AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Toi + Moi = ? | PV STEVENS Ryan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

S t u d e n t

S t u d e n t
▌Âge RP : 19 ans
▌Phone : 011-4729-1836
▌Pix' : Toi + Moi = ? | PV STEVENS Ryan Lys7



Toi + Moi = ? | PV STEVENS Ryan Vide
MessageSujet: Toi + Moi = ? | PV STEVENS Ryan   Toi + Moi = ? | PV STEVENS Ryan EmptyLun 23 Aoû - 23:11

Son cœur battait encore plus rapidement qu’à la normale, même si son souffle était redevenu calme et régulier. Il n’avait pas y croire. Il venait d’offrir sa virginité à un pur inconnu, dont il ne savait que le nom, et ceci avec une évidence incroyable, comme s’il avait toujours attendu l’Européen pour enfin devenir un « vrai adulte ». Bon, certes, dès lors que les mains de Ryan s’étaient posées sur son corps er que leurs yeux s’étaient perdus les uns dans les autres, il avait eu une folle envie de lui, un désir insoupçonnable, qu’il avait réussit à maitriser tant bien que mal. Oui, depuis le début, il avait voulu que ce soit lui, son premier, et personne d’autre. Car il avait été le seul qui avait ainsi enflammé ses pensées et donné à son cœur cette impression de ne plus être seul. Et il ne regrettait absolument pas son choix. D’autant plus que, malgré son fessier qui lui faisait encore un peu mal, le coréen n’avait prit qu’un réel et pur plaisir à se fusionner avec le blondinet. Jamais il n’avait pensé que ce serait autant agréable de faire l’amour. Et il fallait dire qu’il avait trouvé un amant exceptionnel : il était d’une douceur presque détestable, tout en étant d’une sensualité à vous faire mourir d’extase. Mais, vous me direz : comment s’étaient dont-ils retrouvés à ne faire plus qu’un, en cette douce nuit qui commençait alors… ?

Un simple coup de téléphone provoqua le tout. Yuu Seon avait donc passé la journée entière avec ses parents, à leur résidence familiale, pour de la stupide paperasse dont il se serait volontiers passé. Il détestait ce genre de journée où il devait faire semblant d’être le fils idéal qui s’intéresse à sa soi-disant famille et accepte tout avec un sourire. Il avait alors juste l’envie irrésistible de partir et de les laisser en plan avec leurs conneries de papiers ! Mais il fallait avouer que cette après-midi là fut la toute de pire ! Déjà, il n’avait pas cessé de penser à Ryan, et était toujours dans la lune. Mais le pire fut quand sa mère lui tendit un classeur, avec un grand sourire, en lui expliquant que se trouvant à l’intérieur les dossiers de jeunes filles qui lui ferait une parfaite fiancée. Sur le coup, le coréen crut qu’il allait se tuer. Il était homosexuel merde ! Jamais il ne pourrait se fiancer avec une de ces filles ! Au final, comme toujours, il avait céder et accepter de regarder les dossiers de ces prétendantes. Lorsqu’il fut enfin sortit de cet enfer, après de longues heures qu’il avait cru interminables, il retourna directement chez lui. Et à peine la porte d’entrée franchit, son portable vibra. Et à l’autre bout, la délicieuse voix de Ryan lui réchauffa le cœur lorsqu’il la reconnu. Ce qui se passa, c’était simple : le blondinet l’invitait chez lui. Et ne réfléchissant même pas, l’androgyne avait accepté, filant directement à l’hôtel W Seoul. Et ils se retrouvèrent enfin, ce qui fut un réel soulagement pour le châtain. L’Européen lui avait terriblement manqué, il ne pouvait le nier. Et finalement, ils n’avaient même pas cherché à parler, leur désir commun ayant de suite prit le contrôle.

