AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un déjeuner entre amis [feat Élisabeth Daniels]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

S t u d e n t

S t u d e n t
▌Âge RP : 16
▌Phone : 011 - 5467 - 7978
▌Pix' :



Identity
Classe sociale:
Relationship:
Côte de popularité:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Un déjeuner entre amis [feat Élisabeth Daniels]   Sam 28 Aoû - 21:08

Nous nous trouvons au cœur même de Séoul, là où siègent les habitations des plus riches citoyens de Corée du Sud. En réalité, nous sommes face à un énorme immeuble de plusieurs dizaines d’étages. Le genre de bâtiment dont le toit n’est pas un endroit commun d’aller. Les gens les plus peureux auraient surement une peur terrible de tomber dans le vide, alors que les autres savent que c’est un endroit dangereux et qu’il ne vaut mieux pas prendre de risque inutile. Pourquoi parler de toit alors que personne n’y va ? Tout bêtement parce que l’endroit auquel nous nous intéressons est tout près de celui-ci. Sur les deux derniers étages de ce bâtiment se trouve l’appartement des Kang. De ces étages, nous avons une vue magnifique sur les plus grandes avenues de Séoul.

A l’intérieur, l’appartement est très beau, consacré à la vie des Kang. Si vous ne connaissez pas les Kang, vous ne connaissez pratiquement rien. Le père est mort alors que les enfants étaient encore jeunes laissant une mère et deux enfants de bas âge à l’abandon. L’aînée, Kang Mee Joo est une fille très ouverte, trop peut-être, dont la mort de son père fut très difficile. Elle n’a pas eut un début de vie palpitant et sympathique, mais elle est considérée comme la Queen number one. Elle est très populaire, belle et intelligente ! Le plus petit, Kang Chul Hei est considéré comme un « Petit Prince ». Il n’est certes pas aussi connu que sa sœur, mais il fait tout autant parti de l’élite qu’elle. On voit très peu de photo de famille sur les murs ou sur les meubles, mais beaucoup de peintures qui semblent couter une fortune.

Nous entrons enfin dans la chambre du personnage qui nous intéresse le plus : le Petit Prince. Sa chambre est certes sophistiquée, moderne comme on pourrait se l’attendre d’une chambre de riche. Cependant, il trouvait qu’il y avait tout de même une part de lui dans cette chambre qui semblait des plus banals pour quelqu’un faisant parti de « l’élite ». Des décorations, oui, mais pas trop ! Les couleurs de l’automne étaient présentes : les murs étaient blancs, et d’ailleurs, cela pouvait être bizarres tellement le blanc était blanc et le reste étaient tous de tons différents de marrons, d’orange et autre couleurs chaudes… Le lit était des plus simple : légèrement surélevé du sol, mais resté de forme futon. Malgré les apparences, Chul Hei reste tout de même accroché aux traditions.

Nous nous approchons petit à petit du but, seulement, il ne vaudrait mieux pas faire trop de bruit. Disons qu’il est plutôt tôt et que notre cher Prince n’est pas vraiment réveillé. Regardez-le comment il dort… Un vrai bébé. Toute sa couette est par terre et il prend, certes, que la moitié du lit, mais tous les coussins l’entourent. Lorsqu’il dort, il a tendance à beaucoup bouger, ce qui provoque des transformations radicales sur la disposition du lit. Il entrouvrit ses yeux, mais la lumière qui transperçait les rideaux était trop forte à son goût. Il avait oublié de les fermer totalement…

Encore fatiguée de la longue journée d’hier, il se rendit compte que son horloge n’avait pas sonnée pour le réveiller, ce qui l’étonna fortement. Il pensa en premier temps de se recoucher, mais il préféra regarder l’heure. Ouvrir les yeux entièrement fut un véritable exercice matinal, ce qui n’a pas été possible. Ainsi, par une fainéantise du second degré, il étira son bras, forçant de toutes ses forces pour atteindre l’étagère juste à côté afin d’attraper son téléphone portable. C’était sans doute plus compliqué et plus fatiguant que d’ouvrir les yeux pour regarder sur l’horloge, mais la logique était telle qu’il l’avait fait ainsi.

