on souhaite se retrouver à l’hôpital avait tendance à le précéder et son lycée n’avait pas échappé à cette règle. Ça lui avait évité de s’en construire une lui-même et donc de se mettre à dos certaines personnes en se montrant froid et blessant. Sur ce coup, sa réputation l’avait bien aidée. Cependant il comprit rapidement que la jeune fille plaisantait, il faut dire que le sourire qu’elle lui lançait montrait clairement qu’elle était amusée par la situation actuelle. Il se contenta de sourire au coin tellement il la trouvait attachante et amusante. Un sourire au coin qui correspond à un sourire type publicité pour dentifrice lorsqu’on le connaissait vraiment. Il faut dire que le jeune homme n’était pas du genre à rire à pleines dents. Non il serait plutôt du genre à rire dans sa barbe par habitude.

Pour réponse, il se contenta seulement de prendre le marteau dans ses mains et de prendre place devant la machine. On voyait que le jeune homme avait l’habitude de venir ici ou d’avoir un œil avisé. Il faut dire que la boxe y était pour quelque chose, savoir anticiper le prochain coup de l’adversaire était un avantage que peu de boxeur possédé. Pour sa part, il avait tellement l’habitude de tout observer que c’était devenu une habitude. C’est donc avec une facilité déconcertante qu’il anticipait toutes les taupes et les frappaient avant même qu’elles ne soient totalement sorties de leur trous. Il aurait même pu atteindre un score parfait si son cœur n’avait pas raté un battement lorsqu’Anna lui demanda s’il pensait qu’il allait se revoir après cette soirée. Elle le prit tellement de court que le marteau resta figé dans sa main bien cinq secondes avant qu’il reprenne ses esprits et continue la partie comme s’il n’avait rien entendu.

Il ne faut surtout pas penser qu’il l’ignorait, c’était même le contraire tous ses sens étaient aux acquêts tentant de comprendre ce qu’il était en train de se passer. Il se demandait pourquoi elle lui demandait ça ? Pourquoi à lui ? Il n’avait pas du tout pensé à cette éventualité…Il faut dire que se projetait dans l’avenir était une chose dont il n’avait pas encore l’habitude, c’était une chose trop nouvelle pour lui. Alors projeter une relation d’amitié ou autre avec une autre personne que Kyu Rim, il devait bien reconnaitre qu’il n’en savait rien. Lorsque le jeu fut fini, il se contenta de se retourner vers Anna et de la fixer quelques instants. Combien de secondes dura l’échange de regard, il aurait été incapable de le dire, tellement il s’était perdu dans ses esprits. Avait-il envie de la revoir ? Assurément et ce même si ça l’étonnait plus qu’il ne souhaitait se l’avouer. Avait-il l’intention de devenir ami avec elle ? C’était une question dont il n’était pas en mesure de répondre. Une chose cependant était sure : il aimait sa compagnie. Elle s’était imposée à lui comme ça naturellement et à une vitesse hallucinante. Il ne voyait aucune objection à la revoir et éprouverait même du plaisir. Il se contenta alors de détourner son regard en instant en lui lançant simplement.

« Ça va surement te paraitre étonnant mais j’apprécie ta compagnie…je ne sais pas vraiment pourquoi mais c’est le cas…donc si tu ressens également l’envie qu’on se revoit dans un futur plus ou moins proche, pourquoi pas. »

Il se contenta seulement d’expirer avant de reporter son regard franc vers la jeune fille. Sa réponse déterminerait surement ce qui allait advenir de leur relation ou du moins du semblant de relation qui s’était construit au fil de la soirée. Encore une fois, la décision revenait à la jeune fille.
normalement, je dis normalement on devrait pas avoir un emploi du temps aussi chargée que l'année dernière (espère >.<)
Enfin on verra bien. Fighting, je sais ce que c'est les 9 h de cours dans la journée, l'année dernière j'en avait deux comme ça >.<.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

M o d é r a t r i c e

M o d é r a t r i c e
▌Âge RP : 17 ans
▌Phone : 011 - 1369 - 9359
▌Pix' :



Identity
Classe sociale: Elite ~
Relationship:
Côte de popularité:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: Je vais mal. Et toi ? ▌PV Yoon Jung Soo [Finish]   Dim 5 Sep - 14:07


Drôle de situation, drôle d’ambiance, drôle de couple qu’ils faisaient tous les deux. Ils partageaient des points en communs mais ne voyaient pas avec les mêmes yeux le monde qui les entourait. Jung Soo était plus froid, plus sûr de lui tandis qu’Anna plus douce, cachait son manque de confiance en elle derrière des airs de poupée froide. Néanmoins, ils semblaient posséder la même perspicacité, le même côté observateur. Ce qui leur conférait à eux deux un point de vue assez sombre peut-être.