Et ce fut donc pour cela qu’à présent, Yuu Seon était confortablement installé dans les bras de son amant, sa joue collée contre le torse de celui-ci et sa main le caressant. Ils étaient encore nus, les joues rougies pour notre lycéen, dont les yeux brillaient de bonheur. Se redressant sur son avant bras, il plongea ses yeux noisette dans ceux bleu-gris de son vis-à-vis, et lui adressa un sourire plein de tendresse, alors qu’il prit la parole d’une voix sensuelle et mielleuse :

- Puis-je faire un nouveau caprice ? J’aimerais bien prendre un bain avec toi…

Après tout, ils ne s’étaient pas encore lavés, et leurs corps perlaient de sueur. Donc pour le coréen, s’était une excellente idée. Et puis, il avait toujours eut ce fantasme : de prendre un bon bain moussant avec son amant, en étant bien blottit dans ses bras. Au fond, il trouvait cela un peu ridicule comme envie, et il s'apprétait même à ce que Ryan se moque de lui... Mais cette idée était peut être son côté féminin et fleur bleue qui ressort ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

S t u d e n t

S t u d e n t
▌Âge RP : 19
▌Phone : 011-1302-1991
▌Pix' : Toi + Moi = ? | PV STEVENS Ryan Pixk



Identity
Classe sociale:
Relationship:
Côte de popularité:
Toi + Moi = ? | PV STEVENS Ryan Left_bar_bleue0/0Toi + Moi = ? | PV STEVENS Ryan Empty_bar_bleue  (0/0)

Toi + Moi = ? | PV STEVENS Ryan Vide
MessageSujet: Re: Toi + Moi = ? | PV STEVENS Ryan   Toi + Moi = ? | PV STEVENS Ryan EmptyMar 24 Aoû - 20:00

Sublime moment de bonheur et de complicité, de plaisir intense, d'envies mêlées à des craintes. Surtout de sa part. Je le sentais. Je le voyais aussi. Mais il m'a fait confiance et je lui ai montré mon monde dans lequel règnent en harmonie douceur et volupté, sensualité et sentimentalité. Monde de paradoxes, monde de contradictions. Un monde où l'on s'y plait, où l'on s'y complait. Un monde de jeu sans vainqueur ni perdant. Alice a suivit le Lapin Blanc jusqu'au fond du terrier des émotions. Nos instants enlacés, embrassés, teintés de fougue, de désirs et de témérité ont enflammé mon cœur de cette passion que l'on ne ressent que très rarement. Loin de l'Amour, cette passion ne répond qu'au plaisir partagé, offert et reçu de l'un comme de l'autre. Incendie commun ravageant nos esprits le temps que la magie opère. Je lui ai fait découvrir le plus de choses possibles en ces quelques heures intenses, douces et sensuelles. Inoubliable ce premier jour à Séoul. Je m'en souviendrai pour longtemps je pense. Cette peau si douce au toucher, soyeuse, brûlante. Ces lèvres fines et enchanteresses. Ce regard sombre et mystérieux. Ces mains novices explorant mon corps ardent. Ce contact si plaisant, si envoûtant.

Je ne sais pas pourquoi je l'ai rappelé. Lorsque je suis rentré chez moi après la fin des cours je me suis attaqué à mes devoirs. Relativement simples et courts, j'étais toutefois tourmenté par notre jeu écourté. Et que faisait-il à ce moment là ? Peut-être avait-il cherché à me retrouver à l'école, et ce sans succès. Mais en même temps si nos chemins s'étaient séparés c'était peut-être pour la bonne cause ? Et après mûre réflexion, c'est le cas. S'il n'était pas partit je pense que notre communion n'aurait pas été aussi magique. Pour me détendre je suis allé me baigner, profitant de l'imposante largeur de la piscine pour entrainer mon crawl et repenser à toute cette journée. Son corps me manquait réellement. Et le désir de le goûter me prenait de plus en plus à chaque minute passée à réfléchir. Je suis sortit de la piscine, me suis séché en deux-trois mouvements, ai saisit mon iPhone et ai recherché le nom de Yuu Seon dans mon répertoire. Puis, faisant les cent pas dans ma suite, j'avais le doigt placé au dessus de la touche d'appel pendant que je remuais la question dans ma tête. Dois-je l'appeler ? C'est un coup du sort qui en a décidé la réponse. Me prenant le pied dans le tapis j'ai trébuché, et dans le mouvement échoué destiné à retenir mon iPhone j'ai appuyé sur la touche d'appel avant qu'il ne m'échappe pour glisser le long du parquet ciré. Moment d'inactivité, j'ai observé cet objet au loin en le maudissant jusqu'au moment où j'ai entendu le bruit attestant que la communication était en cours. Bip, bip, bip, je me suis dépêché pour récupérer le téléphone, l'ai porté aux oreilles et ai espéré qu'il ne décroche pas tout en désirant qu'il décroche. Yuu Seon a décroché, et je l'ai invité à venir chez moi pensant qu'il allait refuser. Et il a accepté. Oh joie ! Oh désespoir ! J'ai rapidement passé une chemise blanche et un jean bleu, chaussé mes sneakers noires et ai courut jusqu'à l'ascenseur pour rejoindre le hall. Une dizaine de minutes d'attente et je le vois passer la porte d'entrée. Le schéma qui s'était produit à l'école s'est déroulé mais avec les rôles inversés. Lui prenant la main, je l'ai guidé jusqu'à ma suite pour ensuite me laisser sombrer sous ses baisers.