Son portable indiqué six heures du matin ce qui était largement trop tôt pour se réveiller un samedi alors qu’il n’avait pas cours. Mais il avait prévu de déjeuner avec Elisabeth, alors il fallait se réveiller tôt… Mais six heures… Et puis tant pis, il savait que si il se rendormait, il n’allait plus pouvoir se réveiller. Il regarda une nouvelle fois son portable afin de vérifier si des messages étaient arrivés durant la nuit, mais rien. Son fond d’écran était un petit singe sur fond jaune qui avait un grand sourire. Il tenta de se mettre en position assise, ce qu’il arriva avec brio à faire. Tout d’un coup, un bâillement le prit alors qu’il se frottait les yeux.

Il regardait dans le vide pendant un grand moment, sans penser à rien ni la journée qu’il avait passé ni celle qu’il allait découvrir. Soudain, il se leva. Comme si tout était une question de timing. Il alla très rapidement vers sa garde-robe afin de trouver de quoi se mettre, mais il commença à hésiter. Hum… Peut-être ferait-il mieux de mettre quelque chose de léger même si la femme à la météo avait dit de porter une veste, voir apporter un parapluie au cas où… Mais il se décida enfin à faire dans la banalité la plus totale et ainsi, il attrapa une chemise blanche des plus simples possibles, un gilet noir classe et un jean noir pour accompagner le tout. Il n’était pas le maître de la mode, mais il était fort charmant dans ses vêtements.

Il se gratta légèrement le cou qui le démanger laissant sa tête basculer vers le bas et une fois qu’il eut fini, sa tête se redressa. Il se dirigea alors vers la salle de bain dans le but de se laver. (Et oui… Ça arrive.) Il n’a jamais été d’humeur à prendre sa douche le matin, d’ailleurs, il a toujours pris ses douches le soir. Malgré que toutes les émissions disent que ce n’est pas bien, que ça réveille l’organisme, ça a toujours fait l’inverse à Chul Hei. Il se passa alors de l’eau sur le visage pour le réveiller. Il fit sa toilette habituelle (et j’espère que pour vous aussi) : brossage de dents, lavage du visage puis passage de peigne dans les cheveux.

Un petit déjeuner, quelques temps sur internet afin de voir s’il y avait des nouvelles de Gossip Girl, mais rien de nouveau sur la page du blog. Cela faisait un petit moment que GG n’avait pas frappé. Il fallait tout de même faire attention à nos faits et gestes, au cas où. A son âge, il n’a pas encore le permis de conduire, mais un conducteur l’emmena à sa direction. Durant le trajet, il regardait toujours par delà la fenêtre d’un air rêveur en pensant toujours : « C’est incroyable à quelle vitesse on peut aller avec cette machine. »

Une fois arrivé, Chul Hei descendit de la voiture, souriant au conducteur et le remerciant. Il était juste devant un restaurant très connu par « l’élite » et les célébrités en tous genres. Il marcha que très peu. En même temps, en faisant parti de la haute classe sociale, Monsieur avait le droit de marcher peu. « Ce ne sont que des bêtises. La marche est bonne pour la santé. » Il s’était appuyé sur le mur du bâtiment afin d’attendre Elisabeth. Il regarda l’heure, midi moins dix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

S t u d e n t

S t u d e n t
▌Âge RP : 16 ans.
▌Phone : 011 - 1681 - 0514
▌Pix' :



Identity
Classe sociale: Aisée
Relationship:
Côte de popularité:
37/100  (37/100)

MessageSujet: Re: Un déjeuner entre amis [feat Élisabeth Daniels]   Lun 30 Aoû - 14:26