Anna le contemplait toujours, à vrai dire elle ne l’avait pas quitté des yeux du tout. Le geste suspendu de son camarade ne lui échappa pas. Celui-ci ne se retourna pas, ne lui permettant pas d’observer l’expression de son visage d’un peu plus près. Il paraissait toujours aussi calme, comme si sa nonchalance habituelle ne l’avait pas quittée. La jeune-femme ne dit rien, le laissant poursuivre sa partie sans rien dire d’autre. Peut-être en avait-elle trop fait ? Le temps que dura la fin du jeu, la japonaise resta inerte, de nouveau embarrassée par son élan enfantin d’un peu plus tôt. Finalement, il se tourna vers elle, le regard fuyant. Il lui déclara qu’il appréciait sa compagnie, qu’il ne connaissait pas vraiment la raison de ce soudain attachement et que si en effet, elle le souhaitait le revoir dans un futur plus ou moins proche, il n’y avait pas de problème. Sa première réaction fut de sourire, doucement, ses lèvres s’étirant petit à petit, intérieurement rassurée. L’intérêt qu’elle lui portait était peut-être réciproque et ça, c’était quelque chose, quelque chose de grand.

Le coréen planta ses yeux dans les siens, lui laissant ainsi le choix de décider ce qu’il adviendrait de leur relation. L’homme devant elle était quelqu’un de franc, sans doute sincère à sa manière, il n’y allait pas par quatre chemins et restait camper sur ses positions. Il en imposait par sa seule présence, n’avait pas besoin de mots ou de paroles inutiles pour s’exprimer, il était là et c’était tout. Etrangement, cela plaisait Anna et dans une certaine mesure, elle dût bien admettre qu’il l’attirait comme un homme attire une femme. Après, savoir si cette attirance purement physique était la même pour lui, c’était une toute autre histoire. D’ailleurs, la jeune-femme doutait fort de l’effet qu’elle pouvait lui faire. D’un autre côté, sa physionomie mis à part, sa personnalité l’intéressait et attisait sa curiosité. Elle avait l’impression de se répéter mais la sensation de sécurité et de protection que lui faisait ressentir le blond était particulière. Dire qu’elle se sentait bien en sa compagnie eut été un euphémisme, c’était bien plus que ça, c’était ce qu’elle cherchait.

La jeune-femme le fixait toujours, ne sachant pas quoi répondre. Bien sur, elle était heureuse de savoir que Jung Soo n’éprouvait aucun problème à la revoir mais d’un autre côté, elle savait que s’ils étaient amenés à devenir plus proches, la japonaise se montrerait sans doute encore plus familière et dévoilerait des choses involontairement. En plus de ça, elle se connaissait assez bien pour avoir conscience que quand elle se liait avec quelqu’un, elle attendait quelque chose en retour. C’était égoïste mais nécessaire pour elle. Puis dans le cas de Jung Soo, sa présence se révélerait assurément très vite essentiel. Anna ne souhaitait pas devenir une gêne ou jouer le rôle d’une fille trop collante, ça ferait sans aucun doute fuir son camarade. Peut-être idéalisait-elle trop ses relations avec les autres, elle qui en avait si peu. Elle ignorait comment pourrait le prendre le coréen, lui légèrement plus réservé.

Cette fois-ci bien décidée à lui fournir une réponse, Anna se redressa et s’approcha un peu plus près de lui. Elle savait ce qu’elle voulait, elle s’occuperait des conséquences plus tard. Jung Soo l’intriguait sincèrement et elle désirait ardemment en apprendre plus sur lui. Cela s’avérerait peut-être difficile mais elle n’abandonnerait pas, portant déjà dans son cœur le jeune-homme. La jeune-femme préférait relativiser plus tard, si ce soir elle gagnait un ami, c’était déjà une grande récompense.