Je regarde le plafond de ma suite au style plutôt victorien. Le plafond forme des arches successives sur lesquelles sont peintes quelques uns des plus grands tableaux, un de mes préférés étant Les Noces de Cana de Véronèse. Les meubles sont taillés dans du bois de qualité, tels que l'acajou ou le chêne, ornés de sculptures à même les meubles et de plaques de marbres sur le dessus. De nombreux tableaux et miroirs habillent les meubles, les fenêtres sont couvertes par des rideaux toujours dans le style victorien. D'ailleurs les murs sont des boiseries mêlées à de la tapisserie. Le parquet est ciré et des motifs reproduisant des tapis sont disposés à certains endroits, alors que sous les meubles ont été placés des tapis. Il y a trois pièces en tout. Une cuisine, une salle à vivre et une salle de bain. Dans la salle à vivre il y a une alcôve coupée du rester par un rideau formant le coin repos où je me trouve actuellement avec Yuu Seon. Le lit carré de trois mètres de côté est donc directement encastré dans le mur et l'on ne peut y accéder que par un coté. La cuisine est dans le style on ne peut plus anglais, les éléments technologiques étant cachés par les éléments de cuisine en bois. La salle de bain est vaste et particulièrement bien équipée, mais est carrelée pour sa part. La suite est régulièrement fleurie par le service.

Légèrement essoufflé, le jeune coréen repose sa tête sur mon torse et me caresse de sa main pendant que je lui caresse les cheveux. Nus, légèrement rouges, des perles de sueurs couvrant nos corps, c'est un des moments que je préfère dans une relations de ce type. Le repos après l'effort, ce calme si particulier où nos corps encore ardents sont dans un état latent. De même pour nos esprits, voguant côte à côte sur un océan de passivité. Il se relève sur son avant bras et me demande s'il peut prend un bain avec moi. Je lui souris, trouvant cette idée particulièrement bien adaptée à la situation. Je l'embrasse, me lève doucement, lui prend la main et le guide jusqu'à la salle de bain pour lui montrer le bain à remous. Une fois sur place j'ouvre à fond le robinet, règle la température, bouche le fond du bain, ajoute du sel de bain et du bain moussant et le laisse se remplir. Pendant ce temps je retourne occuper mon amant en l'embrassant et en lui caressant les épaules. Lorsque le bain est prêt je l'invite à y prendre place et active le mode "petites bulles". Je prends une poignée de mousse et lui souffle au visage en riant avec légèreté. Je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/Hyun.Caldin

S t u d e n t

S t u d e n t
▌Âge RP : 19 ans
▌Phone : 011-4729-1836
▌Pix' : Toi + Moi = ? | PV STEVENS Ryan Lys7



Toi + Moi = ? | PV STEVENS Ryan Vide
MessageSujet: Re: Toi + Moi = ? | PV STEVENS Ryan   Toi + Moi = ? | PV STEVENS Ryan EmptyMar 24 Aoû - 21:58

Maintes fois il avait imaginé cet instant si important et précieux à ses yeux. Il avait rêvé de l’endroit, du contexte, et bien sûr, de la personne. Oui, maintes fois il avait eut en rêves sa première fois. Toujours, il avait eut une ambiance très romantique, douce et complice pendant l’acte. Toujours, son amant dont il n’avait jamais perçu parfaitement le visage lui souriait avec une tendresse qui le rendait fou. Toujours, dans son cœur, il avait eut cette impression que cet homme était celui qu’il aimait, et avec qui il passerait sa vie. En faite, derrière son masque de garçon froid, discret et sûr de lui, Yuu Seon était un vrai rêveur romantique. Vous savez, comme ces filles qui attendent impatiemment le Prince Charmant, en imaginant déjà leur vie future avec la maison de leurs rêves et de charmants enfants souriants. Oui, il était ainsi. Il le cachait, mais au fond, il était comme elles, rêvant des mêmes choses toutes roses, que malgré tout, il trouvait quand même assez stupides et candides. Et maintenant que sa virginité avait été volée avec douceur par Ryan, il ne regrettait absolument pas sa décision. Malgré tout ce qu’il avait imaginé, ces heures de complicité et de sensualité avaient été bien meilleures que ses espérances. Jamais il ne pourrait oublier cette soirée, jamais. Il était fou. Oui, totalement fou du blondinet.