Le samedi est toujours synonyme de bonheur, de détente, et de tout un tas d'autres choses ô combien délectables lorsque l'on a passé une rude semaine. Rude ? Pas vraiment, pas en ce qui concernait Lisbeth. En effet, cette dernière avait plutôt passé une semaine des plus banales. Aller en cours, travailler, réviser, vérifier les activités de Gossip Girl, s'éterniser dans le dressing, se coiffer, se maquiller, puis se rendre finalement compte que, c'est vrai, on a un uniforme ; s'habituer à l'uniforme, le mettre tous les matins, passer en vitesse sur le blog de la double G, soupirer, travailler, écouter de la musique, dîner avec son père, prévoir une sortie en ville, la voir tomber à l'eau... Une semaine pathétiquement banale, mais pas rude, pas dans le sens propre du terme. Seulement, aux yeux d'Élisabeth, toute banalité, toute monotonie, toute routine, est insupportable. Par conséquent, nous pouvons considérer que cette semaine avait en effet été rude. La dureté du prévu, du planning respecté à la lettre, de chaque détail réglé au millimètre, d'un enchainement de cinq journées sans une seule, petite, minuscule et agréable surprise. Ç'avait été une semaine rudement ennuyeuse.

Heureusement, le samedi arrivait et avec lui, confort et réconfort. En effet, Élisabeth avait quelque chose de prévu pour cette journée. Comme ça lui faisait plaisir d'ailleurs ! Pour une fois, une petite chose de prévue lui était appréciable, au même titre qu'une sortie shopping entre amies ou trois jours de spa réservés deux mois à l'avance. C'était une prévision agréable pour cette journée marquant le début d'un doux weekend. Voila pourquoi, lorsque le réveil vint clore assez brutalement le sommeil de la jeune californienne, elle ne râla pas, ne pensa pas à jeter l'appareil par la fenêtre de sa chambre ou à hurler de frustration. En fait, son réveil la fit même sourire. Incroyable n'est-ce pas, que son réveil lui ai fait sourire ? Vous vous demandez ce qu'est cet évènement, pour qu'il mette Élisabeth de si bonne humeur ? Vous avez bien raison, car d'ordinaire, elle aurait volontiers achevé son réveil à la hache. Et bien, cette prévision si joyeusement prise par la demoiselle n'était rien d'autre qu'un déjeuner avec un ami. Houla, je vous vois déjà hausser les sourcils ! Ça vous étonne, pas vrai ? Ah, je comprends... Vous vous demandez qui est cet ami si exceptionnel ? Non, ce n'était pas le Président des États-Unis ou l'acteur le plus en vogue d'Hollywood. Rien de tout ça ! Cet ami était tout simplement un étudiant de Yi Sun Sin, Chul Hei. Kang Chul Hei, pour être plus précise. Oui, le frère de Kang Mee Joo, autrement dit, le Petit Prince, frère de la Queen MJ. Ah, je vous vois venir gros comme une maison ! Vous croyez avoir tout compris, pas vrai ? Vous pensez avoir trouvé pourquoi ce simple déjeuner mettait Lisbeth de si bonne humeur ? Oui, je vous comprends... Vous qui connaissez un tant soi peu Élisabeth, il est normal que vous ne croyiez pas une seule seconde en la sincérité de cette amitié. Vous croyez qu'elle n'est amie avec lui uniquement parce qu'il est le frère de la Queen numéro une... Que ce déjeuner n'est pour elle qu'un moyen de faire parler d'elle... Que toute cette soi-disant amitié n'est que théâtre pour se mettre en valeur !

Et bien, à toutes ces suppositions, j'ai l'honneur et le plaisir de répondre qu'elles sont... fausses. Parfaitement. Bon, je dois avouer qu'elles étaient des plus probables et que vous aviez tout à fait raison de spéculer en ce sens, au vu de l'extrême envie de Liz de faire partie de cette élite séoulienne. Mais c'est tout de même faux, ou du moins, erroné. En effet, au départ, cette amitié était sensée servir la prétendue notoriété de la jeune fille et ne devait impliquer aucune réelle affection. C'est pour cela qu'elle est venue voir Chul Hei, un jour : elle savait de qui il était le frère, elle savait ce qu'elle pourrait peut-être y gagner. Dans un sens, vous avez donc raison. Mais, contre toute attente, après tous ces devoirs faits ensemble, ces moments de complicité au départ forcés, Liz avait fini par vraiment apprécier Chul Hei. Et même, par oublier sa sœur, et ce que cette amitié aurait pu signifier pour elle – à savoir, un soi-disant passeport pour la gloire. Elle avait fini par être heureuse de déjeuner avec lui sans arrière-pensée, juste pour le plaisir de passer du temps avec un ami. L'amitié, c'était quelque chose d'assez nouveau pour la demoiselle. Disons qu'auparavant, elle n'était amie qu'avec ceux qui pouvaient lui servir et ne perdait jamais ce point-là de vue. Ce qui n'était plus le cas puisque, certes, Chul Hei pouvait lui servir, mais elle l'avait totalement – ou presque – oublié. Et comme l'amitié pure et simple était quelque chose de nouveau pour elle, il était bien normal – ou pas ? – qu'elle se pose quelques questions. Mais gardons cela pour plus tard.