« C’est réciproque. J’ai passé un très bon moment avec toi. C’était peut-être un peu court mais je t’apprécie vraiment, ta compagnie m’est franchement très agréable. Ce que tu es me plait. » Déclara telle dans une franchise déconcertante. « J’aimerais te revoir, je suis certaine qu’on pourrait bien s’entendre.» Ajouta telle, cette fois-ci confiante. « Je ne pensais pas qu’après une si mauvaise journée, je finirais la soirée aussi contente. C’est grâce à toi et ta patience aussi je suppose. »

Elle ignorait si elle avait correctement retranscrit ses sentiments dans ses paroles, elle souhaitait juste lui faire comprendre qu’elle avait fait une belle rencontre ce soir et qu’à la base, elle n’en désirait pas tant. Comme d’habitude, elle se contenta de sourire, sincère et rougissante.

[Je ne savais pas comment poursuivre =3 Si tu penses qu'on doit finir le RP après ton post ou si tu as d'autres idées pour la suite, n'hésite pas ♥ Je prie pour toi \o/ J'espère que tu tomberas sur un emploi du temps qui roxe et que cette année se révèlera passionnante 8D]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

S t u d e n t

S t u d e n t
▌Âge RP : 17 ans
▌Phone : 011 - 9666 - 5264
▌Pix' :



Identity
Classe sociale: modest
Relationship:
Côte de popularité:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Je vais mal. Et toi ? ▌PV Yoon Jung Soo [Finish]   Dim 3 Oct - 15:11


C’était étrange à quel point la soirée s’était déroulée. En ce levant ce matin il aurait été incapable de penser qu’il allait faire la rencontre d’une personne et que celle-ci s’imposerait à lui de façon si naturelle. C’était tellement contre nature pour lui. Personne à part Kyu Rim n’avait réussi à retenir autant son attention et pourtant Anna l’avait si facilement capturé qu’il ne comprenait vraiment pas ce que cela pouvait signifier. Non, il refusait toutes les possibilités qui venaient frapper son esprit. Tout ceci n’avait aucun sens et pourtant oui il désirait se rapprocher d’elle, la revoir et même en savoir plus sur elle. N’était ce pas lui qui plus tôt dans la soirée avait dit que chacun devait faire avec son fardeau et de ne pas le donner à quelqu’un d’autre ? Alors pourquoi souhaitait-il se rapprocher d’elle ? C’était à ni rien comprendre et son esprit fatigué par cette dure journée ne l’aidait vraiment pas du tout. Il aurait tout le temps de réfléchir à tout ça demain. Pour l’instant il devait juste tenter de prendre les choses comme elles venaient ou du moins de faire en sorte de le faire. Ce qui n’était pas une chose mainte à faire pour le jeune homme qui avait toujours tendance à analyser chacun de ses gestes pour savoir s’il avait bien fait ou non, de faire ou penser telle chose. C’était vraiment fatiguant d’être ainsi mais il avait toujours était ainsi et il ne risquait malheureusement pas de changer de sitôt. Non, c’était la meilleure chose à faire même. Il devait impérativement réagir de cette façon pour protéger sa vie privée et ses proches. Garder ses distances avait toujours été le secret de son équilibre personnel. Moins il savait des choses sur les autres et eux sur sa vie et mieux c’était. La solitude ? Une habitude à prendre et à apprécier tout simplement.

Mais voila à cet instant même, il était préoccupé par toute autre chose. Maintenant qu’il lui avait donné son point de vue, qu’il lui avait dit qu’il appréciait sa compagnie, qu’il ne comprenait pas pourquoi mais que c’était ainsi et qu’il pouvait rien y faire, comment allait-elle prendre sa gaucherie dans ses paroles. Jung Soo était du genre franc, pour lui on appelait un chat, un chat et un chien, un chien. S’il devait dire quelque chose, il n’y allait vraiment pas par quatre chemins et qu’importe les conséquences de ses paroles et pourtant…oui et pourtant dans le cas actuel, il était préoccupé par la réponse de la jeune fille. Peut être qu’elle avait posé cette question uniquement pour être polie. Après tout n’était elle pas une fille de Yu Gwan Sun ? C’était peut être pour être sure qu’il n’avait pas particulièrement envie de la revoir ? Mais tout ça c’était une partie de son esprit qui lui insufflait ça. Méfiant il l’avait toujours été et pourtant dans la situation actuelle, il ne voulait pas ressentir ça, non il voulait avoir confiance en la jeune fille ou du moins pas en apparence mais juste au fond de lui.