Attendant la réponse de son amant, il observa alors l’endroit dans lequel ils étaient, n’en ayant pas vraiment eut l’opportunité auparavant, faute de leur désir qui avait prit de suite le contrôle de leur retrouvaille. C’était assez étrange. Cet endroit, cette décoration, cette impression, il n’avait pas pensé que ce serait le style de l’Européen. Cette suite contrastait vraiment avec la maison de notre androgyne. Celle-ci était très simple, avec des couleurs clairs et lumineuses, sans aucun superflu. C’était un vrai petit cocon. Mais il ne se plaignait pas du style de Ryan, car ainsi, il découvrait quelque chose le concernant. Et ca lui plaisait beaucoup. Il aimait cette sensation de découvrir un peu plus son amant, car c’était ce qu’il voulait : apprendre des choses sur lui, pour renforcer leur lien si unique. D’ailleurs, les délicieuses et envieuses lèvres de celui-ci se posèrent sur les siennes, pour lui donner sa réponse. Il acceptait ! Sans même se moquer de son idée si puérile ! Alors, tout sourire, Yuu Seon accepta avec grand plaisir la main de son partenaire, le suivant jusqu’à la salle de bain en trottinant derrière lui, en une légère grimace de douleur dû a son fessier, il fallait bien avouer.

Arrivant alors dans la vaste salle de bain, l’androgyne poussa un discret sifflement d’étonnement et d’admiration. Cette suite était vraiment exceptionnelle ! Le laissant s’occuper de la baignoire, il observa alors la pièce, s’imaginant secrètement Ryan y vivre. D’ailleurs, celui-ci finit par le faire sortir de ses pensées en l’embrassant. Diantre ! Il allait le faire mourir à l’embrasser de cette façon tellement exquise ! Prolongeant avec joie ce baiser, le châtain se mit alors à frissonner agréablement en sentant les mains du blondinet lui caresser les épaules. Pour sa part, ses mains glissèrent malicieusement sur les belles fesses du jeune homme, les caressant avec lascivité. Finalement, leur baiser prit fin, un peu à contre cœur pour notre androgyne. Mais avec un doux sourire, il rejoint volontiers son amant dans l’eau chaude, alors que celui-ci s’amusa à lui envoyer de la mousse au visage. Et ne pouvant résister à son rire, une délicate couleur rose prit place sur ses joues, alors qu’il secoua la tête. Plongeant un instant son regard dans le sien, et après quelques instants d’hésitation, Yuu Seon vint finalement se blottir avec une légère timidité dans les bras du fils Stevens. Il se plaça entre ses jambes, collant bien son dos contre le torse de celui-ci. Ramenant ses genoux contre son propre torse, l’androgyne les entoura de ses bras. Et il prit alors la parole, d’une voix sereine mais étrangement gênée :

- Tu vas sûrement me trouver stupide mais… Je me sens bien avec toi, dans tes bras…

Baissant la tête, le garçon se mit alors à rougir violemment à ses propres dires. Terriblement gêné et un peu mal à l’aise, il ferma les yeux et se mordilla la lèvre inférieure. Il était totalement différent de lors de leur première rencontre. Sa grande confiance en soi avait été remplacée par une soudaine timidité. On aurait bien un jeune enfant, qui ne savait plus vraiment quoi penser de ses sentiments et dont les pensées s’embrouillaient –ce qui était le cas-. Il ne voulait pas ce montré ainsi devant Ryan, mais il ne pouvait faire autrement. Mais d’un côté, n’était-il pas encore plus craquant et adorable ainsi ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

S t u d e n t

S t u d e n t
▌Âge RP : 19
▌Phone : 011-1302-1991
▌Pix' : Toi + Moi = ? | PV STEVENS Ryan Pixk