Élisabeth s'étira dans tous les sens, comme à son habitude, avant de se lever. Elle bailla une ou deux fois, encore un peu dans le patté, et alla prendre une douche pour se réveiller définitivement. L'eau chaude eut l'effet attendu et éclaircit son petit esprit légèrement brumeux au réveil. Elle lava vivement son abondante chevelure teinte. Elle voulait être parfaite. Quoi de plus normal ? Une fois sortie de la douche, elle enfila son peignoir et passa au dressing au elle se heurta évidemment à l'épineuse et fatidique question du « Comment je m'habille ». Robe rose ? Non, elle n'allait pas jouer à la Barbie aujourd'hui. Volants jaunes ? Grand Dieu, non ! Jean teeshirt ? Bien trop banal pour une journée aussi intéressante. Chemise et jupe droite ? Peut-être un peu trop sage. Et ainsi de suite. Son choix se porta finalement sur une petite robe noire et blanche, d'un style assez graphique, accompagnée de chaussures à talons noires, sobres, et d'une petite veste noire – de circonstance au vu de la météo – dans la poche de laquelle Liz glissa une petite fleur blanche. Elle se maquilla sobrement, fond de teint clair et mascara, passa un coup de brosse dans ses cheveux afin de les démêler, avant de se parfumer légèrement. Lorsqu'elle passa devant le miroir, elle s'estima assez jolie pour être satisfaite.

Il était plus de dix heures lorsqu'elle alla prendre un café et se laver les dents. Elle regarda en vitesse le blog de Gossip Girl, qui en ce moment, semblait avoir un petit coup de mou – mais Liz ne pouvait pas lui en vouloir. Elle passa ensuite le reste du temps qu'elle avait de libre à dessiner en écoutant de la musique. Son projet de bande dessinée, bien qu'inconnu de tous même de ses parents, avançait à merveille, et elle acheva ce matin-là la troisième planche avec une joie tranquille.

Enfin, il fut pour elle l'heure de rejoindre son ami au restaurant. Elle avait rendez-vous à Do Ha Gun, où elle n'avait encore jamais eu l'occasion de manger, puisqu'elle n'était pas arrivée depuis excessivement longtemps. Le chauffeur la conduisit jusqu'au fameux établissement, et durant le trajet, la jeune fille ne put s'empêcher de jeter dernier un coup d'œil rapide à sa coiffure et à son maquillage. Elle était anxieuse. Après tout, elle allait déjeuner avec un très bon ami à elle, frère de la Queen MJ de surcroît, elle avait bien le droit de se soucier de son apparence. Pourtant, elle savait parfaitement que Chul Hei n'apportait pas grande importance à l'apparence des gens, du moins, elle le pensait, le jeune homme avait plutôt l'air de juger les gens sur des critères moins... futiles. Mais savoir qu'elle était sous son meilleur jour la rassurait, car elle ne voulait pas être autrement, elle ne voulait pas que n'importe qui de la haute société coréenne ou de n'importe quel autre pays la voit sous un autre jour que le plus rayonnant. Être parfaite, impressionner, satisfaire. Et pas autre chose.