Alors il ne quittait pas le regard de la jeune fille, tentant d’y voir une réponse, quelque chose qui pourrait le rassurer totalement et c’est à ce moment là que la réponse vint. Elle se mit simplement à sourire tout naturellement. Etait ce possible qu’un simple sourire puisse calmer toute appréhension et être si agréable à regarder ? Il aurait surement dit non quelques secondes auparavant mais maintenant, il pouvait dire que cela était possible. Seulement cette impression dura que quelques secondes, il faut dire qu’aucun ne quittait le regard de l’autre mais un silence gêné et quelque peu pesant venait de s’installer. Elle aussi semblait se demander si c’était vraiment une bonne idée qu’ils se revoient ailleurs, dans un autre contexte comme lui n’arrêtait pas de le faire. Allait-il bien s’entendre ailleurs de toute façon lorsqu’ils seraient dans leurs rôles respectifs ? Lui dans son rôle de loup solitaire à Sun Sin et elle dans son rôle à Gwan Sun ? Nul pouvait le savoir mais est ce que ça marcherait ? Seul l’avenir pouvait le dire et c’était justement ça le problème !

C’est ainsi qu’après un silence plus ou moins long, celle-ci s’avança vers lui bien décidée à lui fournir une réponse. Son regard était franc et décidé, une chose dont il était sur c’était qu’elle ne comptait pas revenir sur la décision qu’elle avait prise. Mais tout ceci l’inquiétait plus que cela n’aurait du l’être mais tout cela disparut lorsqu’elle lui répondit enfin. C’était réciproque, elle disait qu’elle avait passé un bon moment à sa compagnie, que c’était peut être un peu court mais qu’elle l’appréciait vraiment. Comment était-ce possible ? Ne s’était pas montré froid tout au long de la soirée ? Avait-elle conscience dans quoi elle s’engageait ? Voici ce qu’une partie de lui n’arrêtait pas de l’intimer de penser et pourtant d’une autre part il était heureux de sa réponse. Elle trouvait sa compagnie très agréable et qu’elle aimait sa façon d’être. De quoi embarrassé quiconque n’est ce pas ? Oui embarrassé et touché par les paroles de la jeune fille, il l’était et il devait faire des pieds et des mains pour que cela ne puisse pas se voir. Elle était certaine qu’ils pourraient bien s’entendre et qu’elle avait passé une bonne soirée avec lui et que tout ceci était du à sa patience.

Elle appuya ses paroles par un sourire sincère, quoiqu’on pouvait voir une rougeur venir colorer ses joues et il se contenta seulement de baiser le regard confus par toute cette scène et les vives émotions qu’il ressentait. Il aurait en temps normal trouvé quelque chose pour changer de sujet, aurait trouvé un sujet vraiment inutile pour sortir de cette gêne et pourtant… Il commençait à apprécier cette petite gêne ainsi que les divers silences qu’il y avait entre eux. Ça avait son charme c’était indéniable. Il se contenta alors seulement de lui remettre son numéro en demandant le sien et il se proposa de la ramener. En effet la soirée était forte avancée pour ne pas dire le matin car en regardant sa montre, il constata qu’il était près de trois heures et qu’il était peut être temps que la demoiselle retrouve ses quartiers et c’est ainsi qu’ils quittèrent la salle d’arcades. Ce qui allait advenir de leur future amitié ? Seul l’avenir le dirait et ça c’était une autre histoire.
Difficilement mais surement, voici la réponse finale, si quelque chose ne convient pas n'hésites pas :).


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Je vais mal. Et toi ? ▌PV Yoon Jung Soo [Finish]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Je vais mal. Et toi ? ▌PV Yoon Jung Soo [Finish]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Liar Liar :: } _Seoul City | Seongdong-gu } Le Quartier Modeste :: → Other } Tous les autres lieux-