Identity
Classe sociale:
Relationship:
Côte de popularité:
Toi + Moi = ? | PV STEVENS Ryan Left_bar_bleue0/0Toi + Moi = ? | PV STEVENS Ryan Empty_bar_bleue  (0/0)

Toi + Moi = ? | PV STEVENS Ryan Vide
MessageSujet: Re: Toi + Moi = ? | PV STEVENS Ryan   Toi + Moi = ? | PV STEVENS Ryan EmptyMer 25 Aoû - 21:06

Le bain est à une température idéale. Ni trop chaud, ni trop froid, c'est un vrai cocon. La mousse épaisse masque le fond de la baignoire, le sel ajoute un parfum agréable transporté par l'air chaud montant. Yuu Seon se blottit contre moi, trouvant sa place entre mes jambes, son dos appuyé contre mon torse et ses jambes repliées. Il les tient avec ses bras et reste niché contre mon corps. Le contact de sa peau, sous l'effet de l'eau et de la mousse, n'en est que plus douce. Il me dit alors que je vais le trouver stupide mais qu'il se sent bien dans mes bras. Sa réplique me tire un léger sourire. Moi aussi je suis bien. Je le vois baisser la tête et rougir. À agir ainsi il se rend tellement mignon, comme une personne à chérir et à protéger. Mais soudain j'ai peur que le coréen ait des sentiments pour moi. Je ne veux pas m'engager dans une relation maintenant, je viens de sortir de celle avec Mike. Heureusement il ne voit pas ma réaction. Je ne veux pas lui faire de peine, il faudra que je sois prudent par rapport à ce que je laisserai transparaître.

Je regarde autour de moi plus par habitude qu'autre chose. Je remarque d'ailleurs que j'ai oublié de sortir deux serviettes, et qu'elles sont entreposées dans le meuble de ma chambre. Je décide de lui masser les épaules pensivement, sans un mot. Ça me rappelle les fois où j'entrais dans la baignoire avec Mike pour discuter de choses et d'autres. C'était notre moment confession, où l'on se disait tout. Je me sens pris d'une certaine nostalgie qui m'est inhabituelle. Pour évacuer cette tristesse qui m'envahie je caresse les cheveux de Yuu Seon et chante un titre que a toujours eût son importance pour moi. C'est une des chansons préférées d'après mon père, et c'est celle qui a symbolisé l'amour qu'elle me portait malgré son absence. Mon côté fleur bleue. C'est donc à capella que j'interprète Somewhere Over the Rainbow pour moi, et pour le coréen qui se trouve dans mes bras. Je pense qu'il sent les vibrations de ma cage thoracique à travers mon torse, et je souhaite que cela le berce.

-Somewhere over the rainbow,
Way up high,
There's a land that I heard of once in a lullaby.

Somewhere over the rainbow,
Skies are blue,
And the dreams that you dare to dream really do come true.

Someday I'll wish upon a star,
And wake up where the clouds are far behind me,
Where troubles melt like lemon drops,
A way above the chimney tops,
That's where you'll find me.

Somewhere over the rainbow,
Blue birds fly,
Birds fly over the rainbow,
Why then oh why can't I ?

If happy little blue birds fly beyond the rainbow,
Why oh why can't I ?


Ma voix était particulièrement chargée en émotions, et l'écho produit par les carreaux rendaient un effet tellement unique. Je ferme les yeux, un sourire apaisé dessiné sur mes lèvres. Je ne sais pas si Yuu Seon s'en est rendu compte, mais c'est une partie de moi-même que je viens de chanter à haute voix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/Hyun.Caldin

S t u d e n t

S t u d e n t
▌Âge RP : 19 ans
▌Phone : 011-4729-1836
▌Pix' : Toi + Moi = ? | PV STEVENS Ryan Lys7



Toi + Moi = ? | PV STEVENS Ryan Vide
MessageSujet: Re: Toi + Moi = ? | PV STEVENS Ryan   Toi + Moi = ? | PV STEVENS Ryan EmptyMer 25 Aoû - 22:09