La voiture la déposa juste devant l'entrée du restaurant. Élisabeth en sortit et lâcha un « merci » distrait au conducteur. Elle pensait à autre chose, c'était certain. Elle n'eut pas à chercher Chul Hei du regard longtemps puisqu'il était posté juste devant l'entrée également, adossé au mur du bâtiment. Lisbeth se surprit à espérer qu'il n'avait pas attendu trop longtemps – se soucier des autres n'était pas tant que ça dans ses habitudes. Elle s'avança vers lui et ne put s'empêcher de sourire. Elle était toujours très heureuse de le voir. Peut-être trop ? Mais elle ne pouvait pas s'avancer sur ce terrain-là, après tout, peut-être que c'était ça la « vraie » amitié, elle n'en savait pas grand chose. Ses yeux pétillaient et elle salua son ami de son habituel ton enjoué :

« Bonjour jeune homme ! »

Elle le regarda un peu plus attentivement et remarqua qu'il avait opté pour quelque chose de tout aussi classe mais d'un peu plus décontracté qu'elle. Cela ne la dérangeait pas le moins du monde, elle espérait juste ne pas avoir commis d'impair vestimentaire. Chul Hei était très élégant, comme d'habitude. Lisbeth sourit de plus belle et continua :

« Ça va, je ne t'ai pas trop fait attendre ? »


« Ne cherche pas à être comme moi, tu n'y arrivera jamais ! »

Avatar par Twisted, merci à elle n_n
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

S t u d e n t

S t u d e n t
▌Âge RP : 16
▌Phone : 011 - 5467 - 7978
▌Pix' :



Identity
Classe sociale:
Relationship:
Côte de popularité:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Un déjeuner entre amis [feat Élisabeth Daniels]   Lun 30 Aoû - 17:03

Do Ha Gun… Littéralement ce nom signifie « une très magnifique maison » ce qui n’est pas un nom donné à la légère. Cependant, il est clair que ce nom est très simplet comparé à l’établissement même qui est lui, très stupéfiant et imposant. En effet, il est divisé en deux parties : l’une est construite sous les règles du traditionalisme coréen, l’autre, allez savoir pourquoi, à été construite dans le classicisme russe. La construction nous fait penser aux temples ou des palais de l’ancien temps en Corée. En parlant de palais, ce n’est pas un restaurant auquel tout le monde peut se permettre d’aller. D’ailleurs, il n’y a pratiquement que des gens connus qui s’y rendent : des acteurs, mannequins, chanteurs, danseurs, politiciens, ullzangs… Les seuls personnes différents de ce monde-là ne peuvent être que des couples qui veulent s’offrir quelque chose d’exceptionnels : « un rendez-vous ultra-galant ». On dit que c’est cet endroit qui fait la rencontre entre l’art, le vin et la culture. Invité quelqu’un ici n’a pas la même interprétation selon les personnes. Repas d’affaires entres politiciens, repas entres amis parmi les riches ou rendez-vous… Ce bâtiment à toutes sortes de clients. La spécialité de ce lieu ? La cuisine européenne et plus précisément, la cuisine française qui bat de son plein dans les pays asiatiques ces dernières années. Il est certain que ce n’est pas donné ! Mais lorsque l’on est riche, nous pouvons tout nous permettre.

Chul Hei s’était installé sur l’un des murs à l’entrée du restaurant afin d’attendre son amie. Il était arrivé dix minutes en avance et pendant ce temps, il n’arrêtait pas de penser. Même s’il ne pensait pas à grand-chose d’intéressant, lorsqu’il pense, le Petit Prince voit le temps défiler à un tempo Prestissimo, soit disant, très rapide. Notre Kang était certainement une personne très pensive et rêveuse, mais il ne perdait tout de même pas le fil de la réalité. Il se remémorait la première fois qu’il eut vu Elisabeth et cela lui fit sourire. (Certaines personnes qui passaient par là le regarder étrangement d’ailleurs.) Elle s’était imposée devant lui avec un large sourire brillant qui l’avait tellement ébloui qu’il se souvient encore de cette impression de flash émanant de cette personne. Personne n’aurait pu ne pas répondre par un autre sourire à cet instant précis. Mais pourquoi était-elle venue jusqu’à lui alors qu’elle ne le connaissait pas ? Peut-être qu’elle le connaissait finalement… Il ne comprenait pas vraiment les intentions premières de celle-ci, cependant… Elle n’est pas coréenne ! Elle n’a pas eu la même éducation que lui, et par conséquent, sa façon d’agir avec les autres est différente. C’est sans doute cela qui l’a attiré…

Les dix minutes s’étaient écoulées. Quelle rapidité ! Il en restait encore étourdi et confus, surtout au moment où il aperçu une voiture se posté juste devant l’entrée du restaurant. Une jeune femme en sorti, une très jolie femme. On ne pouvait pas la confondre avec une autre qui trainait dans le coin. Elisabeth était toujours unique peu importe dans n’importe circonstance. Sa façon de s’habiller, de bouger et de penser était, certes, éloigné de celle de Chul Hei, mais il aimait cette distance entre eux qui lui donnait envie de se rapprocher pour comprendre. Elle arborait une robe noir et blanche sympathique accompagné de talons noirs. Elle avait fait dans la simplicité la plus totale. Il en était content, car il avait joué sur cette carte aussi. Il s’était approché légèrement le temps qu’elle vienne à lui. Son maquillage de même était sobre et quant à ses cheveux qui étaient juste peignés, cela lui donner un air de vitalité et liberté.

Elle souriait avec ce large sourire qu’il avait déjà vu un grand nombre de fois, mais qu’il aimait toujours autant revoir. Il lui répondit vivement de son plus grand sourire. Il était certain que le Petit Prince était très heureux de voir son amie. Il n’avait pas beaucoup l’occasion lorsqu’il était jeune de se faire des amis. C’est pourquoi il est quasiment toujours seul et qu’il a la manie de penser pour faire passer le temps plus rapidement que d’ordinaire. En réalité, Elisabeth est une grande amie, mais il ne pourra jamais dire qu’elle est plus importante qu’une autre amie. S’il y a bien une personne auquel Chul Hei attache une véritable importante au point de savoir qu’elle surpasse toute autre, c’est bien évidemment Koo Jung Ran.

« Bonjour jeune homme ! » dit-elle

Cette expression eut une réaction directe vers le blondinet qui souria de plus belle. Elle poursuivit:

« Ça va, je ne t'ai pas trop fait attendre ? »

Faire attendre Chul Hei ? Difficile de le faire comme vous pouvez vous en douter ! S’il doit attendre, ce ne serait qu’une question de temps étant donné que, perdu dans ses esprits, le temps passe sans attendre quiconque. Il n’avait attendu que dix minutes, elle était pile à l’heure. Cela ne le surprenait pas le moins du monde ! Même s’il était toujours à l’avance, Lisbeth, elle, est toujours très ponctuelle.

« Tu rigoles ? Tu es juste à temps ! Tu as faim, j'espère ? »

Il plia légèrement son bras droit en le dirigeant vers Elisabeth de façon à ce qu’elle l’attrape pour l’emmener à l’intérieur du restaurant. En fait, il avait tellement faim qu’il aurait pu tuer à lui tout seul un troupeau de sanglier plein de haine… Humm… Je devrais sans doute arrêter de regarder des films. Bref ! Ils entrèrent finalement à l’intérieur et découvrirent un endroit très charmant : il y avait des peintures sur les murs, mais l’ensemble restait très traditionnel coréen. Une personne vint à leur rencontre, un jeune serveur très élégant qui les plaça immédiatement. Chul Hei avait réservé une table depuis le début de la semaine, il fallait donc qu’il soit bien servit !

« C’est la première que je viens ici. Je n’ai pas eu beaucoup l’occasion de sortir avec quelqu’un, j’espère que leur nourriture est bonne ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Un déjeuner entre amis [feat Élisabeth Daniels]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un déjeuner entre amis [feat Élisabeth Daniels]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Liar Liar :: } _Seoul City | Gwangjin-gu } Le Quartier Riche :: → Neung-dong } Divertissements :: → Do Ha Gun } Restaurant-