Des sentiments envers l’Européen ? Hum. C’était vrai qu’au début, aussi bien lors de leur rencontre que pendant l’acte, notre jeune homme c’était maintes questions à propos de ce qu’il pouvait ressentir envers son amant. Etrangement, son cœur battait plus rapidement qu’à la normale lorsqu’il était en sa compagnie. Bon, certes, les fois qu’ils s’étaient retrouvés ensemble, leurs actes et envies n’étaient pas vraiment sains. Mais était-ce seulement pour cette raison qu’il s’emballait ainsi ? Autre chose aussi l’avait quelque peu perturbé : le fait de se sentir apaisé et terriblement bien dans ses bras. Jamais il n’avait ressentit ça auparavant, aussi bien avec ses amis que ses partenaires de jeu. Enfin non. Rectification : il avait déjà ressentir ce bonheur. Il y a bien longtemps de ça. Quand sa nourrice le prenait dans ses bras pour le bercer lorsqu’il était petit. Oui, après mûres réflexions, Yuu Seon constata avec étonnement que c’était exactement la même sensation qu’il ressentait alors. Celle de se sentir protéger contre tout. Celle de se sentir important aux yeux de quelqu’un. Une bouffée de nostalgie et de tristesse parcourut alors son frêle corps, pendant que quelques souvenirs de son enfance repassaient dans sa mémoire. Cela faisait un long moment qu’il n’avait pas ressentit ça, et malgré la joie qui embaumait son cœur, il avait envie de pleurer…

Mais heureusement pour lui, Ryan eut la bonne idée de se mettre à lui masser les épaules. Ravalant discrètement ses larmes, il eut soudain la vague impression que le blondinet était ailleurs, perdu dans ses pensées. Fronçant les sourcils, il se concentra et eut la désagréable sensation que son vis-à-vis ne se sentait pas vraiment bien. Voulant répliquer et lui demander confirmation, il ne put le faire car celui-ci se mit à chanter, tout en lui caressant les cheveux, ce qui fit presque ronronner de plaisir le châtain. Par ailleurs, il garda les yeux fermés, pour écouter attentivement la voix de l’Européen. Mon Dieu, il avait vraiment une voix sublime, faite pour chanter ! Dérougissant, un doux sourire se dessina sur le visage attendrit de l’androgyne, alors qu’il se sentait lentement bercer par les vibrations provoquer par le corps de son partenaire contre le sien. Ceci le fit même légèrement somnoler, Morphée prenant plaisir à le blottir dans ses bras. Mais comme toutes choses délicieuses, la chanson prit fin, au grand déplaisir de notre coréen. D’ailleurs, celui-ci ne dit rien, gardant un doux silence entre eux, alors que la voix du fils Stevens résonnait encore délicatement dans sa tête.

Finalement, en ouvrant les yeux, il se tourna un peu vers son amant pour pouvoir lui capturer ses lèvres, posant en même temps une main sur la joue de ce dernier. Ce baiser fut d’une tendresse incroyable, et lorsque Yuu Seon décolla ses lèvres, ce fut pour adresser un grand sourire, qui à la fois félicitait le blondinet mais le remerciait également. Se mettant ensuite correctement contre lui, il détendit ses jambes dans le bain. Et discrètement, il alla prendre les mains de Ryan dans les siennes, pour lui faire passer ses bras autour de sa taille, et liant finalement leurs mains. Il reposa le derrière de sa tête contre le l’épaule de son vis-à-vis, et referma les yeux, en poussant un léger soupire d’aise. Si le temps aurait put s’arrêter, il aurait voulu qu’il le fasse. Il se sentait délicieusement bien ainsi, et ne voulait pas le moins du monde quitter les bras de l’Européen.

Pourtant, malgré cet instant presque féérique, la curiosité mais surtout l’envie de découvrir encore plus le garçon revenaient au galop chez l’androgyne. Plusieurs questions lui brûlaient les lèvres depuis un bon moment, mais il n’osait pas les poser. Après tout, avait-il le droit de désirer en savoir davantage sur son amant ? Avaient-ils un lien assez fort pour qu’ils puissent se révéler l’un à l’autre ? Il n’en savait rien. Alors, pour ne rien gâcher, il préféra se taire. Peut-être que Ryan avait la même envie que lui, et qu’il oserait faire le premier pas… ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





Toi + Moi = ? | PV STEVENS Ryan Vide
MessageSujet: Re: Toi + Moi = ? | PV STEVENS Ryan   Toi + Moi = ? | PV STEVENS Ryan Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Toi + Moi = ? | PV STEVENS Ryan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Liar Liar :: } _Seoul City | Gwangjin-gu } Le Quartier Riche :: → Gunja-dong } Les résidences :: → W Seoul } L'hôtel de luxe :: Stevens Ryan's Suite-